Recyc-Québec

Lumière sur la protection du lac Mégantic

Lumière sur la protection du lac Mégantic -   : Actualités

Jean Roy, ancien président de l’APLM, en compagnie de la nouvelle présidente depuis 2014, Julie Potvin-Barakatt.

Qu’ont en commun la protection des bandes riveraines, les fossés du rang 3 à Frontenac et le suivi de polluants amenés par la rivière Arnold ? Ces projets sont des actions actuelles et passées de l’Association pour la protection du lac Mégantic (APLM), un regroupement de membres ayant à cœur la qualité de l’eau et de l’environnement du lac Mégantic.

Administrée par des bénévoles qui, chaque année, mettent en œuvre des projets grâce aux cotisations des membres, l’APLM était jusqu’en 2014 présidée par Jean Roy. «L’Association est née d’une préoccupation criante des riverains lorsque, dans les années 80, de fréquents «blooms» d’algues bleues faisaient surface. L’une des premières actions a été de planter des arbustes et herbacées sur la bande riveraine.»

Comment cette action pouvait contrer le problème des algues bleues ? À l’époque, plusieurs riverains entretenaient leur pelouse jusqu’à la plage. Lorsqu’il pleuvait, les engrais se trouvaient rapidement lessivés dans le lac, au grand bonheur des algues bleues qui, elles, jouissaient ainsi des conditions idéales pour proliférer. «En plantant des végétaux sur la bande riveraine, explique Jean Roy, ces derniers captent une certaine quantité des engrais avant que ceux-ci ne ruissellent jusqu’au lac. Aujourd’hui, il est obligatoire de protéger une bande de cinq mètres au-dessus de la ligne des hautes eaux pour tous les lacs de la MRC du Granit et l’APLM est fière d’avoir été à l’origine des pourparlers avec les municipalités pour parvenir à un tel règlement.»

Plus récemment, l’APLM a répondu aux plaintes de certains riverains concernant les sédiments issus du rang 3 à Frontenac, déversés très abondamment dans le lac Mégantic. L’APLM a rencontré la municipalité pour expliquer la situation et a financé des travaux préliminaires qui ont convaincu les élus de modifier les fossés afin de mieux retenir les sédiments.

À l’été 2014, l’APLM a contribué à la hauteur de 2000$ à la construction d’une station de vidange des bateaux à la marina de Piopolis. En plus d’offrir un deuxième lieu de vidange autour du lac, cette station a pallié à l’interdiction temporaire d’accès à la station de vidange de la marina de Lac-Mégantic suite aux événements de juillet 2013.

Depuis 2014, l’Association compte sur une nouvelle présidente, Julie Potvin-Barakatt. Depuis l’été 2015, et pour encore trois ans, en partenariat avec la MRC et les municipalités, l’APLM finance des analyses d’apports en polluants des principales rivières qui se déversent dans le lac Mégantic. «Le projet a démarré à l’été 2015 auprès de la rivière Arnold et s’étend sur trois autres effluents pour les étés 2016 et 2017», d’expliquer sa présidente. Selon elle, la préoccupation de la qualité du lac Mégantic ne revient pas qu’aux riverains, mais à tous. «Je n’habite pas sur le bord du lac, mais j’adore aller m’y baigner en famille et je suis fière de contribuer à des projets qui aident à maintenir la qualité de l’eau.» Elle invite tous ceux qui ont à cœur la qualité du lac et de son environnement à devenir membre, au coût de 25$ annuellement, en se rendant sur le site aplm.lac-megantic.org et à suivre les nouvelles de l’APLM sur facebook.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»

    Rémi Tremblay / 26 mai 2022
  • Au-delà des mots… et de la différence
    Culture Arts visuels

    Au-delà des mots… et de la différence

    Claudia Collard / 25 mai 2022
  • La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
    Actualités Sécurité ferroviaire

    La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic

    Rémi Tremblay / 24 mai 2022
  • Proximité et magie signées Marie Mai
    Culture Musique

    Proximité et magie signées Marie Mai

    Claudia Collard / 24 mai 2022
  • À nous deux Parkinson!
    Actualités Santé

    À nous deux Parkinson!

    Claudia Collard / 19 mai 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La résistance s’accentue autour d’un tracé jugé «catastrophique»
  2. Aznavour autrement… à Lambton
  3. Un Souper homard payant!
  4. Au-delà des mots… et de la différence
  5. La réflexion sur la voie ferrée se transporte à Lac-Mégantic
  6. Proximité et magie signées Marie Mai
  7. À Doc Humanité: l’histoire tragique de Madame M
Aux portes de l’abdication
Au-delà des mots… et de la différence
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Mécanicien
  2. Poste de service à la clientèle
    Lac-Mégantic
  3. Responsable des réseaux d'aqueduc et d’égout
    Lambton
  4. Assembleur
    Frontenac
  5. Technicien(ne) en production
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises