Abonnement

Fabien Cloutier affronte la bêtise humaine

Fabien Cloutier affronte la bêtise humaine - Claudia Collard : Culture

Fabien Cloutier a livré un texte dans un langage direct, où l’apparente légèrement suscite une profonde réflexion.

Fabien Cloutier a allégrement brassé la cage dimanche soir à l’auditorium Montignac. Assume, sa performance solo, est livrée sans préjugé. Dans le sens que personne n’est épargné. Menée à fond de train, sa charge fonce dans tout ce qui bouge… ou pas. Une satire sociale sous couvert humoristique follement réussie.

Pas de pitié pour les loosers comme pour les médaillés olympiques. La langue est crue et le ton implacable. On est ici à l’antipode du traditionnel stand up comique. Certes, le conteur fait rire et beaucoup. Mais c’est la bêtise qu’il critique, celles des acteurs, témoins, leaders et suiveux. Ses réflexions sur le monde d’aujourd’hui ont beau se passer de scrupule, le texte a une portée hautement philosophique.

Vrai que l’internet a fait exploser les conseils de tout acabit, si bien qu’on pitonne son ordi pour savoir quoi manger, comment redécorer son intérieur et sur la meilleure façon d’éduquer ses enfants. Dans ce monde où les forums de discussions sont devenus la meilleure façon de se forger une opinion, Fabien Cloutier se demande sincèrement si on doit faire confiance aux électeurs lorsqu’il est temps de voter.

Assume est plein de jugement. Son auteur juge avec verve les collectionneurs, les personnes qui mettent leur livret de caisse à jour au guichet automatique en pleine heure de pointe, celles qui ramassent les attaches à pain pour contribuer à l’achat de chaises roulantes, les imbéciles. Inclus dans ce dernier volet, les femmes adultes qui tripent sur les films de Disney, les gars avec gros bras et tatous, les gens avec un nom lette, ceux qui vivent en région ou qui habitent la ville… Bref, du jugement autant gratuit que parfaitement assumé… si la lecture est effectuée au premier degré.

Assume c’est aussi une invite à vivre sa vie autrement que par procuration. À exercer son jugement critique et faire preuve de discernement. À sortir de cette torpeur collective qui limite nos possibilités individuelles. À devenir des citoyens qui engagent leurs forces intrinsèques au profit d’une société plus juste et plus allumée.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
  • Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice
    Actualités

    Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice

    Rémi Tremblay / 25 juin 2020
  • La dernière nuit illustrée en bande dessinée
    Actualités

    La dernière nuit illustrée en bande dessinée

    Claudia Collard / 18 juin 2020
  • C'est la fin pour le Centre récréatif
    Actualités

    C'est la fin pour le Centre récréatif

    Rémi Tremblay / 18 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Nouvelles mesures à la plage
  2. Sept ans après: un devoir de mémoire
  3. Lambton: tronçon de piste cyclable dans le noyau urbain
  4. Début de l’autocueillette
  5. Chantier du Pont de fer
  6. Montignac rend hommage à ses finissants
  7. Mesures de déconfinement estival
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur général
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur municipal
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Agente - Agent de communication
    Lac-Mégantic
  4. Mécanicien
    Lac-Mégantic
  5. Technicien - Service comptable aux entreprises
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises