Une voie de contournement, mais à quel coût? Qui paiera?

Je ne comprends pas pourquoi on pense que ce sont les contribuables du Québec et les autres canadiens qui devraient assumer les coûts pour la construction de la voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic. Avons-nous seulement conscience que nous nous apprêtons à faciliter la vie à une compagnie américaine pour faire le transport de pétrole sur notre territoire, à nos frais?

Il faudrait que nous, les contribuables, continuions de regarder valser les experts avec des études de faisabilité, dépenser des fonds publics à tourner en rond, encore combien de temps?
Ce sont les entreprises privées, les transporteurs, les industries qui utilisent ce mode de transport qui doivent financer ce petit bout de chemin de fer. Il y en a qui doivent prendre leurs responsabilités pour la ré-harmonisation de notre ville, et ce ne sont pas seulement les gouvernements.

Comprenons-nous bien, je ne suis pas contre le fait que nous exigions une voie ferrée qui passe à l’extérieur de la ville de Lac-Mégantic. On a raison de s’affirmer comme citoyen et d’interpeller ceux qui ont gagné le pouvoir. Je ne fais pas que réclamer, je propose aussi une solution. Il reste qu’Ottawa doit agir fermement. Transport Canada doit utiliser les leviers dont il dispose, dont le droit de règlementer adéquatement les industries pour assurer la sécurité de la population. En fait, c’est le premier devoir d’un gouvernement; on doit cesser de penser comme une colonie et légiférer fermement.

Lorsqu’on discute de la voie ferrée qui nous préoccupe, on revendique fréquemment avec l’argument que la pente est hors du commun et est suivie, en plus, d’une courbe très prononcée. Ce qui rend périlleuse l’arrivée des trains à Lac-Mégantic. Je prétends que c’est sur cet argument que doit s’appuyer le gouvernement pour forcer la main à la compagnie ferroviaire. Il faudrait faire en sorte que cette situation devienne hors norme, que ce ne soit plus possible d’exploiter un chemin de fer dans ces conditions, ce qui obligerait CMQ à être particulièrement impliqué dans ce dossier.

CMQ se vante de posséder et d’exploiter plus de 500 kilomètres de chemin de fer d’une façon respectable et tatati, et tatata, on l’a tous entendu lors des présentations d’affaires qu’elle nous a déjà servies. Or, les douze kilomètres de voie ferrée dont on a besoin, ça correspond à moins de 3% de cette ligne de chemin de fer. Après avoir acheté les actifs de MMA à rabais, pourquoi CMQ ne paierait pas pour cette infrastructure qui normalement appartient à la compagnie de chemin de fer?

On nous demande de reconnaître que le chemin de fer est une affaire privée, de respecter leur emprise sur notre territoire certes. Cependant les exploitants de ce monde nous doivent aussi le respect.

Jacques Gagnon

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • L’ambiance du camp de jour au beau fixe
    Actualités

    L’ambiance du camp de jour au beau fixe

    Claudia Collard / 6 juillet 2020
  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
  • Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice
    Actualités

    Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice

    Rémi Tremblay / 25 juin 2020
  • La dernière nuit illustrée en bande dessinée
    Actualités

    La dernière nuit illustrée en bande dessinée

    Claudia Collard / 18 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. L’ambiance du camp de jour au beau fixe
  2. Nouvelles mesures à la plage
  3. Sept ans après: un devoir de mémoire
  4. Lambton: tronçon de piste cyclable dans le noyau urbain
  5. Début de l’autocueillette
  6. Chantier du Pont de fer
  7. Montignac rend hommage à ses finissants
Docile ou non?
Festival virtuel pour Songe d’été en musique
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur général
    Lac-Mégantic
  2. Inspecteur municipal
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Agente - Agent de communication
    Lac-Mégantic
  4. Mécanicien
    Lac-Mégantic
  5. Technicien - Service comptable aux entreprises
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises