Route fertile pour Les Chemins errants

Route fertile pour Les Chemins errants  -   : Culture

Les Chemins errants poursuivent leur lancée.

C’est une saison estivale fertile en création qui se termine pour Les Chemins errants. Après une résidence artistique de deux semaines à Saint-Pierre et Miquelon ainsi qu’une autre de trois semaines au Vieux Treuil des Îles-de-la-Madeleine, la compagnie théâtrale de la région voit son nouveau spectacle, L’Écho de l’écume, prendre forme.

Portée par la poésie des lieux, l’équipe de trois artistes multidisciplinaires formée par Karine Gaulin, Édith Beauséjour et Emmanuelle Calvé a pu réaliser un travail approfondi de recherche en maniant les trois médiums principaux de cette nouvelle production, soit le chant, le mouvement et la peinture.

Plusieurs rencontres de médiation culturelle ont également été offerts, soit une journée de laboratoire avec les tout-petits au CPE la Ramée, un atelier de chant et peinture destiné aux adultes à la Bibliothèque de Havre-aux-Maisons, ainsi qu’une conférence aux étudiants en arts et lettres du Cégep des Îles portant sur le processus de création dans un contexte de multidisciplinarité.

Cet automne, L’Écho de l’écume fera l’objet d’une présentation à la rencontre du ROSEQ (marché de spectacle de l’Est du Québec) et d’un tournage d’une capsule par La Fabrique culturelle de Télé-
Québec. Une série de résidences en studio, en Estrie et à Montréal, à l’hiver 2018 sont également prévues pour la suite de la réalisation de ce spectacle.

Une belle tournée s’annonce également pour Au train où vont les choses…, leur production précédente qui avait été présentée en primeur aux enfants de la région au printemps 2016. C’est plus d’une vingtaine de représentations dans les salles de spectacles du Québec qui sont prévues d’ici la fin mars 2018. La compagnie visitera, entre autre, plusieurs Maisons de la Culture de Montréal et des environs, la Basse-Côte-Nord ainsi que la Place des Arts de Montréal.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame
    Actualités Économie

    La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame

    Rémi Tremblay / 17 juin 2021
  • Son métier: regrettier ou récupérateur!
    Actualités Société

    Son métier: regrettier ou récupérateur!

    Rémi Tremblay / 17 juin 2021
  • Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge
    Actualités Environnement

    Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge

    Rémi Tremblay / 16 juin 2021
  • Revitalisation de la plage du lac aux Araignées
    Actualités Environnement

    Revitalisation de la plage du lac aux Araignées

    Rémi Tremblay / 16 juin 2021
  • Spectacle de plus en plus triste dans la baie
    Actualités Environnement

    Spectacle de plus en plus triste dans la baie

    Rémi Tremblay / 15 juin 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Célébration collaborative pour l’eau
  2. La Compagnie de Placage Mégantic s’installe rue Notre-Dame
  3. Début de la saison du Festival Saint-Zénon
  4. Son métier: regrettier ou récupérateur!
  5. Le bassin de la Chaudière scruté à l’infrarouge
  6. Revitalisation de la plage du lac aux Araignées
  7. Spectacle de plus en plus triste dans la baie
Discriminés encore!
Un été d’humour offert par le Comité culturel Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Technicien(ne) de travaux pratiques
    Lac-Mégantic
  2. Directeur général et secrétaire-trésorier
    St-Sébastien
  3. Intervenant(e) et animateur(trice)
    Lac-Mégantic
  4. Aviseur tehcnique
    Lac-Mégantic
  5. Technicien(ne) de travaux pratique
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises