Mémoires suggestives: rencontre entre souvenirs et émotions

Mémoires suggestives: rencontre  entre souvenirs et émotions - Claudia Collard : Culture

Claude Grenier devant une version trois dimensions de l’ancien centre-ville de Lac-Mégantic.

Presque partout où il va, Claude Grenier porte son appareil photo en bandoulière, croquant chaque fois un angle particulier, une émotion nouvelle. Ses images du centre-ville disparu ne se comptent plus. Son exposition Mémoires suggestives en propose quelques-unes, coups de cœur inédits jusqu’ici.

Présentée dans l’espace Galerie d’art du CSM jusqu’au 6 décembre, l’exposition de Claude Grenier propose une quarantaine d’œuvres photographiques d’ici et d’ailleurs. Ici, l’ancien centre-ville de Lac-Mégantic. Ailleurs, représenté par des photos plus artistiques prises au gré de ses voyages à l’étranger.
Le centre-ville de Lac-Mégantic était un lieu de prédilection pour ce graphiste de formation, qui avait choisi d’y louer son espace de travail. «Sa beauté c’est qu’on y retrouvait à la fois l’action d’un centre-ville et le calme au parc des Vétérans. Lorsque j’avais à concevoir un projet et que je manquais d’inspiration, je sortais à l’extérieur avec mon appareil et j’allais prendre des photos. Au retour, j’avais de nouvelles idées», raconte Claude.

Cette habitude de sillonner les coins et recoins du centre-ville a fait en sorte qu’il s’est retrouvé avec une impressionnante banque de photos. Du matériel pouvant servir pour d’éventuels contrats… et sans le savoir, des images dont la signification est aujourd’hui décuplée. C’est dans cette précieuse banque qu’il a sélectionné les photographies en montre.

«Évidemment, j’ai réalisé des photos qui sont supérieures sur le plan de la composition que celles exposées mais, compte tenu de ce qui est arrivé, elles ont été choisies pour leur signification sur le plan émotif. J’ai aussi privilégié des points de vue qui ont été moins photographiés, comme la rue Thibodeau et le boulevard des Vétérans», partage-t-il, en montrant un cliché où figurent plusieurs résidences incendiées la nuit de la tragédie.

Sa plus récente photo du centre-ville remonte au 4 juillet 2013, lors d’un concert donné au parc des Vétérans. Le 30 mai de cette même année, il photographiait l’église Sainte-Agnès à travers les barreaux d’un wagon vide en mouvement… Claude avoue avoir hésité longtemps avant d’exposer cette image, qu’il trouve personnellement troublante. Jusqu’à ce qu’un homme se présente à sa galerie d’art (Numéra). «Il arrive un peu choqué et me dit: «pourquoi tu mets ces photos-là (dans la vitrine)? Tu veux nous faire pleurer?». À l’intérieur il a vu que j’avais plein d’autres photos du centre-ville. Pendant une heure il m’a raconté des souvenirs, des anecdotes faisant référence à différents endroits. En sortant il m’a confié que ça lui avait fait du bien. Mémoires suggestives c’est ça; la signification d’une photo est différente pour chacun; l’émotion n’est pas la même parce que chacun a sa propre histoire. Je ne veux pas que l’exposition rende les gens tristes; je souhaite qu’elle leur permette de se remémorer des souvenirs.»

Mémoires suggestives, c’est aussi une série de photographies prises à New York, La Havane, Paris… Des tableaux abstraits pour la plupart et ce n’est pas un hasard. «On a une ville qu’on doit reconstruire. Peut-on s’inspirer de ce qui se fait partout dans le monde? Je ne parle pas de copier, c’est pour ça que tout est flou. Je suggère juste une ambiance.» Une ambiance avec la vie comme fil conducteur. Avec, en avant-plan, tout un monde d’émotions.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises