Recyc-Québec

L’année 2016 sous le signe du changement

L’année 2016 sous le signe du changement  - Claudia Collard : Actualités

Le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, est formel: c’est dès maintenant qu’il faut se pencher sur le montage du dossier visant la construction d’une voie de contournement ferroviaire.

«La catastrophe humaine a été très bien gérée par l’ancien conseil municipal. Vous ne me verrez jamais critiquer l’administration précédente. On choisit de regarder vers l’avant. À partir de là, c’est certain qu’on va apporter des changements», transmet le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier. Parmi ses propriétés de 2016, la mise en place d’un nouveau mode de gestion à la Ville et le déploiement de mesures concrètes pour l’avancement du dossier ferroviaire.

Bien que la tâche ait été particulièrement ardue, la préparation du budget 2016 à peine deux semaines après les élections municipales, a permis de donner le ton au virage économique anticipé par les membres du nouveau conseil. À ce titre, il souligne l’apport du conseiller responsable des finances, Pierre Latulippe, auparavant directement général du CSSS du Granit, et la grande collaboration des employés municipaux, particulièrement du trésorier Luc Drouin.

«Travailler sur le budget nous a ouvert les portes vers l’orientation d’une nouvelle administration. Notre objectif, c’est de réduire les dépenses sans couper dans les services à la population», précise le maire Cloutier. Ces travaux d’optimisation s’étendront sur toute l’année 2016 et la population sera informée ponctuellement des transformations apportées. «Cette nouvelle façon de faire va impliquer plusieurs changements, qu’on va expliquer aux citoyens au fur et à mesure. Durant la campagne électorale, on a parlé de transparence. C’est un engagement qui sera respecté.»

Réduction des dépenses signifie évidemment diminution de la dette de Lac-Mégantic, qui s’élève à 40 M$. Un chiffre duquel il faudra soustraire les sommes dues à la Ville par le gouvernement provincial, de l’ordre de 8 à 9 M$ estime Jean-Guy Cloutier.

Voie de contournement

Le maire de Lac-Mégantic est formel: c’est dès maintenant qu’il faut se pencher sur le montage du dossier visant la construction d’une voie de contournement ferroviaire. «C’est important de savoir exactement où on s’en va, d’avoir un dossier solide avant de rencontrer les ministres concernés. Ça n’ira pas avant l’automne 2016 ou début 2017 au plus tard. Il ne faut pas manquer le bateau. Si le dossier n’est pas parfait, on n’aura pas la voie de contournement.»

Le maire Cloutier tiendra sous peu une rencontre réunissant des représentants des trois groupes en faveur de la voie de contournement; Sécu-Rail, le Comité de vigilance pour la sécurité ferroviaire et la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic. Il précise que le ton devra être cordial, aucune place n’étant laissée à la chicane lors de cette rencontre. Il favorise plutôt des échanges sur une vision commune, en vue de la création d’une entité chargée de structurer la rédaction du document qui permettra de faire des représentations auprès des gouvernements. Le député fédéral Luc Berthold, qu’il a déjà rencontré à quelques reprises, oeuvrera activement au dossier. Jean-Guy Cloutier a par ailleurs pu constater que l’étude de faisabilité, réalisée par la firme AECOM, avance rondement.

Rue Frontenac

À plus court terme, les élus méganticois devront prendre une décision concernant la configuration de la rue Frontenac. «L’objectif, c’est qu’en octobre 2016, les infrastructures soient complétées et la rue Frontenac ouverte, en plus de la rue Thibodeau et du sentier piétonnier (reliant le boulevard des vétérans et la promenade Papineau)», rappelle le maire Cloutier. L’orientation du conseil devra donc être connue rapidement.

Sur la base de quels critères les élus méganticois articuleront-ils leur réflexion? «Quand on aura réellement une phase finale, on va la transmettre à la population, avec tous les détails. Mais comment va être analysée la décision, ce n’est pas encore déterminé. À l’heure actuelle, on est à l’écoute et on consulte des gens. Il est important de faire une bonne réflexion. On parle d’une décision valable pour la vie. Avant les Fêtes, on avait donné la date du 19 janvier mais s’il faut retarder cette décision de deux semaines on le fera.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises