Soirée d'impro historique

Soirée d'impro historique - Claudia Collard : Culture
Joëlle Paré-Beaulieu, Migaça Mendonça, Pierre-Luc Funk, Réal Bossé et Miro Gauvin dans une impro épique intitulée «L’année du cheval».
Soirée d'impro historique - Claudia Collard : Culture
Ann-Sarah Richard, Charlie Chagon et Miron Gauvin, dignes représentants de la LIM.
Soirée d'impro historique - Claudia Collard : Culture
Pierre-Luc Funk et Joëlle Paré Beaulieu
Soirée d'impro historique - Claudia Collard : Culture
Réal Bossé et Florence Longpré

Soirée survoltée samedi dernier à la salle Montignac. Dans le coin rouge, les improvisateurs de renom Réal Bossé, Florence Longpré, Pierre-Luc Funk et Joëlle Paré-Beaulieu. Dans le coin bleu, des joueurs moins connus mais dont le talent ne fait aucun doute: Ann-Sarah Richard, Miro Gauvin, Migaça Mendonça et Charlie Chagnon. Bienvenue au match historique LNI versus LIM!

Historique, parce qu’il s’agit du premier spectacle du Comité culturel présenté dans la version complète de la nouvelle salle Montignac (plutôt qu’en formule cabaret), conférant une atmosphère électrique à l’ensemble. Historique parce que cette tournée québécoise de la Ligue nationale d’improvisation est une première, célébrant les 40 ans de la compagnie théâtrale. Historique parce que la première partie de la soirée a été entièrement consacrée au match opposant des joueurs professionnels et de dignes représentants de la Ligue d’improvisation Montignac (LIM). Historique parce qu’on va certainement s’en souvenir longtemps!

La fébrilité s’est répandue comme une trainée de poudre dans la salle Montignac. Les improvisations mixtes et comparées se sont succédées comme autant de scénettes bien rodées, comme si tout ce naturel était planifié. Preuve du talent indéniable des joueurs, tant du côté professionnel qu’amateur. Mention spéciale toutefois à la spontanéité et au sens de la répartie des élèves de la polyvalente Montignac, qui ont résolument pris leur place sur la patinoire. Coup de cœur pour l’impro intitulée «L’année du cheval», où s’est installé un climat de complicité entre les deux équipes, décuplant le plaisir des nombreux spectateurs.

La seconde partie était réservée aux joueurs de la LNI, où le dramatique fricotait avec le comique, donnant lieu à une trame souvent absurde, parfois parodique mais toujours savoureuse. Après la prolongation, l’arbitre en chef Simon Rousseau a décrété la victoire aux rouges (Florence Longpré et Réal Bossé), sans possibilité de vote du public, les bleus (Pierre-Luc Funk et Joëlle Paré-Beaulieu) ayant écopé d’une punition leur faisant perdre un point. C’est là qu’on aurait aimé voter quand même… pour les bleus, afin d’étirer tout ce plaisir procuré par le jeu.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Si Zéphir m’était conté…
    Culture Humour

    Si Zéphir m’était conté…

    Claudia Collard / 5 août 2021
  • Une troisième «attaque»
    Actualités

    Une troisième «attaque»

    Rémi Tremblay / 5 août 2021
  • Vaccinés à 76,3%
    Actualités Santé

    Vaccinés à 76,3%

    Rémi Tremblay / 5 août 2021
  • Un nouveau CHSLD en 2025
    Actualités Santé

    Un nouveau CHSLD en 2025

    Claudia Collard / 28 juillet 2021
  • Inauguration de l’Espace jeunesse Desjardins
    Actualités

    Inauguration de l’Espace jeunesse Desjardins

    Claudia Collard / 26 juillet 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Plateau double avec David Beaucage et Sam Boisvert
  2. Si Zéphir m’était conté…
  3. Une troisième «attaque»
  4. Vaccinés à 76,3%
  5. Rendez-vous avec les Bad Boys du rire
  6. Un nouveau CHSLD en 2025
  7. Bophal’s Flowers, le 29 juillet
Discriminés encore!
Si Zéphir m’était conté…
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Agent(e) de bureau
    Lac-Mégantic
  2. 3 postes disponibles
    Woburn
  3. Préposé au déneigement
    Woburn
  4. Livreur/Livreuse
    Frontenac
  5. Commis
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises