BANQ

Annie Charron: un livre avant sa grande mission au Togo

Annie Charron: un livre avant  sa grande mission au Togo - Rémi Tremblay : Actualités

Dans Réveille-toi… Tu dérailles!, Annie Charron partage son parcours qui l’a mené à sa véritable mission de vie.

Avant de quitter Lac-Mégantic, sa place natale, pour Saint-Fulgence, dans le Fjord-du-Saguenay, Annie Charron s’est investie beaucoup dans sa région, d’abord comme agente de développement à la MRC du Granit et puis, plus récemment, comme directrice générale du Village Harmonie. La Méganticoise se raconte dans Réveille-toi… Tu dérailles!, un livre lancé ce printemps qui se veut un prélude avant sa grande mission: aller porter 1800 gourdes à Gapézévé, au Togo.

C’est l’ex-préfet Maurice Bernier qui signe la préface de son premier ouvrage aux éditions 100 Mots. «Annie nous parle avec son cœur de sa dépendance affective qui l’a amenée à être l’ombre d’elle-même, à douter de son potentiel jusqu’à croire qu’elle en était la seule responsable. Sa parole est sincère, respectueuse des hommes qu’elle a rencontrés en assumant ses décisions avec une grande lucidité et sa part de responsabilité… Elle a découvert sa nouvelle mission de vie: venir en aide aux autres qui ont vécu des expériences semblables.»

La table est mise pour un voyage de vie étalé sur 125 pages d’un éveil en grande partie provoqué par la tragédie de Lac-Mégantic. «Plusieurs ont perdu des gens qu’ils aimaient. J’ai un immense respect envers eux. J’ai vécu aussi un déchirement et un déracinement total suite à cette catastrophe. Tous mes repères ont été détruits, écrit-elle en préambule. Pourtant, personnellement, j’ose dire que c’est le contre-choc qui m’a sauvé la vie et qui m’a amenée à prendre ma vie et mon bonheur en main.»

Son livre, disponible chez Jean Coutu et chez Hamster, s’est écrit en moins de deux mois, à l’été 2018, dans la quiétude de sa vallée suspendue au-dessus de la rivière Saguenay. Une introspection! Un exercice nécessaire avant de passer à quelque chose qui fait sens à ses yeux. «Un ami de Québec m’a dit: allez, vas-y, t’as de beaux messages à passer!»

«J’ai choisi de remettre 2$ sur chaque livre vendu au Concerto, un projet que j’ai toujours trouvé mobilisateur, oui, mais aussi vital pour la région. L’offre de services du Concerto, tel le service de garde pour horaires atypiques, est un plus pour nos jeunes familles.»

Devenue dans sa nouvelle vie consultante et associée pour une compagnie dans le domaine de la santé et de la bonne forme physique, Annie Charron a planifié un grand projet qu’elle nomme «Au cœur de l’Afrique». Première étape, août 2019, aller porter 1 800 gourdes dans un village qui a pour nom Gapézévé, au Togo. Pour que les enfants de là-bas puissent au moins avoir leur solution au manque d’eau.

La deuxième étape, janvier 2020, construire avec sa compagnie un bâtiment communautaire là-bas qui pourra tenir lieu d’école. «Tout ce dont ils disposent pour le moment se résume à six poteaux soutenant un toit de paille. Je cherche des gens qui veulent s’impliquer dans le projet, d’où un lien sur ma page Facebook avec le site de sociofinancement gofundme.»

Son association avec l’eau et les soins énergétiques lui a valu le surnom de «la Sourcière du Nord». «Mon objectif à moyen et long terme est de créer une micro-entreprise pour acheter et vendre des filtreurs portatifs.» D’ici là, elle s’accroche à sa mission : aider les gens à se responsabiliser face à leur bonheur par des ateliers de groupe, conférences et formations d’équipe, en tant que consultante en antenne de Lecher, précise son éditeur.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
    Actualités Économie

    Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • La COVID-19 à zéro «presque» partout!
    Actualités Santé

    La COVID-19 à zéro «presque» partout!

    Rémi Tremblay / 25 février 2021
  • Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
    Actualités

    Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!

    Rémi Tremblay / 24 février 2021
  • La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
    Actualités Municipalité

    La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$

    Claudia Collard / 23 février 2021
  • Pas de confinement pour les services de La Bouée
    Actualités Société

    Pas de confinement pour les services de La Bouée

    Claudia Collard / 22 février 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Cinéma en zone rouge: «C’est toujours ça de gagné!»
  2. La COVID-19 à zéro «presque» partout!
  3. Un fort énorme!
  4. Un milieu extraordinaire, celui des soins palliatifs!
  5. La tragédie a engendré des dépenses de 129 M$
  6. Pas de confinement pour les services de La Bouée
  7. Les salariés du Maxi réclament le retour de la prime COVID
La transparence avant l’argent!
Marie-Lumière, ou le droit de guérir autrement
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. MÉCANICIEN D’ENTRETIEN / soudeur (SCIERIE BOIS FRANC)
    Lambton
  2. Secrétaire de gestion
    Lac-Mégantic
  3. Opérateur de travaux publics
    Nantes
  4. Aviseur technique
    Lac-Mégantic
  5. Préposé(e) serveur(euse)
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises