L'hotel au centre-ville: une priorité

L'hotel au centre-ville: une priorité - Rémi Tremblay : Actualités

C’est toujours le projet d'hôtel qui est priorisé sur ce terrain du centre-ville. Un projet inconciliable avec celui de la salle des Chevaliers de Colomb, a transmis le maire suppléant Pierre Latulippe.

Appelé par un citoyen à préciser l’orientation des élus de la Ville de Lac-Mégantic dans le dossier de la salle des Chevaliers de Colomb et du projet de complexe hôtelier revendiquant le même terrain au centre-ville en reconstruction, le long du boulevard des Vétérans, le maire suppléant Pierre Latulippe a mis carte sur table, à l’assemblée régulière du 19 septembre.

«C’est un dossier qui n’est pas facile, on ne se le cachera pas! Cela fait plusieurs mois qu’on travaille pour les relocaliser. C’est important pour la Ville et important pour le Bureau de la reconstruction», a-t-il tenu à préciser. Rappelant les nombreux échanges entre la Ville et la direction des Chevaliers de Colomb, le conseiller Latulippe a rappelé l’importance du projet d’hôtel, au cœur même de la planification urbaine développée dans les mois qui ont suivi la tragédie de 2013. «Ce terrain-là est réservé pour le complexe hôtelier. Bâtir un hôtel, pour la Ville, c’est un projet majeur, un projet structurant qui va assurer le développement économique, touristique et social. On aurait aimé que l’hôtel lève en 2017, ça n’a pas été le cas!»

Concilier en un seul lieu une salle pour les Chevaliers de Colomb et un hôtel de 60 à 70 chambres ne peut fonctionner, a-t-il exprimé. «Avec les stationnements, juste à penser à la densité de la population quand il y aurait des brunchs au moment où l’hôtel serait fortement occupé, il est clair qu’il n’y a pas de place pour les deux (sur le même terrain).»

Le maire suppléant a rappelé l’époque où cinq hôtels étaient présents dans le centre-ville. En construire un, c’est majeur, selon lui. « On a donné un mandat à une firme d’expert en gestion d’hôtellerie de nous accompagner dans ce dossier-là. La Ville a une responsabilité à l’égard du développement de son centre-ville. Il y a des erreurs qu’il ne faut pas faire. On veut s’assurer qu’on fait les bons choix urbanistiques.»

Avant la fin du mandat des membres du conseil actuel, il n’y a plus qu’une séance publique à l’agenda, celle du 3 octobre. Quatre jours avant la fin de la période de mise en candidature pour l’élection du 5 novembre.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • L’église de Woburn toujours sur le marché
    Actualités Immobilier

    L’église de Woburn toujours sur le marché

    Rémi Tremblay / 16 mai 2024
  • Retour en terres intérieures
    Culture Théâtre

    Retour en terres intérieures

    Claudia Collard / 15 mai 2024
  • Inquiétudes à l'approche de la 31e saison des A's
    Sports Baseball

    Inquiétudes à l'approche de la 31e saison des A's

    Rémi Tremblay / 14 mai 2024
  • Pour 50 000$ de sourires: un succès collectif
    Actualités Communauté

    Pour 50 000$ de sourires: un succès collectif

    Claudia Collard / 14 mai 2024
  • Des choix individuels et collectifs à faire
    Actualités Environnement

    Des choix individuels et collectifs à faire

    Rémi Tremblay / 13 mai 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. L’église de Woburn toujours sur le marché
  2. Retour en terres intérieures
  3. Inquiétudes à l'approche de la 31e saison des A's
  4. Pour 50 000$ de sourires: un succès collectif
  5. En marge du texte
  6. Des choix individuels et collectifs à faire
  7. Le cœur gros comme la Terre
Virage numérique sans déraper
Retour en terres intérieures
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Coordonnateur aux pièces
    Lac-Mégantic
  2. Directeur.trice du Service récréatif, de la culture et de la vie active
    Lac-Mégantic
  3. Adjoint.e administratif.ive
    Lac-Mégantic
  4. Coordonnateur.trice en bâtiments écoénergiques
    Lac-Mégantic
  5. Directeur.trice Service Incendie
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises