BANQ

Un sombre héritage pour le Canada

En tant que député et citoyen, je me désole que Justin Trudeau ait persisté dans son empressement à légaliser la marijuana. Malgré les nombreuses et graves préoccupations exprimées par les forces de l’ordre, les employeurs, les médecins et des scientifiques, le premier ministre a délibérément choisi de les ignorer et d’aller de l’avant avec sa controversée mesure législative sur la légalisation du cannabis.

Dès le départ, les forces de l’ordre ont sonné l’alarme sur l’empressement de Justin Trudeau en insistant sur le fait que les corps de police ne seraient pas prêts. Qu’a fait le premier ministre? Il les a ignorés. Des médecins ont également sonné l’alarme sur l’âge minimum requis pour se procurer du cannabis en arguant que les effets sur le développement du cerveau pourraient être catastrophiques. Qu’a fait le premier ministre? Il les a ignorés.

Le cannabis est maintenant légal et le premier ministre a reconnu qu’il n’existe pas de manière concluante de déterminer si quelqu’un conduit sous l’influence de la drogue. Les policiers de partout au pays sont maintenant confrontés à une nouvelle menace à la sécurité publique sans avoir les outils nécessaires pour y faire face.

Justin Trudeau a toujours maintenu que la légalisation du cannabis avait pour but de l’éloigner des jeunes. De quelle façon? C’est une excellente question mais malheureusement, le premier ministre l’ignore toujours lui-même.

Heureusement, plusieurs municipalités ont adopté des règlementations visant à restreindre l’utilisation de la marijuana dans les lieux publics. Je vous invite à me faire part de toutes situations problématiques auxquelles vous seriez confrontés. Le prochain gouvernement conservateur pourra ainsi corriger les graves lacunes de cette loi. Enfin, il importe de rappeler que, malgré le fait que la marijuana est maintenant légale, personne n’est obligé de subir la fumée des autres.

Le 17 octobre 2018 restera un triste jour dans l’histoire du Canada. Les Canadiens se souviendront longtemps de ce triste héritage légué par Justin Trudeau.

Luc Berthold, député
Mégantic-L’Érable
Ministre du cabinet fantôme pour l’Agriculture et l’Agroalimentaire

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Le début d’une nouvelle saison ce weekend
    Sports

    Le début d’une nouvelle saison ce weekend

    Anne-Julie Hallée / 1 octobre 2020
  • Le coach des Béliers savoure l’automne
    Sports

    Le coach des Béliers savoure l’automne

    Rémi Tremblay / 1 octobre 2020
  • Construction résidentielle encore au ralenti
    Actualités

    Construction résidentielle encore au ralenti

    Rémi Tremblay / 29 septembre 2020
  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Le début d’une nouvelle saison ce weekend
  2. Le coach des Béliers savoure l’automne
  3. Construction résidentielle encore au ralenti
  4. Une portion du rang 10 en chantier
  5. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  6. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  7. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises