BANQ

Pistes de réflexion pour un centre-ville habité

Pistes de réflexion pour un centre-ville habité - Claudia Collard : Actualités
L’espace de mémoire, un écrin de verre où trône un arbre (ici à maturité).
Pistes de réflexion pour un centre-ville habité - Claudia Collard : Actualités
Un aperçu du futur quartier résidentiel proposé par les participants des Ateliers du Lac, sur le site de l’ancienne cour à bois de Billots Sélect. À gauche, une passerelle enjambant la Chaudière.

Un quartier habité sur la rive droite de la Chaudière, où la mixité sociale et la cohabitation intergénération sont favorisées, tirant parti des attraits naturels du secteur. Un espace de mémoire symbolisant la solidarité sur l’ancien emplacement du Musi-Café. Les étudiants en architecture des Ateliers du Lac présentaient le 13 juillet le fruit de leur travail, livrant des pistes d’inspiration liées à la reconstruction.

Une cinquantaine de personnes assistaient à la présentation publique donnée à la gare au terme de cette seconde édition des Ateliers. Ces derniers se déroulaient depuis le 3 juillet et réunissaient étudiants et professeurs des universités Laval et de Lyon.

L’atmosphère de la soirée était chaleureuse, l’ouverture d’esprit des citoyens présents manifeste. Aucun commentaire destructif n’a été émis à l’endroit du travail accompli et les idées manifestées ont été chaudement applaudies. Les inspirations partagées le 13 juillet répondaient aux deux volets du mandat confié aux participants des Ateliers: imaginer un lieu habité sur le site de l’ancienne cour à bois de Billots Sélect et livrer une proposition d’aménagement pour l’espace de mémoire.

Le projet de quartier résidentiel, ont expliqué les étudiants en architecture, vise à attirer de nouveaux citoyens tout en favorisant les liens sociaux entre eux et ceux demeurant déjà dans le secteur environnant. Construit sous forme d’un parc habité tirant partie de la rivière à proximité, cet espace agirait en synergie le Quartier Artisan qui sera implanté dans l’ancienne usine Billots Sélect, les commerces locaux et le Centre sportif Mégantic. On propose même la construction d’une passerelle pour relier les deux rives de la Chaudière.

L’écrin de vie

L’espace de mémoire proposé a été conçu à partir de témoignages recueillis tout au long des Ateliers, en collaboration avec l’équipe de proximité du CIUSSS et du Bureau de reconstruction. Intitulée «L’écrin de vie», l’installation qui prendrait place dans l’ancien emplacement du Musi-Café, prendrait la forme d’une maison de verre à l’intérieur duquel émergerait un arbre, appelé à croître au fil des années. Un hommage aux disparus mais aussi un symbole de résilience, du désir d’aller de l’avant. L’endroit lumineux et accessible en toutes saisons abriterait un microclimat grâce à un système géothermique en plus de faire office de nouveau repère dans le paysage méganticois.

«C’est très généreux de votre part d’être venus ici pour contribuer à la reconstruction», a adressé Marie-Claude Arguin aux participants des Ateliers. «On parle bien sûr de la reconstruction de nos infrastructures mais ce qui est le plus important, c’est que vous nous laissez aussi des idées pour nous aider à reconstruire l’humain. On peut construire le plus beau centre-ville de la planète, si on ne contribue pas au rétablissement de l’être humain, ce centre-ville va rester vide», a ajouté directrice générale de la ville de Lac-Mégantic, précisant que les pistes livrées par les étudiants sont avant tout des inspirations et non une certitude de concrétisation.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  2. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  3. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  4. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  5. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
  6. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
  7. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises