Vitrine sur l'univers caché du Petit monde

Vitrine sur l'univers caché du Petit monde - Claudia Collard : Culture

Julie Lagueux, Christiane Jutras, Gérald Ostiguy et Jo Cooper, artistes de l’exposition sur l’univers caché du Petit monde de Scotstown, en montre à la Médiathèque Nelly-Arcan jusqu’au 31 mars. Absentes de la photo: Noëlle Hayes, Shelly Foster et Élange Cloutier.

«Lorsque les familles ont décidé de quitter leurs îles au nord de l’Écosse, peu se doutaient qu’une partie du Petit monde avait décidé de les accompagner dans leur migration vers les Eastern Townships… Parmi ceux-ci se trouvaient des fées, lutins, brownies, pixies, sprites, trolls, gnomes, nains, elfes et autres créatures magiques.» L’univers fantastique dont parle Gérald Ostiguy est devenu réalité à Scotstown, où sont érigés des dizaines d’habitats elfiques. Et à la Médiathèque Nelly-Arcan, où une exposition présente une vingtaine de ces petites maisons.

En montre jusqu’au 31 mars, ces œuvres réalisées par sept artistes de la région offrent un voyage dans cette dimension méconnue des légendes écossaises. Un créneau qu’a choisi d’exploiter le comité du Cœur villageois de Scotstown, dont fait partie Gérald Ostiguy. Afin de mousser ce caractère distinctif, pas moins de 80 maisons ont été installées dans le secteur du parc Walter-Mackenzie l’été dernier. Le projet a suscité la création de la présente exposition, une vitrine sur l’univers caché du Petit monde de Scotstown.

Gérald Ostiguy, Jo Cooper, Christiane Jutras, Julie Lagueux, Noëlle Hayes, Shelly Foster et Élange Cloutier partagent ainsi le fruit de leur créativité. On découvre ainsi la grande ingéniosité des habitants du Petit monde, qui, paraît-il, récupéraient des objets mis au rebut par les humains, en plus d’utiliser des éléments de la nature, pour construire leur logis. Des recycleurs bien avant l’heure!

Opérateur de gite, Gérald Ostiguy ne se considère pas comme un artiste, même s’il a pris part à la conception de l’exposition. «L’idée c’est avant tout de s’amuser!», confie-t-il. Même son de cloche chez les artistes présents lors de l’inauguration du 1er février. «Pour moi, c’est un plaisir immense d’utiliser mon imagination dans ces créations», partage Jo Cooper, qui complète actuellement un «livre aux trésors», où chaque exposant racontera l’histoire de ses petites maisons.

Des ateliers de fabrication d’habitats elfiques seront offerts à des groupes scolaires, offrant ainsi un accès privilégié à l’univers caché du Petit monde. «Le monde celtique imaginaire est tellement vaste! Le Petit monde, c’est cette richesse qui réside en chacun de nous», s’enthousiasme Gérald Ostiguy.

Invitation à Scotstown

M. Ostiguy convie par ailleurs la population à venir découvrir le Petit monde de Scotstown. «On peut se rendre dès maintenant au parc Walter-Mackenzie. On invite les gens à explorer, à aller à la recherche des petites maisons, car avec la neige, certaines sont plus difficile à trouver…», partage cet homme doté d’un indéniable talent de conteur. Une deuxième phase est par ailleurs en préparation pour la prochaine saison estivale; des légendes du Petit monde seront transmises sous forme d’animation, permettant d’entrer de plain-pied dans cet univers caché.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises