Lumière, espoir et devoir de mémoire

Lumière, espoir et devoir de mémoire - Claudia Collard : Culture

Louise Latulipe expose à la Galerie Numéra jusqu’au 31 octobre.

Les Fils conducteurs de Louise Latulipe, ce sont ceux qui guident son art depuis toujours. Ceux qu’elle a dû retrouver après la rupture provoquée par le sinistre de 2013. Des fils qui se sont transformés, évoquant l’espoir et l’esprit de la fête. Des fils qui se souviennent aussi, parce que le passé ne s’efface pas.

Ses 26 toiles qui ornent les murs de la Galerie Numéra jusqu’au 31 octobre ouvrent la porte à un monde d’émotions. La moitié des œuvres sélectionnées a été réalisée en 2015. « J’ai été bien inspirée par l’art rupestre, qu’on retrouvait dans les grottes, et la thématique amérindienne; tambour, tortue, terre mère et danse… J’aime explorer et utiliser plusieurs techniques dans un même tableau pour donner du relief. Bref, je me laisse aller», explique l’artiste pluridisciplinaire, qui expose pour la première fois quelques tableaux d’art abstrait.

La lumière explose littéralement des tableaux de Louise Latulipe, en version diurne comme nocturne. Certes, on retrouve avec bonheur des scènes pleines de vie où trônent femmes rondes, mouvement et couleurs vives. Mais s’en dégage aussi quelque chose d’ethnique, une ouverture planétaire marquée par le passage du temps.

«Le sinistre de 2013 a fortement influencé mon art durant les deux dernières années. Tout ce que je faisais exprimait la colère, l’horreur, la tristesse, la désolation, les adieux... Je me suis dit qu’il fallait que je retrouve mes fils conducteurs, ma façon de peindre avant la tragédie».

Quelques œuvres de l’exposition marquent cette blessure collective. Celles que Louise a choisi d’exposer transmettent l’espoir et le devoir de mémoire. «Je veux bien aller de l’avant mais ne suis pas prête à tourner toutes les pages. J’en tourne une de temps en temps.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À la rencontre des quatre éléments
    Culture

    À la rencontre des quatre éléments

    Claudia Collard / 3 août 2020
  • Un centre-ville coloré et festif pour l’été
    Actualités

    Un centre-ville coloré et festif pour l’été

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Des sculptures encore cibles de vandales!
    Actualités

    Des sculptures encore cibles de vandales!

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Une bonne nouvelle  qui en cache une mauvaise?
    Actualités

    Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Equidae, passion chevaux
    Culture Arts visuels

    Equidae, passion chevaux

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Chez les petits Torrieux
  2. Un esprit de partage qui se propage
  3. À la rencontre des quatre éléments
  4. Un centre-ville coloré et festif pour l’été
  5. Des sculptures encore cibles de vandales!
  6. Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?
  7. Equidae, passion chevaux
Docile ou non?
À la rencontre des quatre éléments
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Conseiller(re) en vente
    Lac-Mégantic
  2. Technicien(ne) de travail social
    Lac-Mégantic
  3. Technicien(ne) comptable
    Lac-Mégantic
  4. Directeur vente et marketing
    Lac-Mégantic
  5. Mécanicien avec expérience
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises