Pierres mises en lumière à la Maison culturelle Laurier-Gauthier

Pierres mises en lumière  à la Maison culturelle Laurier-Gauthier - Rémi Tremblay : Actualités

Ces mots griffonnés sur un bout de papier: «Elles ont trouvé la vue après des millions d’années». Façonnées par la nature puis retravaillées par les mains de l’artisan, toute une collection de pierres de grève est enfin mise en valeur dans l’exposition de pierres figuratives à la Maison culturelle Laurier-Gauthier, située dans la vieille école, au coeur du village de Piopolis. L’Association touristique et culturelle de Piopolis y rend hommage à un être solitaire qui a consacré sa vie à donner une symbolique aux pierres trouvées sur la rive du lac Mégantic.

En vidant la maison de leur frère, décédé en 2014 à l’âge de 74 ans, frères et sœurs de la famille Gauthier ont été étonnés par les tonnes de pierres entreposées sur tous les étages. «On aurait pu faire une digue de roches avec tout ça», signalait la présidente de l’ATCP, Christiane Gauthier, en conférence de presse, mardi, à l’occasion de l’ouverture officielle de la Maison et l’inauguration de l’exposition Les Pierres figuratives de Laurier Gauthier.

«Lorsque le projet a commencé à germer, il y avait un bâtiment désaffecté, une collection d’art populaire rangée dans ses cartons, une municipalité soucieuse de souligner le travail d’un artiste hors du commun et beaucoup de bonne volonté», résume Marcel Rancourt, le chargé de mission pour le Groupe GID Design. Il s’agit de la même firme qui a travaillé sur la réaffectation de la gare patrimoniale de Lac-Mégantic.

L’homme est volubile. Son enthousiasme n’a pas fléchi depuis le jour où un ami, Yvon Noël, le directeur général du Musée québécois de culture populaire à Trois-Rivières, lui a transmis les informations sur l’existence de la collection de pierres et l’intérêt de la mettre en valeur à Piopolis.

Parlant de ces 700 pierres de collection, Yvon Noël écrivait: «Ces petites sculptures réalisées avec les pierres de la région témoignent d’un attachement sensible et très attentif au territoire. Nous sommes persuadés que leur mise en valeur à Piopolis même aura des retombées positives et touchera un large public.»

Christiane Gauthier n’a pas eu à cogner bien fort à la porte du maire Fernand Roy, décédé récemment. Le maire, les membres du conseil et les bénévoles de Piopolis ont tout de suite adhéré au projet et se sont mis à la tâche. À la mise de fonds de 75 000$ de la famille Gauthier, la municipalité a ajouté 15 000$ et un comité de levée de fonds, sous la responsabilité de Roger DesBiens, a déjà amassé 16 000$ dans la cagnotte. Une partie des 250 000$ que nécessite la réalisation du projet est donc bien engrangée. «On n’a pas eu de subvention gouvernementale à date», souligne M. DesBiens. Avec lui pour la collecte de fonds, Michel Duval de la Caisse Région de Mégantic, l’ex-préfet Maurice Bernier, le bénévole de toutes les causes Guy Hamel et Jean-Pierre Bégin. Leur objectif maximal: 40 000$.

L’auteure Micheline Allard a rédigé le catalogue d’exposition «Les pierres qui font jaser». Elle note que «l’imagination créatrice de l’artiste n’a pas de frontière.»

L’exposition loge à l’étage supérieur de la vieille école. Aménagée avec le professionnalisme d’un musée, elle ne dévoile qu’à peine 20% des œuvres de l’artiste. Ce qui permettra un renouvellement des pièces pour les années à venir. Et parmi elles, cette pierre baptisée George Washington que la nature seule a sculptée et qui aura été la toute première à donner à l’artiste le goût d’en chercher d’autres qu’il a travaillées à sa façon avec des outils rudimentaires, eux aussi exposés.

La Maison culturelle Laurier-Gauthier est ouverte du 18 juin au 7 septembre, de 10h à 17h30. L’accès est gratuit. Contribution volontaire bienvenue.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises