BANQ

Une pétition non identifiée et sans grand nouveau

J’ai lu l’article présenté par Claudia Collard qui traite d’une pétition contre la voie de contournement. J’ai été surpris et je m’interroge sur l’identité de la personne ou du groupe qui a présenté cette pétition et sur les demandes contenues dans celle-ci. Bien sûr, dans une société libre d’expression, libre à qui le veut d’exprimer son opinion.

Il est mentionné qu’il faut arrêter les expropriations des terres pour la voie de contournement. Premièrement, le trajet final n’est pas encore officiel et il y a possibilité de modifier le trajet pour causer le moins d’inconvénients possible. Donc, aucun propriétaire n’a pu recevoir d’avis d’expropriation et la fin de l’étude de faisabilité est prévue pour le printemps 2017. Il y a anguille sous roche lorsqu’on apprend que ni le maire Jean-Guy Cloutier, ni le député fédéral Luc Berthold n’ont été mis au courant de l’existence de cette pétition. Plutôt que de monter aux barricades, les gens concernés devraient s’adresser à leurs élus municipaux, pour que ceux-ci fassent leurs représentations auprès des autorités impliquées dans le dossier. Bizarre aussi que la pétition ne soit disponible qu’à un seul endroit. (voir note plus bas)

Les demandes que l’on retrouve dans la pétition sont loin d’être originales, le Comité Sécu-Rail et la Coalition des citoyens et organismes pour la sécurité ferroviaire ont déjà fait ces demandes et bien d’autres, auprès de la compagnie ferroviaire CMQR et Transports Canada, et ce, depuis septembre 2013. Certaines sont déjà en place et d’autres tardent à se concrétiser. Le vrai problème vient du fait que le gouvernement fédéral fait la sourde oreille à une réalité qui lui donnerait le pouvoir d’obliger les compagnies ferroviaires à faire les changements demandés, c’est-à-dire: retirer l’autoréglementation jadis accordée aux compagnies ferroviaires.

Si la nébuleuse identité de l’instigateur de la pétition contre la voie de contournement veut faire avancer le dossier, il ou elle ou eux, devraient se joindre à notre comité pour réclamer le retrait de l’autoréglementation ferroviaire.

Richard Poirier
Membre de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire.

(Note de la rédaction- La pétition dont il est question dans le texte est disponible dans plus d’un endroit, dont un commerce de la rue Laval)

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
  • Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice
    Actualités

    Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice

    Rémi Tremblay / 25 juin 2020
  • La dernière nuit illustrée en bande dessinée
    Actualités

    La dernière nuit illustrée en bande dessinée

    Claudia Collard / 18 juin 2020
  • C'est la fin pour le Centre récréatif
    Actualités

    C'est la fin pour le Centre récréatif

    Rémi Tremblay / 18 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Nouvelles mesures à la plage
  2. Sept ans après: un devoir de mémoire
  3. Lambton: tronçon de piste cyclable dans le noyau urbain
  4. Début de l’autocueillette
  5. Chantier du Pont de fer
  6. Montignac rend hommage à ses finissants
  7. Mesures de déconfinement estival
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur général
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur municipal
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Agente - Agent de communication
    Lac-Mégantic
  4. Mécanicien
    Lac-Mégantic
  5. Technicien - Service comptable aux entreprises
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises