Élections municipales: l’heure des choix dans trois districts

Élections municipales: l’heure des choix dans trois districts - Claudia Collard : Actualités
Les candidats au poste de conseiller du district Centre-ville, André Desjardins et Pierre Mercier.
Élections municipales: l’heure des choix dans trois districts - Claudia Collard : Actualités
Les candidats au poste de conseiller dans le district Fatima, Jasmin Brière et Mario Lacasse.
Élections municipales: l’heure des choix dans trois districts - Claudia Collard : Actualités
Trois candidats se disputent le poste de conseiller dans Québec-Central: Laval Fortier Jr, Jean-Pierre Robitaille et Jean Bilodeau.

Transparence, assainissement des finances, création de voie de contournement, les candidats aux élections du 1er novembre sont pratiquement tous en faveur d’une forme de changement. Le débat du 20 octobre, organisé par la Chambre de commerce région de Mégantic, a donné lieu à l’émergence d’idées novatrices chez les candidats qui devront briguer les suffrages pour accéder au poste de conseiller.

Dans le district centre-ville, André Desjardins fait valoir qu’en tant que seul candidat membre de l’ancien conseil, il est le mieux en mesure «d’assurer une continuité et d’éclairer les élus municipaux sur les dossiers, les décisions et orientations.» Son opposant, Pierre Mercier, qui assiste régulièrement aux séances du conseil depuis six ans, se dit très préoccupé par la situation financière de la Ville, évoquant «la dette de 38 M$ pour 5800 habitants, le budget de 18 M$, soit 5 M$ de plus que des villes comparables et les taxes plus élevées qu’ailleurs» et estimant qu’il a les compétences requises pour mieux servir la population.

«Trop souvent, nos fonctionnaires municipaux oublient que les citoyens ont des idées et qu’il serait intéressant de les écouter», transmet M. Mercier, prônant une meilleure collaboration entre la Ville et ses contribuables. Pour lui, un centre-ville dynamique doit tenir compte de la population qui l’habite. «Âgé avec les genoux malades, l’échelle humaine n’a pas la même signification que si vous avez 25 ans. Plus de 15% de la population dépasse 65 ans. Je vois des bancs pour se reposer et socialiser, un corridor vert entre la rivière et les deux ponts, un lieu où se côtoient cyclistes, piétons et automobilistes de façon sécuritaire.

Selon André Desjardins, «il importe de sortir le train du centre-ville et d’enlever le viaduc qui crée une barrière entre Salaberry et Frontenac.» Pour créer une diversité économique pour éviter de reproduire une deuxième Promenade Papineau, le conseiller sortant juge important que les gens d’affaires travaillent de concert et d’identifier les opportunités d’affaires qui manquent à Lac-Mégantic pour le secteur Frontenac.

Pour Pierre Mercier, la Promenade Papineau évoque un tout autre son de cloche. «Parlons-nous de la dette de 6M$? Du fait que plusieurs espaces sont vides? Des problèmes de stationnement? Du conflit d’intérêts dans lequel se retrouve la Ville?» Il martèle que Lac-Mégantic doit s’imposer davantage à l’échelle de la MRC. «La tragédie a détourné de nombreux clients et il faut les ramener».

Dynamiser Fatima

Entrepreneur dans l’âme comme dans la vie, Jasmin Brière souhaite insuffler un vent de jeunesse au secteur Fatima, qu’il habite depuis toujours. La création d’une place centrale, avec un espace pour les adolescents, fait notamment partie de ses projets. L’aménagement le long de la rivière Chaudière, sur le site où logeait Billots-Sélect, une signalisation pour réduire le bruit provoqué par les freins moteurs des véhicules lourds, la revitalisation de l’entrée Est de la ville et la tenue d’activités pour faire bouger les résidants du quartier figurent au chapitre de ses idées. «La revitalisation de Fatima est déjà en branle, je suis à même de le constater. Maintenant il faut attirer de nouveaux propriétaires et être en mesure d’accueillir de nouveaux commerçants avec des locaux plus abordables», ajoute-t-il, se disant pleinement conscient de l’ampleur de la tâche qui l’attend s’il est élu le 1er novembre.

Également candidat dans Fatima, Mario Lacasse priorise notamment la réfection de la rue Salaberry avec le ministère des Transports et la création d’un programme incitatif de rénovation pour les particuliers. «Il faut aussi stimuler l’ajout de petits commerces, créer un espace intergénérationnel et regarder l’intérêt d’établir le marché public à Fatima.» M. Lacasse juge aussi pertinent de se consacrer à l’aménagement du côté sud de la rivière et saisir l’opportunité provoquée par la tragédie pour développer une culture commune aux deux secteurs de Lac-Mégantic que sont Fatima et Sainte-Agnès. «Je propose d’aménager une promenade urbaine sur les rails une fois la voie de contournement réalisée. Il est aussi important d’accroître l’utilisation du CSM, qui se trouve à la croisée des deux secteurs.»

Lutte à trois dans Québec-Central

Trois candidats se disputent le poste de conseiller dans Québec-Central. Jean Bilodeau, Laval Fortier Jr et Jean-Pierre Robitaille. Tous sont d’avis que la voie ferrée doit sortir de la ville. Parmi leurs idées partagées pour promouvoir le parc de la rivière Chaudière, M. Bilodeau projette l’installation d’un panneau publicitaire sur la Promenade Papineau. «Mais avant la promotion il faudrait penser à l’aménagement du secteur, installer des bancs et des tables de pique-nique face à la rivière Chaudière.»

M. Fortier croit qu’il faut pousser davantage les efforts de publicité, notamment au camping Baie-des-Sables et au Camping Aventure. «On doit aussi impliquer les autres municipalités de la MRC, qu’on essaie de s’entendre parce que la rivière Chaudière appartient à tout le monde. Il faut s’entraider sinon on va rester chez nous tous seuls. S’agit de mettre de l’harmonie dans tout ça.»

S’il est élu, M. Robitaille entend écouter les demandes du sud de la ville, voire envisager une phase 4 dans ce secteur. «Je veux aussi proposer au conseil de réévaluer les priorités, comme l’établissement d’un secteur tampon entre le parc industriel et les résidences et voir aux infrastructures du secteur pour 2016.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
  • Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic
    Actualités

    Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
  2. Concert de Noël à Piopolis
  3. Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
  4. Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
  5. Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
  6. Philippe Laprise… et pourquoi pas?
  7. Le Train des Fêtes du Canadien Pacifique à Lac-Mégantic
Le malaise
Tranches de vie de Guylaine, chansons de Deschamps
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Camionneur
    Woburn
  2. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  3. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  4. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
  5. Préprosée remonrée mécanique
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises