BANQ

Le parcours des Marcheurs d’étoiles se positionne

Le parcours des Marcheurs d’étoiles se positionne  - Rémi Tremblay : Actualités

Le coordonnateur des programmes d’animation en loisirs André Samson et la conseillère Julie Morin, présidente de la CACP.

«Oh non!» Émotions partagées par des badauds qui déambulaient au début de la semaine dernière dans le parc J. Émile Cloutier. Réaction provoquée par la vue d’une pièce de la sculpture du Baladin manquante au bout de sa perche. Le globe! Un autre affront sur le parcours des Marcheurs d’étoiles après la destruction, tôt lundi matin, par un automobiliste éméché de l’œuvre «Trace, pont et constellation» à peine 48 heures après son installation, entre le viaduc et le barrage de la rivière Chaudière?

André Samson se fait rassurant. Oui, l’œuvre réellement accidentée de l’artiste Geneviève Mercure, sur Frontenac, sera éventuellement recréée. La soumission pour la reprise du travail sera envoyée à l’assureur. Mais non, «le Baladin» devant l’hôtel de ville n’a pas été victime de vandalisme. Il profite d’une «convalescence», en attendant le retour en ville de sa créatrice, Martine Gagnon, quelque part en octobre pour une petite chirurgie à un pied. «C’est extraordinaire à quel point les citoyens se sont appropriés ces sculptures. Le Baladin, rassurez-vous, se porte bien!»

Responsable du repositionnement des 48 sculptures créées lors du Symposium de sculptures monumentales en hommage aux victimes de la tragédie ferroviaire et en marge de la reconstruction du centre-ville, André Samson se dit sensible à cette marque d’affection pour les sculptures partagée par de nombreux citoyens. «Les gens s’inquiètent, se questionnent, alors que d’autres ridiculisent les œuvres parfois. Ça indique bien la relation que ces oeuvres-là vont entretenir avec la population une fois le centre-ville reconstruit.»

«Un work in progress», vante Julie Morin, la présidente de la Commission des arts, de la culture et du patrimoine (CACP) et également conseillère municipale. C’est elle la courroie de transmission entre le politique et le créatif. Celle qui a succédé à Richard Michaud, après l’élection de novembre 2015, et qui porte le projet à l’hôtel de ville.

D’ici la fin octobre, environ 34 sculptures auront pris place dans différents endroits du centre-ville, depuis la promenade Papineau, vers Salaberry, Frontenac et le parc des Vétérans. Comme autant de points de repères dans l’espace physique, mais aussi dans l’histoire. «Le regard des gens sur les différentes œuvres demeure très subjectif. Il y en a qui en préfèrent une en particulier, d’autres sont attirés par telle ou telle autre œuvre», constate Julie Morin. Le parcours des Marcheurs d’étoiles va créer des lieux d’échange, en étant lui-même «une œuvre en soi. Comme un 49e nouveau citoyen!» Chaque pièce de ce nouveau mobilier urbain avec son emplacement approprié. «La sculpture sert le paysage et le paysage sert la culture», résume la conseillère.

Le parcours des Marcheurs d’étoiles est le fruit de nombreuses discussions menées au sein même de la Commission des arts, de la culture et du patrimoine. Avec le soutien du directeur des services techniques à la Ville, Richard Foley, la CACP a dressé un plan pour le repositionnement des sculptures dans le nouveau centre-ville. À celles déjà en place le long des rues et dans le parc des Vétérans, viendront s’en ajouter plusieurs autres après le long congé de l’Action de grâce.

Il restera 14 sculptures à placer, sans doute en 2017. Neuf d’entre elles sont réservées pour le nouveau parc, les cinq autres pour l’allée piétonne.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Voies ferrées: le Bloc demande des actions immédiates au ministre Garneau
    Actualités

    Voies ferrées: le Bloc demande des actions immédiates au ministre Garneau

    Rémi Tremblay / 13 juillet 2020
  • Naissance de l’Espace Mémoire : à venir, silhouettes et roches qui parlent!
    Actualités

    Naissance de l’Espace Mémoire : à venir, silhouettes et roches qui parlent!

    Rémi Tremblay / 10 juillet 2020
  • L’ambiance du camp de jour au beau fixe
    Actualités

    L’ambiance du camp de jour au beau fixe

    Claudia Collard / 6 juillet 2020
  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Voies ferrées: le Bloc demande des actions immédiates au ministre Garneau
  2. Grand lac St-François : corps du jeune homme retrouvé
  3. Naissance de l’Espace Mémoire : à venir, silhouettes et roches qui parlent!
  4. Le parc de Frontenac ouvert aux baigneurs
  5. Les négos en santé: ça ne va toujours pas mieux!
  6. L’ambiance du camp de jour au beau fixe
  7. Nouvelles mesures à la plage
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Préposée aux bénéficiaires
    Lac-Mégantic
  2. Préposée au service
    Lac-Mégantic
  3. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  4. Technicien en traitement des eaux usées
    Lac-Mégantic
  5. Conseiller en vente spécialisée (chasse et pêche)
    Thetford Mines
Répertoire des entreprises