Tire le coyote, l'art de marier les constrates

Tire le coyote, l'art de marier les constrates - Claudia Collard : Culture

L’évident plaisir sur scène de Tire le coyote et ses musiciens s’est propagé chez les spectateurs.

Soirée enjouée le 25 janvier à la Salle Montignac. Tire le coyote et ses cinq musiciens ont transmis leur joie de vivre au public, faisant découvrir à plusieurs un style musical inusité, mariant le folk et les nombreuses variantes du rock.

Ingrédient principal, la poésie de Benoît Pinette, chez qui réflexion et urgence de comprendre se côtoient en parfaite harmonie. Ses chansons fréquentent l’idéalisme tout en étant bien plantées en terre. Pas étonnant que son quatrième album porte le nom de Désherbage et partage les aléas de l’existence avec autant d’introspection.

Un mot également sur la voix chantée de Tire le coyote, aiguë et chambranlante, contraste étonnant avec la stature du protagoniste. Surprenante au départ, cette «fragilité» vocale sied au propos au point de s’y fondre pour ne former qu’un tout particulièrement fascinant. Constraste également avec sa voie parlée, dont le doux timbre fait mentir l’allure rustre de l’auteur-compositeur-interprète.

Ce spectacle qui ouvrait la saison hivernale du Comité culturel Mégantic a permis la rencontre avec un artiste dont la proximité avec le public n’a d’égal que ce côté mystérieux qu’il cultive comme on sème le grain en terre fertile.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises