Attirés par la nature, retenus par l'accueil!

Attirés par la nature, retenus par l'accueil! - Claudia Collard : Actualités

Vanessa Jourdan et Manuel Franco, un couple de deux infirmiers français à l'emploi du CSSS du Granit.

Infirmiers de profession, Vanessa Jourdan et Manuel Franco demeurent à Lardagne, bourgade de 1100 habitants de la région Rônes-Alpes, au sud-est de la France. Un environnement de vignes et collines, qui sied bien au couple, qui préfère de loin la campagne à la ville. Une belle vie toute tracée, près des amis et des membres de leur famille. Mais il y avait aussi cet irrépressible besoin de changement… Quelques années plus tard, les voici à Lac-Mégantic, où ils occupent tous deux un emploi au CSSS du Granit.

C’est d’abord pour y effectuer un stage que Manuel est débarqué à Montréal en 2015. «En France, le Québec est très valorisé. Les reportages à la télé sont toujours très beaux, c’est une destination très prisée». À la suite de son stage, il a visité quelques coins de la province en compagnie de Vanessa, venue le rejoindre pour deux semaines de découverte. Un voyage leur confirmant que les belles images télévisuelles étaient bien réelles.

Quelques démarches plus tard, une offre d’emploi leur parvient du CIUSSS de l’Estrie. Leur futur lieu de travail: Lac-Mégantic. Des images de la tragédie apparaissent lors de leur première recherche sur internet. Manuel et Vanessa choisissent d’aller au-delà et de se rendre directement sur place. C’est dès lors le coup de cœur pour la nature environnante. Puis pour l’accueil chaleureux, tant dans la communauté qu’au sein de leur milieu de travail.

Installé ici depuis juillet dernier, le couple de Français a eu droit à du soutien précieux. «On a été mis en contact avec Place aux jeunes. Nous sommes allés au cinéma en plein air, aux concerts du jeudi dans le parc des Vétérans. Il y a eu aussi l’accueil aux nouveaux arrivants de la Ville de Lac-Mégantic. À l’hôpital, nous côtoyons des professionnels souriants, à l’écoute» partage Vanessa, convaincue que la qualité de l’accueil fait la différence entre la rétention ou non des nouveaux arrivants dans la région.

Pour être en mesure d’exercer leur profession ici, les infirmiers français doivent effectuer un stage de 75 jours en milieu de travail. Une étape qui leur permet de se familiariser avec certaines pratiques, qui diffèrent de l’autre côté de l’Atlantique. Vanessa est à l’emploi du centre hospitalier de Lac-Mégantic depuis septembre 2018 et Manuel, toujours en stage, depuis janvier. La pénurie de main-d’œuvre dans leur domaine y étant criante, ils sont plus bienvenus au CSSSG. D’ailleurs, d’autres infirmiers français y seraient attendus sous peu. «On va pouvoir être un soutien pour eux. Nous avons reçu beaucoup d’aide; les gens ont été d’une infinie gentillesse. Ce sera notre façon de donner au suivant», transmet Manuel. «Changer de pays demande une grande adaptation. Ça fait beaucoup de changements d’un coup: en plus de la culture, le système administratif est complètement différent. Si on s’y sent seul, ça peut casser complètement un projet», fait valoir Vanessa.

Mais au-delà de la nature à perte de vue et des gens accueillants, leur nouveau milieu leur procure ce sentiment de sécurité qu’ils souhaitent offrir à leurs futurs enfants. Un environnement détendu, tout indiqué pour y fonder leur famille. À suivre...

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
    Actualités

    Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
    Actualités

    Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Territoire huron-wendat:  les municipalités devront faire avec!
    Actualités

    Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!

    Rémi Tremblay / 24 septembre 2020
  • Un mois de culture à Lac-Mégantic
    Culture

    Un mois de culture à Lac-Mégantic

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
  • Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles
    Actualités Société

    Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

    Claudia Collard / 24 septembre 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du soutien bien accueilli au CHSLD de Lambton
  2. Luc Berthold déplore l’«improvisation» fédérale
  3. Territoire huron-wendat: les municipalités devront faire avec!
  4. Un mois de culture à Lac-Mégantic
  5. Des racines au mouvement des Incroyables comestibles
  6. Pour une couverture cellulaire optimale sur l’ensemble du territoire granitois
  7. Œuvres de Wynne Parkin en exposition
«Notre magnifique territoire»
Un mois de culture à Lac-Mégantic
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Appariteur concierge au Centre sportif Mégantic (2 postes)
    Lac-Mégantic
  2. Collaborateur(trice) juridique
    Lac-Mégantic
  3. Hygiéniste dentaire
    Lac-Mégantic
  4. Manoeuvre/agent d’entretien de la voie - Lac-Mégantic
    Lac-Mégantic
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises