François Jacques saute sur la patinoire politique pour la CAQ

François Jacques saute sur la patinoire politique pour la CAQ - Rémi Tremblay : Actualités

La Coalition Avenir Québec a présenté, mardi, son candidat pour la circonscription de Mégantic. L’entrepreneur et conseiller municipal, François Jacques, fait le saut en politique provinciale avec un but avoué: mettre fin au règne libéral des presque 40 dernières années dans un comté jusqu’à tout récemment considéré comme une forteresse imprenable. «Ce que j’entends et ce que je crois, c’est que nous sommes mûrs pour du changement!», a-t-il lancé dans le parc des Vétérans, devant un parterre de supporteurs, de toutes couleurs politiques confondues.

«Notre père doit se retourner dans sa tombe», confiaient deux membres d’une famille traditionnellement libérale qui avaient tenu à être présents aux côtés de François Jacques, ce dernier ayant déjà milité lui-même au sein des Jeunes libéraux, à l’époque où Madeleine Bélanger était députée.
Accolade et embrassade de l’ancienne candidate du Parti québécois en 2014, Isabelle Hallée. «C’est mon ami depuis toujours. Je suis là pour le supporter», expliquait-elle.

«Nous débutons une campagne où chaque jour la famille de la CAQ grandira», a insisté François Jacques, relevant au passage que son père, Jean-Pierre, a toujours admiré les grandes familles politiques de la région. «Je tiens à remercier Madeleine Bélanger de m’avoir transmis la piqure! Il est temps que notre circonscription obtienne sa juste part du gâteau, il est temps de rompre avec le statu quo et de se mettre en mouvement avec la CAQ. L’heure est venue de redonner aux familles, de redonner aux régions, pour les propulser dans l’économie du 21e siècle.»

En l’absence du chef de la formation politique, François Legault, la Coalition Avenir Québec était représentée par la députée de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, et par les candidats des autres circonscriptions de l’Estrie, et même de la Beauce.

«Nous sommes devant quelqu’un qui aime l’action et qui, j’en suis sûre, aime gagner !», a insisté la députée, après avoir fait le résumé de la feuille de route du candidat. L’actuel vice-président du Centre funéraire Jacques et Fils, élu par acclamation conseiller municipal à Lac-Mégantic à l’automne 2017, président de Commerce Mégantic, est aussi un homme de hockey, pionnier de l’aventure senior du Turmel.

«Aujourd’hui, je veux faire partie de cette nouvelle génération politique qui nous rendra fiers et qui sera en mesure d’assurer l’avenir des régions du Haut-Saint-François, du Granit et de l’Amiante», a-t-il livré.

Il reconnaît que les défis sont grands : «Les régions ont été délaissées au cours des dernières années. Tout a été centré autour des grands centres. Il faut amener la haute technologie, que l’Internet entre partout dans le monde rural.»

Parlons hockey. La question qui tue: «Le candidat libéral dans Marquette, Enrico Ciccone, serait un bon travailleur dans les coins, paraît-il. Si les électeurs te donneraient la chance d’évoluer sur la patinoire, dans quelle position jouerais-tu?» «Je peux te dire une chose : quand je jouais au hockey, si Enrico avait joué contre moi, il ne serait jamais sorti des coins avec la puck. Passez-moi la puck, je vais en compter des buts!»

Pour la durée de la campagne électorale, François Jacques se retire du conseil municipal. Il a choisi de verser le salaire auquel il aura quand même droit à deux organismes de la région, la Maison La Cinquième Saison et la Fondation du CH.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  2. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  3. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  4. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  5. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
  6. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
  7. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises