Départ électrisant pour la Chapelle du rang 1

Départ électrisant pour  la Chapelle du rang 1 - Claudia Collard : Culture
Les artisans de la Chapelle du rang 1 : Stéphane Lavallée et ses fils Hubert, Jérôme et Félix.
Départ électrisant pour  la Chapelle du rang 1 - Claudia Collard : Culture
La Bronze a livré un spectacle des plus énergisants, rendant mémorable le lancement de la première saison culturelle de la Chapelle.

Soirée électrique le vendredi 14 juillet alors qu’on inaugurait la Chapelle du rang 1 avec le spectacle de la Bronze. L’artiste en émergence qui carbure visiblement à l’adrénaline en a mis plein la vue et les oreilles au public, dynamisé d’avance par l’ouverture de ce nouveau lieu de diffusion culturel.

Les spectateurs étaient déjà à pied d’œuvre une bonne demi-heure avant la prestation donnée dans l’ancienne chapelle anglicane de la rue Agnès, dont l’intérieur a été revampé de façon à redonner au lieu ses lettres de noblesse. Pour plusieurs des Méganticois présents, il s’agissait d’une première visite à l’intérieur de ce bâtiment dont la construction date de 1891.

La Chapelle du Rang 1, c’est avant tout un projet familial, explique Hubert Lavallée, responsable de la direction artistique du lieu. Son père, Stéphane a acquis le bâtiment historique dans un but de préservation. Lui et ses deux frères, Jérôme et Félix, ont influencé sa nouvelle vocation. Tous les quatre ont pris part à la réalisation des travaux de rénovation. «On veut donner du plaisir aux gens. C’est le but principal. Ce n’est pas un projet pour devenir millionnaires. Si on ne perd pas d’argent ce sera correct. Nous avons créé un organisme sans but lucratif et si on fait des profits, on remettra une bourse à un artiste émergent», informe-t-il.

La programmation estivale, qui devrait se poursuivre à l’automne, compte à ce jour une dizaine de spectacles, choisis de façon à rejoindre différents types de publics et à ne pas entrer en compétition avec l’offre déjà présente dans la région. «Tous les artistes approchés ont accepté de venir se produire ici. Ils sont contents de venir à Mégantic, dans une petite salle de spectacle intime», partageait Hubert tout juste avant la prestation de la Bronze, livrée à guichets fermés, une tendance qui semble vouloir se dessiner pour tout l’été.

Devant un parterre composé en partie de membres de sa famille, Stéphane Lavallée a tenu à souligner l’apport de ses proches dans l’aventure, dont ses trois garçons, sans qui la salle de spectacle de 60 places n’existerait pas aujourd’hui. Atmosphère conviviale aidant, l’intimité des lieux n’avait d’égal que l’étrange impression que la Chapelle contenait plus d’une centaine de personnes. Impression décuplée dès l’entrée en scène de La Bronze.

«C’est le plus beau jour de ma vie!», «J’veux qu’on se quitte jamais… barrez les portes!», a-t-elle lancé durant cette soirée survoltée. Son style, défini comme «poético-pop-électro-rock» ne pouvait mieux convenir au baptême du lieu, où d’ailleurs elle a confié vouloir mettre au monde son premier enfant… Certes, pour mieux apprécier ce commentaire, il faut tenir compte de la particularité survoltée de cette artiste, qui a semé la contagion en énergisant le public si grand que celui-ci a pris des allures de légion.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame
    Actualités Économie

    La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame

    Rémi Tremblay / 17 juin 2021
  • Son métier: regrettier ou récupérateur!
    Actualités Société

    Son métier: regrettier ou récupérateur!

    Rémi Tremblay / 17 juin 2021
  • Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge
    Actualités Environnement

    Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge

    Rémi Tremblay / 16 juin 2021
  • Revitalisation de la plage du lac aux Araignées
    Actualités Environnement

    Revitalisation de la plage du lac aux Araignées

    Rémi Tremblay / 16 juin 2021
  • Spectacle de plus en plus triste dans la baie
    Actualités Environnement

    Spectacle de plus en plus triste dans la baie

    Rémi Tremblay / 15 juin 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame
  2. Début de la saison du Festival Saint-Zénon
  3. Son métier: regrettier ou récupérateur!
  4. Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge
  5. Revitalisation de la plage du lac aux Araignées
  6. Spectacle de plus en plus triste dans la baie
  7. La bientraitance envers les aînés, un enjeu de société
Discriminés encore!
Un été d’humour offert par le Comité culturel Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) de travaux pratiques
    Lac-Mégantic
  2. Directeur général et secrétaire-trésorier
    St-Sébastien
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Aviseur tehcnique
    Lac-Mégantic
  5. Technicien(ne) de travaux pratique
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises