Appel à la signature du registre

Je fais appel à mes concitoyennes et concitoyens de Lac-Mégantic concernant le projet de réfection du barrage du Lac Aux Araignées et un emprunt de 685 000$.

Un avis public pour une journée d’enregistrement concernant l’emprunt a été publié dans l’Écho de Frontenac le 4 janvier 2019. Cet avis indique que le 16 janvier 2019, de 9h à 19h, les citoyens de Lac-Mégantic pourront signer le registre afin de demander un référendum pour cet emprunt.
Je me fais le porte-parole de plusieurs citoyens que j’ai contactés afin de former un groupe qui pourrait convaincre la population d’aller signer le registre.

Cette question de la réfection du barrage a déjà fait l’objet de discussions au Conseil de Ville et surtout de l’à-propos de le refaire à un si haut coût.

Je me réfère à une lettre ouverte de Monsieur Chum à la Ville de Lac-Mégantic, parue dans l’Écho de Frontenac le 23 novembre 2018 et à l’opinion de Monsieur Jacques Bureau, un citoyen de Frontenac, parue le 17 décembre 2018, lequel confirme l’opinion de Monsieur Chum, un ingénieur spécialisé dans les barrages et qui demeure à Lac-Mégantic. Il a été consultant pour la réfection du barrage du Lac Drolet et celui de la rivière Nicolet à Victoriaville, entre autres.

Le Conseil municipal précédent avait entamé des discussions avec la Municipalité de Frontenac, qui, en fait, en est le bénéficiaire avec les riverains du Lac Aux Araignées. Dans le temps, suivant les informations obtenues, les frais d’ingénierie auraient coûté au maximum 20 000$ et le coût d’enrochement au maximum 120 000$.

La Municipalité de Frontenac aurait été prête à en payer la moitié et se voir rétrocéder ledit barrage, la solution idéale pour se sortir du pétrin dans lequel on s’était embarqués en l’achetant de ses propriétaires du temps, Messieurs Cliche et Vallée, qui s’en sont débarrassés avec joie.
Si cela continue comme c’est parti, on frisera le 1 000 000$ pour réparer ces quelques roches, terme employé par l’administration Laroche.

J’ai la conviction que si au-delà de 500 personnes venaient signer le registre, la Ville referait ses devoirs et contacterait la Municipalité de Frontenac pour discuter de cette affaire.

Enfin, pour répondre aux commentaires de la mairesse Madame Julie Morin dans un journal régional, j’aimerais ajouter que les négociations avec la Municipalité de Frontenac auraient dû se faire «avant» d’effectuer ladite dépense. La technique de paraplanche n’est pas nécessaire puisque ce barrage, au point de vue sécuritaire, est classé comme niveau de conséquence minimale par le gouvernement.
D’ailleurs, jamais la Ville de Lac-Mégantic n’a présenté ce projet à ses contribuables, malgré la promesse de transparence faite lors de la dernière campagne électorale où l’on s’engageait à informer tous les citoyens de tout projet important.

Fait très important à souligner, d’après mes informations, le ministère de l’Environnement (centre hydrique) n’a jamais exigé de la Ville de Lac-Mégantic qu’elle intervienne concernant ce barrage.
Je pense donc important de soumettre l’approbation de ce règlement à l’ensemble des Méganticoises et Méganticois.

Jean-Claude Boutin, avocat.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
    Actualités Économie

    Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement

    Rémi Tremblay / 29 février 2024
  • Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
    Actualités

    Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables

    Claudia Collard / 27 février 2024
  • Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
    Culture Humour

    Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»

    Claudia Collard / 26 février 2024
  • Feu de résidence rue Champlain
    Actualités Faits divers

    Feu de résidence rue Champlain

    Rémi Tremblay / 22 février 2024
  • L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
    Actualités Société

    L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie

    Claudia Collard / 21 février 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Fromagerie La Chaudière: achat de 10,5 M$ d’équipements pour améliorer le rendement
  2. Le Nœud, une joute verbale épique
  3. Hommage à L’Écho à la Chambre des communes
  4. Démolition du chalet de pierre à la Station Baie-des-Sables
  5. Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
  6. Feu de résidence rue Champlain
  7. L’aide alimentaire, pour reprendre du pouvoir sur sa vie
Virage numérique sans déraper
Simon Leblanc fait salle comble pour le rodage de «Présent»
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. EMPLOYÉ DE TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  2. conseiller.ère aux entreprises
    Lac-Mégantic
  3. Employé de voirie et des travaux publics
    Marston
  4. Agent à l’environnement (escouade verte)
    Nantes
  5. Animateur pour le service d’animation estivale de Nantes
    Nantes
Répertoire des entreprises