Mouvement citoyen pour sauver la maison Mercier

Mouvement citoyen  pour sauver la maison Mercier - Rémi Tremblay : Actualités

Les jours de la maison Mercier sont peut-être comptés. (Photo Pierre Lebeau)

Le sort d’une maison ancestrale sur la rue d’Orsennens inquiète les citoyens soucieux de conserver le patrimoine bâti à Lac-Mégantic. Construite en 1875, la maison Mercier serait l’une des premières demeures encore debout. Mais peut-être pas pour longtemps!

La propriété a récemment changé de main et le nouveau propriétaire prévoyait la démolir afin de construire un bâtiment résidentiel neuf sur ce terrain de bord de lac. Réaction de stupeur chez certains, même le Service d’urbanisme et de géomatique a recommandé au conseil de ne pas démolir la résidence. Son directeur, Jean-François Brisson, considère que cette maison de type québécoise traditionnelle figure parmi les plus vieilles résidences de Lac-Mégantic encore debout, sinon la plus vieille. «La résidence a appartenu au Comte d’Orsennens qui a obtenu le titre de noblesse du Saint Empire Romain de la part du Pape Pie-IX en personne, pour avoir permis la création de zouaves pontificaux en provenance du Canada. Il s’agit d’un des titres les plus nobles en Europe. Bien qu’il y ait des travaux importants d’entretien à faire, l’état actuel du bâtiment ne justifie pas sa démolition. Par contre, un déplacement pourrait être un compromis!»

À la séance du conseil du 4 octobre, la nouvelle propriétaire des lieux, Marie-Claire Simoneau, a pris le micro pour expliquer qu’au moment de l’achat, personne ne l’avait avisée que cette maison, qui n’est pas inscrite au registre, faisait partie du patrimoine de la ville. Elle avait l’intention, au départ, de la démolir pour y construire une nouvelle résidence et profiter d’un programme de construction qui se termine le 31 mars 2017. Le chantier était prévu commencer le 30 octobre. Parmi les propositions qu’elle mettait de l’avant: que la ville achète la maison ou qu’elle la donne à la ville à condition qu’elle ne soit pas remise à quelqu’un d’autre ou que la ville paye les frais de déménagement de la maison. Le conseil doit délibérer et rendre sa décision sous peu.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
    Culture Théâtre

    Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité

    Claudia Collard / 5 décembre 2022
  • Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
    Actualités Santé

    Maison des aînés: bientôt les appels d’offres

    Rémi Tremblay / 30 novembre 2022
  • Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre
    Actualités Économie

    Dossier Maxi: nouvelle rencontre de conciliation le 5 décembre

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison
    Actualités Société

    Bénévoles recherchés à la Maison La Cinquième Saison

    Claudia Collard / 29 novembre 2022
  • Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw
    Actualités Économie

    Conflit chez Maxi: le syndicat attend une réponse de Loblaw

    Claudia Collard / 28 novembre 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
  2. Conférence d’une survivante le 6 décembre
  3. Activité créative inspirée des œuvres de Louise Latulipe
  4. Junior A: défaite en prolongation
  5. Damoizeaux, ou l’hybridation des styles
  6. Encan des œuvres de Gaston Quirion au profit de la Banque alimentaire
  7. Maison des aînés: bientôt les appels d’offres
Le malaise
Becoming Chelsea: déroutant d’ingéniosité
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Découpage, collage et emballage de médaillons de porcelaine
    Lac-Drolet
  2. Camionneur
    Woburn
  3. intervenant social/intervenante sociale
    dans la MRC du Granit
  4. Moniteur(e) de ski de fond
    Lac-Mégantic
  5. Moniteur(e) de planche a neige
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises