Recyc-Québec

Ensemble contre l’austérité!

Ensemble contre l’austérité! -   : Actualités

Le 1er mai, partout au Québec, des organisations étudiantes, syndicales et communautaires ont manifesté contre les mesures d’austérité du gouvernement. À Lac-Mégantic, la Corporation de développement communautaire du Granit et plusieurs de ses membres sont embarqués de plain-pied dans ce mouvement de solidarité par le biais d’une soupe populaire servie devant le parvis de l’église Sainte-Agnès.

Des représentants de la CDC, La Maison de la Famille, la Ressourcerie, L’Ensoleillée, le Centre d’Action Bénévole, la Bouée régionale, le Centre des Femmes, Trans-Autonomie, les Soupapes de la Bonne Humeur et Points Jeunesse du Granit prenaient part à la manifestation pacifique.

Les mesures gouvernementales inquiètent les organismes communautaires. Ces représentants dénoncent le climat d’incertitude qui règne et les décisions abruptes prises sans mesurer les conséquences futures sur la population. Même si une saine gestion des fonds publics doit passer par une certaine rigueur budgétaire, ce sont les moyens mis en œuvre par le gouvernement du Québec qu’on met en doute. On déplore que cette période dite «de transition» désorganise les structures, apportant son lot d’incertitudes pour des centaines d’employés qui ont vu leur poste aboli sans connaître l’issue de cette vaste réorganisation.

Comment accepter qu’en plus, les personnes les plus vulnérables fassent les frais de cette politique? Si l’augmentation du coût de la vie pour les personnes vivant sous le seuil de la pauvreté a un impact direct sur leur vie quotidienne, la situation est encore pire en milieu rural, comme celui du Granit. Et l’augmentation des tarifs d’Hydro-Québec, c’est de l’argent en moins pour se déplacer et pour se nourrir.

Les coupures budgétaires pour les établissements scolaires se feront-elles au détriment des programmes d’aide aux élèves en difficulté, à risque de décrochage scolaire? La disparition de la tarification unique pour l’accès au CPE aura-t-elle pour effet de contraindre des femmes à quitter un emploi lui procurant autonomie et sécurité? Une question pertinente, les femmes ayant la plupart du temps un revenu inférieur à celui des hommes. Dans le Granit, l’écart serait d’environ 10 000$.

Le resserrement des règles d’attribution de l’aide sociale fait aussi partie des mesures dénoncées. Depuis son élection, le gouvernement a coupé de 12,5% le programme d’aide et d’accompagnement social Action destiné à ces personnes très vulnérables. De plus, la centralisation de certaines structures en santé et en éducation fait craindre une gestion plus bureaucratique, un éloignement des préoccupations locales et des réponses inadaptées aux besoins du terrain.

Enfin, la situation des organismes communautaires n’est guère plus réjouissante. Dernier filet social avant la marginalisation et l’exclusion sociale pour les personnes les plus démunies, leurs demandes en matière de rehaussement financier à la mission de base demeurent sans réponse. Or, les besoins augmentent. Certains organismes ont déjà dû diminuer leurs heures d’ouverture, à leur grand désarroi, faute de financement suffisant.

Pourtant, évoquent les tenants du mouvement de solidarité contre l’austérité, il existe 18 solutions fiscales qui pourraient être mises en œuvre pour recueillir 10 milliards et ce, sans avoir recours à des mesures draconiennes. Parmi ces solutions figurent l’augmentation du nombre des paliers d’imposition et l’instauration d’une taxe sur les produits de luxe.

Les organismes communautaires reconnaissent que le dernier budget apporte quelques ajustements intéressants, dont la possibilité pour des personnes à faible revenu de bénéficier plus facilement du programme de supplément au loyer pour un logement du marché locatif privé. «Mais c’est une goutte d’eau dans un océan de mesures qui augmenteront davantage les écarts entre les plus riches et les plus pauvres. La richesse d’une communauté, c’est la diversité de ses membres et leur solidarité les uns envers les autres. Ne l’oublions pas!», termine la directrice de la CDC du Granit, Monique Phérivong Lenoir.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Un Souper homard payant!
  2. Au-delà des mots… et de la différence
  3. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  4. Proximité et magie signées Marie Mai
  5. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  6. À nous deux Parkinson!
  7. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises