La Ville mène deux dossiers judiciaires de front

La Ville mène deux dossiers judiciaires de front - Claudia Collard : Actualités
Les résultats d’une expertise permettront de démontrer si le pont de la Solidarité fait l’objet d'un vice de fabrication.
La Ville mène deux dossiers judiciaires de front - Claudia Collard : Actualités
Les travaux de pompage sur le site du CSM se sont déroulés sur plusieurs semaines.

Deux dossiers judiciaires sont en cours à la Ville de Lac-Mégantic, l’un à la suite d’un écaillement constaté sur le pont de la Solidarité au printemps 2015 et l’autre en lien avec les dépenses supplémentaires engendrées par des opérations de pompage sur le site du CSM en juillet dernier.

Inauguré en octobre 2014, le pont de la Solidarité a été construit au coût de 3 287 466$ par le Groupe Hexagone. Quelques mois plus tard, on remarquait un écaillement sur les couronnes de béton préfabriquées. La Ville a engagé un expert pour procéder à une analyse des pièces en question et retenu les services de Me Gloriane Blais, au taux horaire de 180$, afin de protéger ses droits advenant que l’expertise démontre un vice de fabrication.

L’avocate Gloriane Blais représentera aussi la Ville dans le dossier judiciaire de Sade Canada. Le 4 mai 2015, les élus municipaux retenaient la soumission de cette compagnie pour des travaux de réhabilitation de conduites d’égout pluvial, contrat s’élevant à 282 999,47$. Le 6 juillet de cette même année, un employé du ministère de l’Environnement constatait une odeur inhabituelle à l’exutoire de l’égout pluvial, dans le secteur où Sade Canada avait exécuté lesdits travaux. Deux jours plus tard, des résultats d’analyses confirmaient la présence de styrène, dont la concentration était supérieure aux normes établies. Des mesures d’urgence ont alors été déployées pour éviter le déversement de ces substances dans la rivière Chaudière, impliquant la fermeture de l’égout pluvial, causant notamment une inondation dans le sous-sol du CSM et commandant des opérations de pompage sur plusieurs semaines. La Ville a alloué un montant de 86 600$ à la firme AECOM pour les honoraires reliés à la surveillance de ces travaux. La Ville a transmis une mise en demeure à Sade Canada le 29 septembre dernier afin de lui réclamer le montant de ces dommages.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises