Un hôtel de 74 chambres lèvera bientôt de terre au centre-ville

Un hôtel de 74 chambres lèvera  bientôt de terre au centre-ville - Claudia Collard : Actualités
L'hôtel vu de la rue Frontenac.
Un hôtel de 74 chambres lèvera  bientôt de terre au centre-ville - Claudia Collard : Actualités
Le promoteur Pierre Bédard s'est associé avec la chaîne C Hôtels.
Un hôtel de 74 chambres lèvera  bientôt de terre au centre-ville - Claudia Collard : Actualités
La partie qui servira de centre de congrès donnera sur le boulevard des Vétérans.

L’hôtel et centre d’affaires verra bel et bien le jour au centre-ville de Lac-Mégantic. C’est ce que confirme le promoteur Pierre Bédard, qui a choisi de s’associer avec la chaîne C Hôtels, laquelle rend possible la construction d’un complexe de 74 chambres au coût de 18 M$, comprenant piscine, parc aquatique, gymnase, boutiques et autres services connexes. Début des travaux prévu vers la fin octobre, début novembre.

L’entente avec C Hôtels a été signée le 10 août dernier. L’entreprise beauceronne dispose d’une expertise en gestion hôtelière, ayant déjà à son actif des complexes hôteliers dans les villes de Scott, Thetford Mines et Beauceville en plus d’un chantier en cours à Mirabel. En plus du projet de Lac-Mégantic, la chaîne prévoit aussi une nouvelle construction du côté de Venise-en-Québec.

C Hôtels se spécialise dans l’implantation d’établissements haut de gamme dans des environnements exceptionnels. «Eux sont fiers de travailler avec nous, en raison de notre positionnement stratégique au centre-ville. J’ai décidé d’aller avec ce groupe pour deux raisons. Premièrement, parce qu’ils sont d’accord avec la formule de condotel, qui permet aux résidants de la région d’acheter les unités, faisant en sorte que la propriété demeurera locale. En second lieu, parce qu’on a accepté notre proposition d’architecture», partage Pierre Bédard, soutenant que les nouveaux plans préliminaires sont bonifiés par rapport à la version originale.

Balisé au nord par la rue Thibodeau et au sud par le futur passage piétonnier, le complexe hôtelier abritera un centre de congrès à l’architecture contemporaine donnant sur le boulevard des Vétérans. Chacune des 74 chambres sera munie d’un balcon, avec vue sur le lac, la rue Frontenac ou encore s’ouvrant de l’intérieur autour de la piscine. L’allure extérieure des unités se veut davantage d’inspiration «boom-town», où toits plats et corniches rappellent un peu le centre-ville d’autrefois.

M. Bédard communique que certaines organisations ont déjà manifesté leur intérêt pour la tenue de congrès et que les locaux qui seront dédiés à de petites boutiques locales pourraient être tous occupés à l’heure actuelle.

Si cet hôtel représente un projet phare pour le développement du centre-ville de Lac-Mégantic, le promoteur veut aller plus loin encore. «Ça va être beaucoup plus qu’un complexe hôtelier. Cet établissement va aussi servir de moteur de développement touristique. Si la région se développe en ce sens, tous les propriétaires du condotel, donc les gens de la communauté, vont en bénéficier.»

Avec cette future construction, Pierre Bédard réalise en quelque sorte un projet initié en 1980, alors qu’il était président fondateur du Bureau du tourisme, initié par la Chambre de commerce. «Nous
avions le mandat de mettre sur pied un centre de congrès afin de favoriser la rétention des visiteurs. Mais avec le crash des années 80, les taux d’intérêt ont grimpé jusqu’à 23%. Il y a eu plusieurs faillites, personne n’osait investir», relate-t-il. C’est à cette même époque que Pierre Bédard ouvrait une trentaine de mini kiosques touristiques, dans autant de dépanneurs situés à la grandeur du territoire granitois. «Chacun avait son présentoir, contenant des feuillets sur les différents attraits touristiques de la région. Ce sont mes employés qui se chargeaient de les distribuer en même temps qu’ils faisaient leur livraison, donc ça ne coûtait rien», raconte cet ancien représentant de la compagnie Labatt. «Ces petits kiosques faisaient en sorte que les gens de l’ensemble de la région étaient parties prenantes du développement touristique. Avant, le sentiment d’appartenance à son dépanneur local étanit grand. Aujourd’hui, la plupart de ces commerces sont fermés. Avec l’hôtel dont la propriété sera locale, je souhaite recréer cet engouement», termine-t-il.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Hommage au talent de Dédé Fortin
    Culture

    Hommage au talent de Dédé Fortin

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Bassin de rétention: travaux préparatoires
    Actualités Environnement

    Bassin de rétention: travaux préparatoires

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Réouverture du Maxi?
    Actualités Économie

    Réouverture du Maxi?

    Claudia Collard / 7 décembre 2022
  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Hommage au talent de Dédé Fortin
  2. Bassin de rétention: travaux préparatoires
  3. Réouverture du Maxi?
  4. Les Gens Heureux en tournée de Noël
  5. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  6. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  7. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
Le malaise
Hommage au talent de Dédé Fortin
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises