Recyc-Québec

Le Loft à Daniel Larochelle lève de terre!

Le Loft à Daniel Larochelle lève de terre! - Rémi Tremblay : Actualités

Devant la façade donnant sur la rue Laval, Jean-Guy Vallée et Marie-Josée Gagnon, de Desjardins Entreprises; Michel Duval, directeur Caisse Région de Mégantic; le promoteur du projet Le Loft Lac-Mégantic, Daniel Larochelle; Yves Nadeau, SADC; le maire de Lac-Mégantic Jean-Guy Cloutier ainsi que les conseillers Pierre Mercier et Jean Bilodeau. S’ajoutent sur la photo de première page: Sébastien Poulin, de Constructions Sébastien Poulin, l’entrepreneur général au chantier, ainsi que le député de Mégantic, Ghislain Bolduc.

Pour la première pelletée de terre de son Loft Lac-Mégantic, rue Laval coin St-Alphonse, l’avocat Daniel Larochelle a plaidé pour une ville plus verte. Sa contribution: l’édifice de quatre étages qu’il fait construire va présenter des innovations technologiques, à l’image de ce que devra être le nouveau centre-ville. «Pourquoi Le Loft? Pour rappeler à la fois son côté confort, son côté tranquille et son côté urbain!», répond son propriétaire.

Quelques semaines après la tragédie de juillet 2013, Me Larochelle s’était remis du choc d’avoir vu de ses yeux la destruction complète de l’édifice qu’il possédait tout juste à l’entrée de la rue Frontenac, à quelques mètres à peine de la voie ferrée. «Tout a brûlé. J’y ai perdu mon bureau, quinze ans de travail, huit locataires et mon rêve de rendre cet immeuble que j’avais acheté en 2010 complètement commercial.» L’automne suivant le drame, il était déterminé à tourner la page et tout reconstruire.

Sur la fondation, qui a été coulée cet automne, seront édifiées six unités locatives dont quatre espaces commerciaux et deux grands logements au dernier étage. Une aire habitable de 9 994 mètres carrés sur un terrain d’une superficie totale de 1 282,2 mètres carrés, comprenant vingt espaces de stationnement. Un projet qu’il chiffre à 1,2 million de dollars.

Il se dit surtout fier de sa contribution au développement durable et des particularités écologiques de son bâtiment: un système de récupération des eaux de pluie, avec la firme Éconeau, et les deux bornes de recharge électrique qu’il fera installer dans le stationnement. «C’était important pour moi, un signe d’avenir», explique-t-il.

Parmi ses partenaires, le Gouvernement du Québec, via le programme de relance économique de Lac-Mégantic, «sans quoi c’est impossible de rentabiliser un pareil édifice», avoue-t-il. Desjardins y sera et la Ville de Lac-Mégantic, avec son programme de congé de taxes.

Parmi les invités à la cérémonie, le directeur général de la Caisse Desjardins Région de Mégantic, Michel Duval. «On va être très présent dans la reconstruction de la ville. On va y mettre tout ce qu’on peut pour aider les gens à repartir cette ville-là et amener du monde, surtout.»

M. Duval a tenu à souligner le travail «colossal» accompli par l’avocat Larochelle dans le recours collectif. «Ce que ça va donner? Bientôt, en début d’année, une bonne partie des Méganticois vont pouvoir bénéficier des efforts que Daniel a faits. Chapeau! Tu as mis toute la gomme; tu t’es relevé vite sur pied pour faire tout ça, en plus de relever la collectivité.»

Également présent, le député Ghislain Bolduc a souligné la levée de terre de ce projet en insistant sur les innovations technologiques, en particulier la plus grande accessibilité à des bornes de recharge électrique. «Chaque petite étape menée dans ce sens-là nous aide à progresser vers une société de plus en plus verte. Ces efforts collectifs et individuels nous amènent à avancer comme société!» a-t-il dit, ce jour-là.

Le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, se réjouit que le programme de congé de taxes pour la reconstruction puisse inspirer des promoteurs. «On a besoin de leaders comme vous, a-t-il adressé à Daniel Larochelle. Et encore plus dans les années futures. On a des changements à faire par rapport à l’orientation de l’ensemble de la ville et vous en êtes partie prenante.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises