La reconstruction sociale sur une pente raide

La reconstruction sociale sur une pente raide - Rémi Tremblay : Actualités
Face aux maires de la MRC du Granit, une assemblée de citoyens ayant bien des questions, mais peu de réponses satisfaisantes. (Photo Pierre Lebeau)
La reconstruction sociale sur une pente raide - Rémi Tremblay : Actualités
La préfet de la MRC du Granit, Marielle Fecteau. (Photo Pierre Lebeau)

L’opposition au tracé choisi par Québec et Ottawa pour une voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic ne faiblit pas. Lors d’une séance spéciale des maires de la MRC du Granit, le 18 juillet, à Lac-Mégantic, plusieurs citoyens de Lac-Mégantic, Nantes et Frontenac ont questionné le bien-fondé de l’appui des élus municipaux donné au tracé définitif, allant même jusqu’à réclamer un référendum.

La préfet de la MRC, Marielle Fecteau, a dû ramener à l’ordre certains participants. Parmi les questions laissées sans réponse, «pourquoi ne pas mener une consultation populaire du genre: êtes-vous pour ou contre la voie de contournement ?», proposait Jacques Gagnon. «Est-ce que les gens d’Aecom ont pensé à l’impact de dynamitage sur la nappe phréatique ? Parce que vous allez passer directement au-dessus», a questionné Isabelle Boulanger.

Une intervention de Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens et des organismes engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic: «Est-ce que vous avez prévu dans votre plan de mesure d’urgence, au niveau des aléas, un facteur de risque relié au fait qu’on stationne et qu’on trie des trains en haut de la pente, à Nantes ?» «Je prends votre question en note. On va vous faire parvenir la réponse», a rétorqué la préfet.

«Notre sécurité est menacée», a insisté la propriétaire de la cabane à sucre Mégantic, Ariane Tremblay, l’une des 82 propriétaires directement touchés par le tracé de la voie de contournement. «Ils ont fait du mieux qu’ils ont pu en impactant le moins de citoyens possible», lui a adressé Mme Fecteau.

«Ce que j’ai entendu, ce soir, je trouve cela très désolant, a livré Robert Bellefleur. Quand les premiers ministres sont venus à Lac-Mégantic (en mai dernier), on était dans une optique de reconstruction sociale, de réunification. On parlait de redonner confiance aux gens qui mènent ce projet. Alors, pourquoi on nous impose un tracé qui va diviser les communautés, qui va divisier Nantes et Frontenac par rapport à Lac-Mégantic?»

Marielle Fecteau s’en défend bien. «L’objectif de tous et chacun, autour de cette table, c’est de trouver des solutions pour que nos citoyens soient le plus possible satisfaits de ce qui va se passer dans le futur, avec la voie de contournement. Ce n’est pas de diviser les municipalités.»

L’une de celles qui militent en faveur de modifications au tracé, Josée Morin, croit, au contraire, que la population est prise en otage dans ce dossier. Elle dit avoir rencontré le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. «M. Garneau a dit qu’il fallait que ce soit fait avant les élections. Donc, est-ce vraiment pour le bien des gens ou pour des intérêts politiques?»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Ensemble pour la santé du lac Mégantic
    Actualités Environnement

    Ensemble pour la santé du lac Mégantic

    Claudia Collard / 17 mai 2021
  • La mairesse Julie Morin fait appel à la solidarité des «résistants»
    Actualités Municipalité

    La mairesse Julie Morin fait appel à la solidarité des «résistants»

    Claudia Collard / 13 mai 2021
  • Le Granit demeure une zone chaude
    Actualités Santé

    Le Granit demeure une zone chaude

    Rémi Tremblay / 13 mai 2021
  • Feu de broussailles
    Actualités Faits divers

    Feu de broussailles

    Rémi Tremblay / 13 mai 2021
  • Le pavillon du microréseau en chantier
    Actualités

    Le pavillon du microréseau en chantier

    Claudia Collard / 12 mai 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

1 commentaire

  1. Donald Stewart

    Je crois que la meilleure solution c'est le statut quo. C'est sûr que la maîtresse de lac megantic et mde. La préfet sont pour la voir de contournement, c'était un de leurs cheval de Troie de leur campagne pre-électorale . Si ce projet passe, ça va créer un genre de fissure sociale.

    Répondre 2018-07-31
    1. Ensemble pour la santé du lac Mégantic
    2. La SMHÉ est passée en mode virtuel
    3. La mairesse Julie Morin fait appel à la solidarité des «résistants»
    4. Le Granit demeure une zone chaude
    5. Feu de broussailles
    6. Sortie de route houleuse!
    7. Le pavillon du microréseau en chantier
    Le scénario de Jonathan
    Voyage dans l’univers de Félix Leclerc
    Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
    1. Plusieurs postes disponibles
      Lac-Mégantic
    2. Préposé(e) aux bénéficiaires
      Lac-Mégantic
    3. Coordonnateur.trice en économie circulaire
      Lac-Mégantic
    4. Adjoint-e Administration
      Lac-Mégantic
    5. Infirmière, infirmière auxiliaire ou préposée aux bénéficiaires
    Répertoire des entreprises