La Ville déterminée à savoir qui dit vrai !

La Ville déterminée à savoir qui dit vrai ! - Rémi Tremblay : Actualités

Colette Roy Laroche

La mairesse de Lac-Mégantic monte le ton. Troublée par les révélations de l’expert Jacques Vandersleyen qui, au terme d’une visite d’observation sur la ligne de chemin de fer de la CMQ qui passe sur le territoire de Lac-Mégantic, le 13 juillet, a conclu au danger d’y faire circuler des convois de matières dangereuses, Colette Roy Laroche veut en avoir le cœur net, à savoir qui dit vrai entre ceux qui dénoncent des failles dans la sécurité ferroviaire et ceux qui, tels Transports Canada et la Central Maine & Quebec, considèrent le rail comme sécuritaire dans son état actuel.

Consciente que l’initiative municipale ne plaira pas ni à Transports Canada ni à la compagnie de chemin de fer, la mairesse a obtenu l’aval des membres de son conseil municipal pour préparer les termes d’un mandat d’inspection à une firme indépendante.

Malgré des conversations avec des fonctionnaires de Tansports Canada qui répètent le même message de conformité du rail, et des transmissions de courriels avec John Giles, le pdg de la CMQ, la mairesse persiste et signe. «Je maintiens le cap. J’ai demandé à l’équipe municipale d’élaborer le mandat et d’estimer les coûts d’une inspection indépendante. Il y a des municipalités au Québec qui ont déjà fait faire des inspections indépendantes», a-t-elle confié à l’Écho au premier jour de ses vacances.

«La CMQ a la responsabilité de s’assurer qu’on est en toute sécurité», d’affirmer la mairesse. Quant à Transports Canada, tout semble indiquer que le degré de confiance envers ce ministère a baissé. «Je leur ai parlé à quelques reprises et je leur ai demandé ce qu’ils allaient faire suite à ça. Moi, je ne peux pas laisser ma population avec cette information-là. Finalement pour me dire qu’ils pourraient faire un communiqué à la population pour révéler les résultats de leur inspection du printemps dernier. Moi je leur ai dit : même si vous l’écrivez à la population, même si vous venez le dire, personne ne va vous croire. C’est peut-être dur ce que j’ai dit. Il était estomaqué! Il m’a dit: on pourrait devancer la prochaine inspection, aller la faire et voir. Je leur ai répondu que cette décision leur appartenait. Ma population est inquiète et veut avoir l’heure juste. Qui croire entre vous et M. Vandersleyen ?»

Colette Roy Laroche a adressé une lettre personnelle à l’intention de John Giles pour lui faire état de la situation. «Je veux avoir leur collaboration, parce que les interventions, les réparations, ça leur appartient. Jeudi soir, l’adjointe au directeur général a reçu un message disant que M. Giles se préparait à venir ici. Ils seraient en train de préparer un plan d’intervention qui serait rapide, mais je vais leur laisser le soin d’annoncer cela.»

Colette Roy Laroche avoue son impuissance dans ce dossier. «Je ne peux pas arrêter le train et je ne peux pas les obliger à faire les réparations qui s’imposent. Mais j’ai été assez claire. On ne peut pas rester inactifs, sans rien faire, sans rien dire.»

L’argument que le rail n’était pas en cause dans l’accident du 6 juillet 2013 lui a été servi à de nombreuses reprises, mais «même si toutes ces règles d’opérations sont respectées, ajoute-t-elle, il n’en demeure pas moins qu’on veut obtenir l’assurance que ce qui doit être réparé, soit réparé et que la sécurité soit assurée!»

À la question : est-ce que la compagnie de chemin de fer a déjà informé la Ville de ce qui va circuler sur la voie dès janvier 2016, avec le retour du pétrole, elle soutient que non. «Ce que le président nous a dit c’est qu’il faut qu’il reprenne des contrats et qu’il mettrait tout en place pour utiliser des itinéraires sur d’autres voies existantes pour qu’il y ait le moins de passage possible de pétrole.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
  • Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic
    Actualités

    Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  2. Junior A: défaite en prolongation
  3. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  4. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  5. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
  6. Concert de Noël à Piopolis
  7. Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
Le malaise
Tranches de vie de Guylaine, chansons de Deschamps
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises