Don important du poète Jacques Rancourt

Don important du poète Jacques Rancourt -   : Culture

Né à Lac-Mégantic, Jacques Rancourt vit à Paris depuis 1971.

Le Méganticois Jacques Rancourt, poète essayiste et traducteur établi à Paris depuis plus d’une quarantaine d’années en plus d’y être directeur du Festival franco-anglais de poésie, vient de léguer à la Bibliothèque de l'Arsenal les archives du festival (1976-2014) et de La Traductière, revue internationale de poésie et d’arts visuels qu’il a créée en 1982.



Le 13 décembre dernier, la Maison des écrivains et de la littérature en collaboration avec la Délégation générale du Québec, a souligné cette donation lors d’une rencontre qui s’est déroulée à la Maison des étudiants canadiens. Un vibrant hommage lui a été rendu pour sa ténacité, son enthousiasme et son rôle de passeur.



Le fonds comprend une importante correspondance entre poètes et artistes ayant participé au festival, quelque 450 œuvres graphiques, 130 partitions musicales et 100 films vidéo. S’ajoute une collection complète, manuscrite et imprimée de la revue La Traductière.

Les archives qu’il a léguées offriront aux chercheurs quantité de pistes à parcourir. Entre autres possibilités : études comparées de créations artistiques multiples autour d’un même poème ou autour de thématiques communes explorées à la fin du siècle dernier et au début de celui-ci par l’ensemble des participants.
Bien qu’il ait choisi de vivre à Paris, Jacques Rancourt est resté profondément attaché au Québec. Il a offert une place unique à la poésie québécoise au sein du festival et de la revue. Près d’une centaine d’artistes du Québec ont été accueillis par le Festival franco-anglais de poésie et la revue La Traductière au fil des années.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • À la rencontre des quatre éléments
    Culture

    À la rencontre des quatre éléments

    Claudia Collard / 3 août 2020
  • Un centre-ville coloré et festif pour l’été
    Actualités

    Un centre-ville coloré et festif pour l’été

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Des sculptures encore cibles de vandales!
    Actualités

    Des sculptures encore cibles de vandales!

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Une bonne nouvelle  qui en cache une mauvaise?
    Actualités

    Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Equidae, passion chevaux
    Culture Arts visuels

    Equidae, passion chevaux

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. À la rencontre des quatre éléments
  2. Un centre-ville coloré et festif pour l’été
  3. Des sculptures encore cibles de vandales!
  4. Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?
  5. Equidae, passion chevaux
  6. Quand l’indignation mène à l’action
  7. Technologie futuriste au Parc de la gare
Docile ou non?
À la rencontre des quatre éléments
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Directeur vente et marketing
    Lac-Mégantic
  2. Mécanicien avec expérience
    Lac-Mégantic
  3. Adjoint(e) administratif(ive)
    Lac-Mégantic
  4. Appariteur concierge centre sportif mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e)s à l’accueil centre sportif mégantic
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises