Netflix: dénonciation unanime de la Chambre des communes

Netflix: dénonciation unanime de la Chambre des communes - Rémi Tremblay : Actualités

Le député néodémocrate de Longueuil-Saint-Hubert, Pierre Nantel, porteur de la motion déposée en Chambre, en compagnie du député de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold.

À Ottawa, le 29 janvier, c’est à l’unanimité que les députés de la Chambre des communes ont adopté une motion dénonçant «l’utilisation d’images de la tragédie de Lac-Mégantic dans des œuvres de fiction» et exigeant de Netflix qu’elle «retire de son catalogue de fiction toute image de la tragédie de Lac-Mégantic qui a coûté la vie à 47 personnes.»

Les parlementaires canadiens sont même allés plus loin que la dénonciation du Gouvernement du Québec, une semaine plus tôt. La motion fédérale va jusqu’à exiger que Netflix «compense financièrement la communauté de Lac-Mégantic pour avoir utilisé ces images à des fins de divertissement, sans égard pour le traumatisme vécu par les citoyens, les survivants et les proches des victimes.»

Se disant «choqué et consterné» quant à l’insensibilité de l’entreprise américaine, le député de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold, a déclaré : «Je m’explique mal l’insouciance de Netflix quant à l’utilisation de scènes du 6 juillet 2013. Au-delà de l’argent, derrière les images certes particulières, il y a des tragédies humaines qu’on ne peut pas oublier.»

Le député Berthold a toujours déclaré que la tragédie de Lac-Mégantic n’était pas un dossier politique et s’est réjouit que l’ensemble des élus mettent en lumière les défis que surmonte la municipalité depuis 2013. «La population porte encore les séquelles, elle est très résiliente et fait face à un processus complexe de guérison. Revoir ces terribles images alors qu’elle croit se divertir ne l’aidera sûrement pas», a-t-il conclu.

De son côté, le porte-parole de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic, Robert Bellefleur, a tenu, par voie de communiqué, à remercier publiquement le député du NPD de la circonscription Longueuil-Saint-Hubert, Pierre Nantel, pour le second dépôt de sa motion et l’obtention finale de l’accord unanime de la Chambre des communes relativement à sa requête visant le retrait des images de la tragédie de Lac-Mégantic du film Bird Box, diffusé par Netflix. «La Coalition tient également à remercier tous les partis politiques et les députés fédéraux qui ont appuyé cette motion», a-t-il déclaré.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sept ans après: un devoir de mémoire
    Actualités

    Sept ans après: un devoir de mémoire

    Claudia Collard / 1 juillet 2020
  • Montignac rend hommage à ses finissants
    Actualités

    Montignac rend hommage à ses finissants

    Claudia Collard / 29 juin 2020
  • Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice
    Actualités

    Les éducatrices en milieu familial revendiquent plus de justice

    Rémi Tremblay / 25 juin 2020
  • La dernière nuit illustrée en bande dessinée
    Actualités

    La dernière nuit illustrée en bande dessinée

    Claudia Collard / 18 juin 2020
  • C'est la fin pour le Centre récréatif
    Actualités

    C'est la fin pour le Centre récréatif

    Rémi Tremblay / 18 juin 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

2 commentaires

  1. Catherine Giroux

    Je veux un dédommagement

    Répondre 2019-02-07
    • Anne-Julie Hallée

      Ca me titille cette histoire-là...et j’ai des questions à vous poser...

      1- J’aimerais savoir combien d’entre vous avez vu le film Bird Box?
      2- a) avez-vous vu le film avant la médiatisation qu’il y avait des images de la tragédie?
      2- b) si oui....aviez-vous remarqué tout de suite que c’étaient des images de la tragédie?
      3- Et SINCÈREMENT, qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez reconnu la petite seconde où l’on voit des images de la tragédie....qui se passe dans une télévision que Sandra Bullock regarde?

      Moi, la première, j’avoue ne pas avoir vu ces images lorsque j’ai regardé le film. Lorsque j’ai entendu parlé de ça....je me suis : “ils exagèrent sûrement”. Je suis donc retournée voir la fameuse scène où Sandra Bullock regarde des images de différentes villes dans le chaos...et zoup! 1 seconde à peine avec les images de la tragédie. Et là, je me suis dit une fois de plus : “eh oui! Ils exagèrent!”

      Il n’y a rien à virer fou avec ces images. Come on! Est-ce que vous êtes scandalisés à chaque fois que TVA et Radio-Canada remontent ces images...(souvent en boucle)

      Un moment donné...il faut passer par dessus tout ça....sinon, on ne vivra pas heureux et on ne vivra pas vieux.

      Et j’aimerais ajouter... j’ai aussi vécu la tragédie..., le bruit du train qui arrivait à toute allure, le bing bang de déraillement, les explosions, la chaleur intense...oui! J’y étais. Et 1 seconde de telles images, je passe à autre chose.

      Répondre 2019-02-06
      1. Nouvelles mesures à la plage
      2. Sept ans après: un devoir de mémoire
      3. Lambton: tronçon de piste cyclable dans le noyau urbain
      4. Début de l’autocueillette
      5. Chantier du Pont de fer
      6. Montignac rend hommage à ses finissants
      7. Mesures de déconfinement estival
      Docile ou non?
      Festival virtuel pour Songe d’été en musique
      Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
      1. Directeur général
        Lac-Mégantic
      2. Inspecteur municipal
        Notre-Dame-des-Bois
      3. Agente - Agent de communication
        Lac-Mégantic
      4. Mécanicien
        Lac-Mégantic
      5. Technicien - Service comptable aux entreprises
        Lac-Mégantic
      Répertoire des entreprises