Chapelle du rang 1

Le communautaire revendique son autonomie

Le communautaire revendique son autonomie - Claudia Collard : Actualités
Remise d’une lettre contenant les revendications et d’une pomme au député Ghislain Bolduc «pour démontrer que les organismes communautaires sont là pour offrir et pas simplement demander», a transmis Monique Lenoir, directrice de la Corporation de développement communautaire du Granit.
Le communautaire revendique son autonomie - Claudia Collard : Actualités
Des pommes et de l’information sur les revendications des organismes communautaires ont été distribuées à la population dans divers endroits de la ville, lundi sur l’heure du midi. Ici, France Brunette, Cindy-Ann Lacroix et Nathalie Lemay de la Maison de la famille du Granit.

En grève sociale lundi, les représentants des organismes communautaires autonomes basés à Lac-Mégantic se sont rendus au bureau du député Ghislain Bolduc pour dénoncer les mesures d’austérité, qui affectent directement leur clientèle. Pour revendiquer l’autonomie, la liberté de mission et l’indépendance face à l’État et son réseau. La manifestation de solidarité s’inscrivait dans le cadre d’un vaste mouvement de protestation contre le sous-financement mené à l’échelle provinciale.

Les mesures prises par le gouvernement provincial ont de sérieux impacts sur la population desservie par les organismes communautaires de la région granitoise. Linda Gendreau, directrice de L’Ensoleillée, déplore qu’une clientèle déjà démunie doive débourser les coûts inhérents aux déplacements à Sherbrooke pour rencontrer des spécialistes. Elle dénonce également les coupures à l’aide sociale imposées à ceux qui décident de vivre en colocation. «Ces gens essaient de s’en sortir et sont traités comme des fraudeurs».

Mme Gendreau fait aussi état des coupures du programme d’intégration à l’emploi sur le plan de l’insertion sociale. «On met beaucoup de pression sur des gens très éloignés du marché de l’emploi invités à rapidement accéder au travail, ce qui les met souvent en échec et en sur-stress. Nous avons une personne à la ressource qui a vécu cette situation et qui est passée à un cheveu d’une ré-hospitalisation. Maintenant c’est nous qui la maintenons, à même nos fonds qui sont déjà peu élevés.» Hormis l’indexation, correspondant en moyenne à 2000$ par an, les fonds accordés à l’Ensoleillée n’ont pas augmenté depuis 17 ans.

À la Maison de la famille, on doit fermer l’accès à la clientèle quatre heures par semaine, temps uniquement consacré aux demandes de financement nécessaire à l’accomplissement de la mission. La directrice, Cindy-Ann Lacroix, constate par ailleurs au quotidien l’impact des coupures dans le réseau scolaire chez les familles fréquentant la ressource.

«Chez les femmes, on voit que la détresse est de plus en plus grande, la difficulté à arriver de plus en plus présente. L’appauvrissement est grandissant; plusieurs n’ont plus rien à manger à la fin du mois. Et comme tous les organismes sont en survie, l’aide communautaire ne suffit plus», partage Emmanuelle Durocher, coordonnatrice du Centre des femmes, ajoutant que l’organisme doit fermer ses portes une journée par semaine pour répondre à des besoins d’accompagnement plus pointus. À la Maison des jeunes, les ateliers de cuisine vont au-delà de l’apprentissage de trucs culinaires. Parce que certains participants y arrivent le ventre vide, fait savoir l’intervenante Marilyse Couture.

Le député de Mégantic s’est montré attentif aux besoins exprimés. «De plus en plus d’énergie est dépensée pour aller chercher des fonds au lieu d’offrir des services. Comme l’argent attribué est de plus en plus limité, cette perte a un effet double. Il va falloir revoir l’ensemble des paramètres, les restructurer pour que l’argent aille directement aux bonnes places, en évitant les intermédiaires. Il y aurait également lieu d’alléger le processus de reddition de comptes; plusieurs ressources sont gaspillées pour de la paperasse dont on ne connaît pas l’impact», a transmis Ghislain Bolduc, qui doit rencontrer sous peu le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité, Sam Hamad.

La directrice du Centre d’action bénévole du Granit, Christine Dubé, indique pour sa part que les organismes communautaires doivent être parties prenantes du processus d’attribution. «Il est important qu’on soit consulté pour s’assurer que ce qu’on reçoit correspond vraiment à nos besoins», laisse-t-elle entendre. «Il est nécessaire que le gouvernement crée un fonds spécifique pour un financement adéquat aux organismes communautaires et à la mission. Pas par programme ou entente de services. On a une mission différente du réseau public. C’est important de la préserver sur le terrain pour assurer la proximité et la construction de l’autre filet social, qui est différent du réseau public», ajoute Linda Gendreau.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises