Selon l’avocat de Tom Harding : Transports Canada devrait être dans la boîte des accusés

Selon l’avocat de Tom Harding : Transports Canada devrait être dans la boîte des accusés - Rémi Tremblay : Actualités

L’avocat Tom Walsh et son client, Tom Harding, ne se défilent jamais lors des comparutions à Lac-Mégantic.

Les nouvelles accusations portées par le Procureur général contre la MMA et six personnes, dont le conducteur de train Tom Harding, toutes liées à la tragédie du 6 juillet 2013, seront entendues devant la Cour du Québec le 28 janvier 2016, au palais de justice de Lac-Mégantic. Les enquêtes menées par Transports Canada et Environnement Canada auraient révélé de «graves infractions» en vertu de la Loi sur la sécurité ferroviaire et de la Loi sur les pêches et ont abouti au dépôt de deux accusations, entourant les mêmes faits.

Jeudi matin, une batterie de procureurs en défense a défilé devant le juge Paul Dunnigan pour recevoir la divulgation de la preuve et s’entendre sur la date du prochain rendez-vous, en janvier.

Depuis le début des procédures, Me Walsh demeure sceptique quant à l’utilité des nouvelles accusations qui pèsent sur les épaules de son client. «C’est l’argent du contribuable qui est carrément jeté par la fenêtre à des fins qui ne sont pas vraiment utiles. Complètement futile! Un coup d’épée dans l’eau!»

L’avocat dit avoir écrit à la Couronne et demandé qu’elle lui explique qu’est-ce que son client fait dans les accusations portées ce matin. «Je ne peux pas me situer là-dedans, je ne comprends pas du tout la thèse de la Couronne en accusant M. Harding pour ça.»

Me Walsh s’interroge sur toute cette procédure qui viserait à déterminer la responsabilité de son client dans la pollution du lac Mégantic. «L’essentiel de l’accusation criminelle, c’est le nombre de freins. Déterminer à quel point sa conduite s’écarte-t-elle d’un délit de conduite sécuritaire et normal.»

Selon lui, Transports-Canada devrait se trouver dans la boîte des accusés. «Plutôt que de faire ça, ils sont dans la boîte des accusateurs. Il y a un léger conflit d’intérêt qui devrait être résolu un moment donné.

Je ne comprends pas comment ils peuvent, après avoir contribué si évidemment à ce désastre, prendre maintenant la position qu’ils vont poursuivre nos clients, tout en oubliant ce qu’ils ont fait eux-mêmes.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie de placard divertissante
    Culture Théâtre

    Sortie de placard divertissante

    Claudia Collard / 12 juin 2024
  • Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
    Culture Littérature

    Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie

    Rémi Tremblay / 11 juin 2024
  • Aux grands maux...
    Clin d'oeil

    Aux grands maux...

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
  • Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
    Actualités

    Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
  • Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
    Actualités Environnement

    Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie de placard divertissante
  2. Deux jeunes roboticiens de Montignac invités à Puerto Rico!
  3. Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
  4. Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
  5. Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
  6. Les bolides seront en ville le 9 juin
  7. Marie-Denise Pelletier en spectacle à Piopolis
Virage numérique sans déraper
Sortie de placard divertissante
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Opérateur(trice journalier(ère) et préposé(e) au traitement des eaux
    Stratford
  2. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  3. Conseiller-ère en communication
    Lac-Mégantic
  4. Agent.e aair recherché.e
    Lac-Mégantic
  5. Coordonnateur aux pièces
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises