Recyc-Québec

Court mandat pour de grands défis!

Ce soir-là, difficile à chasser de l’Agora du CSM ce malaise créé par le match qui se joue pour la mairie de Lac-Mégantic, entre deux aspirants de force inégale. D’un côté, Jean-Guy Cloutier, un ex-maire et un homme d’affaires toujours actif comme consultant dans l’industrie de la construction et administrateur de la Régie du bâtiment, et de l’autre, un parfait inconnu du nom de Pierre Deschamps, sans diplôme à accrocher au mur autre que ses «connaissances» en construction, dit-il, acquises lorsqu’il conduisait un camion pour son employeur, Lafontaine.

Le premier, entouré de ses partisans, l’autre, seul avec sa volonté de «transparence» à tous les niveaux. La démocratie permet ce genre de duel. Pierre Deschamps a vu la porte de l’hôtel de ville entrouverte, il s’y est glissé! Et la Chambre de commerce région de Lac-Mégantic a respecté le candidat, en l’invitant lui aussi à débattre, devant une salle presque pleine, des grands défis auxquels fait face la ville sinistrée qui se relève. La mairie sera confiée à celui que la population aura élu le 1er novembre, point!

Si tous les aspirants aux sièges de conseillers et à celui de maire s’entendent pour espérer la voie de contournement ferroviaire, qui a été un enjeu local de la toute récente élection fédérale, l’autorité municipale est appelée à se redéfinir en jouant, sur deux ans, son unité territoriale, son rôle de ville-centre et la nouvelle configuration que prendra son centre-ville qui n’est encore qu’une page blanche ouverte sur une plage déserte.

Ce soir-là, les conseillers élus par acclamation, Jean Cloutier dans Agnès, Pierre Latulippe dans Vieux-Nord et Julie Morin dans Montignac ont fait part de leur agenda politique. «Je veux que la Ville encourage les entrepreneurs et les commerçants locaux dans sa politique d’achat», a lancé Jean Cloutier. «Que la consultation fasse partie de notre façon de faire», souhaite Pierre Latulippe, déterminé à travailler à la diminution de la dette et sur le dossier de la sécurité ferroviaire. Quant à Julie Morin, la seule femme du prochain conseil, son expérience comme ancienne attachée politique au provincial et mobilisatrice dans le milieu communautaire ne pourra que mieux servir la municipalité au cours des deux prochaines années.

À surveiller, la bataille pour le centre-ville, entre le conseiller sortant André Desjardins, qui se décrit comme «le seul candidat qui peut faire la transition entre l’ancien et le nouveau conseil», partisan du concept d’un centre-ville élargi, et l’aspirant Pierre Mercier, plutôt adepte de la réduction de la dette et d’un niveau de taxation plus concurrentiel.

La campagne 2015 a amené la plupart des candidats en lice à aller à la rencontre des électeurs, soit par du porte-à-porte ou par de la publicité électorale. Dimanche, lors du vote par anticipation, même les nouveaux élus par acclamation ont tenu à être présents au Centre sportif Mégantic pour serrer des mains et montrer leur solidarité à leurs futurs collègues de la table du conseil.

Pour les vingt-quatre mois qui vont suivre, les défis ne manquent pas, à commencer par la préparation du budget 2016 qui devrait donner le ton à l’étape de la reconstruction, sur fond de rigueur budgétaire et de lutte à la dette publique.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  2. Proximité et magie signées Marie Mai
  3. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  4. À nous deux Parkinson!
  5. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  6. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  7. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
Aux portes de l’abdication
Proximité et magie signées Marie Mai
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises