Abonnement

Ginette Martin: un trait commun, le figuratif!

Ginette Martin: un trait commun, le figuratif! - Rémi Tremblay : Culture

Exposition des œuvres de Ginette Martin à la Médiathèque jusqu’au 31 août.

Pour sa première exposition solo à la Médiathèque Nelly-Arcan, l’artiste Ginette Martin a sélectionné une vingtaine de toiles, peintes à l’huile, à l’acrylique et au pastel, allant du portrait au paysage, tirées d’une œuvre surtout créée ces quinze dernières années.

Se qualifiant elle-même comme l’une des plus anciennes bénévoles du temps de la bibliothèque municipale, elle a accroché aux murs qu’une partie de sa création. Pas d’ordre chronologique, qu’un trait commun, l’art figuratif. Parmi elles, des toiles qu’elle entend proposer pour le prochain rendez-vous cet automne des membres de la Société de Pastel de l’Est du Canada (SPEC).

Comme tous les autres artistes dans son cas, elle a déjà tourné la page sur les œuvres originales détruites dans l’incendie de la bibliothèque de la rue Frontenac, en 2013. «Plusieurs comme moi ont perdu des œuvres, mais on pensait plus aux amis qui avaient perdu, eux, des êtres chers.» Ils ont tous préféré oublier et se remettre au travail.

Ginette Martin fait partie du groupe de femmes qui, au début des années 80 ont développé le goût de la peinture avec Angèle Rivest. C’est au cours des ateliers visant l’obtention d’un certificat en arts plastiques qu’elle a été attirée vers le pastel. Au fil des ans, l’artiste a eu beau explorer divers médiums, elle a finalement trouvé sa voie au sein de la SPEC. N’y expose pas qui veut! La Méganticoise s’est rarement butée à un refus quand elle a soumis des œuvres pour les expositions annuelles.

Ginette Martin peint surtout pour son plaisir, quand il n’y a pas de commande spéciale qui lui est adressée. Une fois plongée dans le processus de création, elle vit intensément l’exercice. «En terminer une peut me prendre une semaine», dit-elle, mais l’été, elle l’avoue, prendre soin de son jardin de fleurs la comble tout à fait. Sa saison favorite pour courir les expositions, de Baie-Saint-Paul à Montréal.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Plaisir des sens dans l’espace Galerie du CSM
    Culture Arts visuels

    Plaisir des sens dans l’espace Galerie du CSM

    Claudia Collard / 19 février 2020
  • Réforme scolaire: Yves Gilbert juge «méprisante» l’attitude de la CAQ
    Actualités Éducation

    Réforme scolaire: Yves Gilbert juge «méprisante» l’attitude de la CAQ

    Rémi Tremblay / 18 février 2020
  • Des souris et des hommes: du théâtre plus grand que nature
    Culture Théâtre

    Des souris et des hommes: du théâtre plus grand que nature

    Claudia Collard / 17 février 2020
  • Turmel: défaite lourde de conséquences
    Sports

    Turmel: défaite lourde de conséquences

    Serge Lacroix / 14 février 2020
  • Bris d’une conduite au centre hospitalier
    Actualités Faits divers

    Bris d’une conduite au centre hospitalier

    Claudia Collard / 13 février 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Alexandra Stréliski et son paysage intérieur
  2. Plaisir des sens dans l’espace Galerie du CSM
  3. Église Sainte-Agnès: la fenêtre de la verrière reproduite à l’identique
  4. Réforme scolaire: Yves Gilbert juge «méprisante» l’attitude de la CAQ
  5. Des souris et des hommes: du théâtre plus grand que nature
  6. Un 20e Défi tout de blanc vêtu!
  7. Turmel: défaite lourde de conséquences
Prendre les médias par la main
Plaisir des sens dans l’espace Galerie du CSM
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Commis à la comptabilité
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur en évaluation et prévention
    Lac-Mégantic
  3. Charpentier menuisier
    dans la MRC du Granit
  4. Journaliers
    dans la MRC du Granit
  5. Classificateur non-ferreux
    Frontenac
Répertoire des entreprises