Recyc-Québec

Le président de CMQR confronté aux inquiétudes des Méganticois

Le président de CMQR confronté  aux inquiétudes des Méganticois - Claudia Collard : Actualités
Le président de CMQR, John Giles
Le président de CMQR confronté  aux inquiétudes des Méganticois - Claudia Collard : Actualités

L’allocution de John Giles, qui suivait celle du ministre Garneau mardi soir au CSM, a donné lieu à des questions teintées de scepticisme. Livrant des résultats de tests prouvant la sécurité de son réseau ferroviaire en plus de faire état de projets d’expansion pour son entreprise, le président de Central Maine and Quebec Railway (CMQR) disait pourtant vouloir faire preuve de transparence… Mais force est de constater que certains citoyens sont demeurés sur leur appétit.

«Vous vous êtes engagés à ne pas transporter de pétrole jusqu’à la fin de 2016. Par respect pour les citoyens, pouvez-vous aussi cesser de transporter le propane, qui est tout aussi dangereux, jusqu’à ce que vos voies ferrées soient sécuritaires?», a questionné Bernard Boulet. Répondant que l’inspection des rails, effectuée par la firme Hatch pour le compte de CMQR, a révélé que le réseau était sécuritaire- les normes atteintes dépassant le minimum exigé par Transport Canada- M. Giles a clairement laissé entendre qu’il ne serait pas rentable pour sa compagnie de se limiter au transport de bois et autres matériaux secs. Ce qui, a-t-il réitéré, n’enlève rien au souci de sécurité. «On parle de la Semaine de la sécurité ferroviaire et éventuellement d’une journée de la Sécurité ferroviaire (la date du 6 juillet avait été proposée plus tôt au ministre Garneau). Nous avons une vision différente: pour nous, la sécurité, c’est 365 jours par année.»

Le citoyen Paul Dostie a notamment voulu revenir sur la bonne santé financière de CMQR décrite dans l’allocution de son président. «Personne ne s’oppose à ce que vous fassiez de l’argent et que vous soyez contents de ça. Mais le but de cette présentation est-il de nous culpabiliser de s’inquiéter de la sécurité de la voie ferrée?» Réponse de M. Giles: «Je ne saisi pas la logique de cette question. Je suis dans l’industrie depuis 45 ans, je veux desservir mes clients. Si je tiens à donner ces informations, c’est peut-être parce que certaines personnes ne le voient pas assez.»

John Giles a aussi abordé des projets liés au train touristique pour son entreprise, dont la faisabilité sera préalablement étudiée. Son allocution faisait également mention d’une participation à la vitalité des municipalités et entreprises desservies par son réseau. «Pas par altruisme, mais parce qu’on veut faire de l’argent. En même temps, on contribue au développement économique des communautés. Tout le monde est gagnant.»

La citoyenne Gina Dubé a qualifié la présentation du président de CMQR d’«opération charme». «Vous voulez nous apporter du tourisme par voie ferroviaire (au centre-ville) en nous disant qu’on a de beaux paysages… Pour les Méganticois, la voie de contournement est essentielle. On a vécu une tragédie, un traumatisme. Nous dire qu’on peut soutirer de l’argent avec le tourisme, à mon avis c’est un peu un cadeau empoisonné. Est-ce que votre but est de laisser la voie ferrée dans le centre-ville de Lac-Mégantic ou êtes-vous favorable à la voie de contournement?» Répondant que le développement touristique faisait référence à une volonté d’élus plutôt qu’à celui de sa compagnie, il a signifié qu’il ne s’opposait nullement à la création d’une voie de contournement. «Si vos gouvernements provincial et fédéral décident de réaliser ce projet, je suis prêt à l’appuyer.» Mme Dubé a aussi déploré le sifflement strident des trains durant la nuit, une mesure répondant à des exigences de Transports Canada a expliqué M. Giles.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
  • Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
    Actualités Économie

    Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
    Actualités Politique

    Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic

    Rémi Tremblay / 18 mai 2022
  • Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
    Actualités Société

    Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km

    Claudia Collard / 16 mai 2022
  • Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
    Culture Humour

    Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé

    Claudia Collard / 16 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
  2. À nous deux Parkinson!
  3. Le Cinéma Mégantic complète sa transition numérique
  4. Marilyn Ouellet, candidate solidaire dans Mégantic
  5. Tout un spectacle avec Andréanne A. Malette!
  6. Julie et Sylvie posent un geste du cœur de 115 km
  7. Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Monsieur l’ambassadeur
Dans la bulle d’Anne-Élisabeth Bossé
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
  2. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Conseiller(ère) en boutique
    Nantes
  5. Mécanicien(ne) de véhicules de loisirs
    Nantes
Répertoire des entreprises