Lettre ouverte au ministre Marc Garneau

La Coalition des citoyens et des organismes engagés pour la sécurité ferroviaire (CCOESF) juge que la Central Maine and Quebec Railway (CMQR) dupe la population de Lac-Mégantic et de ses environs. C’est pourquoi nous vous demandons d’intervenir dans les plus brefs délais.

La CMQR fait passer des convois de produits dangereux, c’est bien connu. Cependant plusieurs citernes contenant des dérivés du pétrole passent devant nous depuis le début de l'année 2016, soit environ cent wagons-citernes/semaine. Et pourtant, la CMQR avait annoncé à l’automne dernier qu'il n'y aurait pas de transport de pétrole qui transiterait par Lac-Mégantic en 2016.

Voilà pourquoi les demandes de la CCOESF, appuyées d’une pétition de 2607 signatures et par une marche citoyenne de près de 1000 citoyens, le 15 octobre dernier à Lac-Mégantic, doivent toutes être prises en compte.

Aussi, nous demandons au ministre des Transports du Canada d’assurer la population canadienne qu’il s’engage à renforcer les normes de sécurité ferroviaire au pays en ce qui a trait au transport de marchandises dangereuses (TMD).

Ce qui veut dire, plus spécifiquement: ne plus permettre l'autoréglementation de la sécurité ferroviaire accordée aux compagnies ferroviaires telle que vécue sous le précédent gouvernement et, fort probablement, toujours en place; ramener le ratio d'inspecteurs de convois ferroviaires de matières dangereuses à 1 inspecteur pour 31 convois de TMD au lieu d’un inspecteur pour 10 000 convois de TMD; relever la qualité des tronçons ferroviaires et ce, plus particulièrement à Lac-Mégantic où il est impératif de passer de catégorie un à catégorie deux tout en maintenant la vitesse des convois à 16km/h (dix milles/h). Ce rehaussement de grade rendra forcément obligatoire le remplacement de davantage de rails, de ponceaux et de dormants de chemin de fer; augmenter la capacité portante des rails et des sols des tronçons ferroviaires à tous les endroits jugés soit problématiques ou potentiellement problématiques et ce, plus particulièrement à Lac-Mégantic et ses environs, dans les plus brefs délais; mettre en place d’ici 2020 des systèmes de contrôle ferroviaire informatisé (Positive Train Control) tel qu’actuellement en cours d’installation sur le réseau ferroviaire américain. Trop d’accidents sont causés soit par la piètre qualité ou le mauvais entretien des tronçons ferroviaires, soit par des vitesses excessives hors de contrôle (http://www.amazon.com/Train-Wreck-Forensics-Rail-Disasters/dp/1421405903).

En ce qui à trait à notre région, il ne faut surtout pas oublier que le lac Mégantic est à la tête du bassin hydrographique du bassin versant de la rivière Chaudière, et de par ce fait, un très grand nombre de municipalités de la Beauce situées en aval ne pourraient s’approvisionner en eau de qualité sans le lac Mégantic et la rivière Chaudière.

Advenant une autre catastrophe ferroviaire sur le tronçon ferroviaire de Lac-Mégantic, et plus particulièrement dans le secteur de la Baie-des-sables, s’ajouterait aux pertes potentielles de vies et à la pollution des eaux et des sols d’un vaste bassin hydrographique, la perte de centaines de milliers de dollars, pour ne pas dire de millions de dollars, non seulement pour l’industrie touristique de toute une région, mais aussi pour la valeur foncière d’un très grand nombre de propriétés.

Qu’il serait regrettable de voir tous les efforts de toute une communauté vouée à assurer la pérennité de la ressource eau depuis des décennies, s’effondrer par le seul fait de favoriser à nouveau le profit au lieu de la sécurité d’une population déjà éprouvée, au lieu de protéger la beauté et la richesse de milieux de vie naturels de grande qualité ! Jusqu’où la bêtise humaine nous rendra-t-elle si nous n’agissons pas?

Non, monsieur le ministre, il ne faudrait surtout pas encore d’une négligence, d’un manque de bonne volonté ou de mauvaise foi pour nous plonger à nouveau non pas cette fois-ci dans la détresse, mais plutôt dans le désespoir ad vitam aeternam.

N’est-il pas temps de passer de la voie lactée à la voie ferrée?

André Blais
Pour la Coalition des organismes et des citoyens

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises