Une équipe méganticoise au Rallye des Gazelles

Une équipe méganticoise  au Rallye des Gazelles - Claudia Collard : Actualités

La préfet Marielle Fecteau, la gazelle Brigitte Jacques, la marraine Colette Roy Laroche, la gazelle Barbara Jacques, la directrice de la Bouée Sylvie Morin et la mairesse de Lac-Mégantic Julie Morin.

En mars 2019, Barbara et Brigitte Jacques prendront part au Rallye Aïcha des Gazelles, dans la portion marocaine du Sahara. Un périple hors piste de 2500 kilomètres sur neuf jours réunissant plus de 300 femmes de partout sur la planète, à bord d’un 4 x 4 avec boussole et cartes topographiques comme uniques outils. Les deux sœurs qui ont grandi au pied du mont Mégantic ont choisi de se jumeler à La Bouée, à qui elles remettront 10% des sommes amassées. Et Colette Roy Laroche agira à titre de marraine de l’équipe méganticoise.

«Barbara et Brigitte se lancent dans une aventure humaine unique. Elles ont toutes mon admiration pour leur audace, leur sens de l’organisation et leur détermination. Leurs valeurs de courage, d’espoir et de solidarité ainsi que leur engagement à soutenir une maison d’hébergement pour femmes victimes de violence et leurs enfants, m’ont ralliée à leur cause. De plus, ce projet fera rayonner la région de manière positive», a transmis l’ex-mairesse de Lac-Mégantic en conférence de presse le 13 décembre.

Respectivement infirmière et gestionnaire, Barbara et Brigitte occupent toutes deux un emploi à Montréal. Issues d’une famille de camionneurs, les soeurs Jacques ont toujours eu le son des moteurs tatoué sur le cœur. Leur besoin de dépassement, d’inspirer leurs enfants et de se rapprocher d’autres femmes qui repoussent leurs limites au quotidien sont les ingrédients du carburant les motivant à relever le défi du Rallye.

Un montant d’environ 4000$ sera remis à La Bouée à la suite de la compétition. «Chaque don que La Bouée obtient est une aide directe aux femmes et enfants victimes de violence conjugale. Un des impacts de la problématique est assurément la pauvreté. Combien de fois nous avons vu des femmes et des enfants sans même un manteau et des bottes adéquates en plein hiver et ne pas avoir d’argent pour se procurer l’essentiel de la vie? Chaque don aide ces femmes et ces enfants à se reconstruire dans la dignité», fait valoir Sylvie Morin, directrice de La Bouée, exprimant sa fierté que l’organisme soit jumelé à une équipe qui, comme les victimes de violence conjugale, affrontera cette épreuve un kilomètre à la fois, à force de persévérance, de courage et d’espoir.

Cette alliance de l’équipe baptisée «Cap les Gazelles» avec la Bouée a été également saluée par la préfet de la MRC du Granit Marielle Fecteau et la mairesse de Lac-Mégantic Julie Morin. Cette dernière a souligné l’aspect mobilisateur de ce projet. «Ça va amener de la fierté chez nous et c’est ce dont on a besoin. Le fait que vous sortiez de votre zone de confort, que vous preniez les moyens pour réaliser cette aventure m’interpelle beaucoup. On pourrait nommer votre projet les «5B», pour Barbara, Brigitte, Bouée, bravoure et bonté», a-t-elle adressé.

Afin de participer à l’aventure et redonner à La Bouée, l’équipe devra avoir amassé 44 000 $ d’ici mars 2019. Des activités d’autofinancement seront donc orchestrées au sein de la communauté, en plus d’une campagne de sociofinancement dans les médias sociaux et la sollicitation de commanditaires. «Devant un tel défi, le fait d’être accompagné par une marraine comme Mme Roy Laroche est un encouragement sans équivoque. Car si l’idée du Rallye dans le désert semble trépidante, la course à obstacles pour s’y rendre ne sera pas de tout repos!», ont communiqué les sœurs Jacques.

Déjà, Cap les Gazelles peut compter sur l’appui de gens et de commerçants de la région. Ceux et celles désireux de soutenir l’équipage peuvent consulter le site site CAPlesgazelles.ca.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Construction résidentielle encore au ralenti
    Actualités

    Construction résidentielle encore au ralenti

    Rémi Tremblay / 29 septembre 2020
  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Construction résidentielle encore au ralenti
  2. Une portion du rang 10 en chantier
  3. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  4. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  5. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  6. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  7. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises