Le Grand Tour: toujours un un coup de cœur!

La météo ne s’annonçait pas jojo. De la pluie tout le weekend. Mais André Laflamme a foi à son rituel du chapelet accroché sur la corde à linge. «Et le monde commence aussi à y croire. Dimanche, la pluie s’est arrêtée à 8h et elle a repris à 16h, quand l’événement était bouclé et que les participants étaient sur leur départ pour le retour à la maison.» Le 28e Grand Tour du lac à vélo a atteint son objectif de faire participer les familles à une grand-messe du vélo, dans un environnement tout à fait approprié.

Le 2 juin, le long peloton de près de 500 cyclistes a pu parcourir le tour du lac sans être trempé, profitant ainsi des haltes et du dîner plus que généreux servi à Piopolis par des bénévoles. «Je dirais que les deux tiers des participants ont choisi de poursuivre la route une fois rendus à Piopolis et de découvrir notre nouveauté, à Marston, la section passant par la baie Victoria en longeant le chemin Ernest-Martin. Un chemin pavé, plus tranquille, plus beau, plus sécuritaire et moins difficile», exprime le président de l’événement.

Son comité organisateur, entièrement composé de bénévoles comme lui, va se réunir pour le bilan, le 13 juin, mais déjà André Laflamme est en feu pour s’enligner vers le 29e rendez-vous de 2020. «On amène une culture de vélo tranquillement pas vite. Nous, à la base, on vise l’événement familial et comme le nôtre, il n’en existe plus beaucoup au Québec. On voulait que les gens aient du plaisir et on a tout fait pour qu’ils en profitent.»

Les témoignages qu’il a entendus au cours de la randonnée le rassurent. Comme celui de ces parents de Magog qui, ayant appris l’existence du Grand Tour par des amis, ont décidé de tenter une première excursion en territoire méganticois. «On veut montrer à nos enfants à persévérer.» L’exercice a été concluant, paraît-il.

Partout la même remarque: «Vous vous occupez bien de votre monde!» Des mots qui sonnent bien à son oreille. Surtout qu’ils confirment que tous les efforts déployés par les membres de l’équipe, soutenus par une centaine de partenaires financiers encore cette année, ne l’ont pas été en vain.

Au dernier droit pour le retour au parc de l’OTJ, par le chemin Baie-des-Sables, les cyclistes ont eu droit à un comité d’accueil formé par des jeunes du baseball mineur. Parmi les nombreux prix de participation, des vélos dont un tout petit gagné par une fillette d’environ 3 ans. «Le sourire et la fierté dans le visage de l’enfant venant chercher son prix est en soi notre récompense», souligne l’organisateur en chef. Des prix également offerts au concours de dessins organisé dans les écoles de la région, avant l’événement.

Autre retombée, les 500$ que l’organisation du Grand Tour a remis plus tôt pour la conception d’une première borne de réparation de vélo devant la Polyvalente Montignac.

«Notre objectif ultime, depuis longtemps qu’on en parle, c’est de développer des circuits cyclables en ville. Pas juste des petits bouts! Et aussi poser plus d’affiches et de signalisations.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Histoires de porteuses d’eau
    Culture Arts visuels

    Histoires de porteuses d’eau

    Claudia Collard / 1 juin 2020
  • OTJ de Lac-Mégantic:modalités à revisiter
    Actualités

    OTJ de Lac-Mégantic:modalités à revisiter

    Claudia Collard / 28 mai 2020
  • Chaleur extrême!
    Actualités

    Chaleur extrême!

    Rémi Tremblay / 28 mai 2020
  • Le retour en classe de madame Isabelle
    Actualités

    Le retour en classe de madame Isabelle

    Claudia Collard / 28 mai 2020
  • La Marina reprend vie!
    Actualités

    La Marina reprend vie!

    Claudia Collard / 28 mai 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Histoires de porteuses d’eau
  2. OTJ de Lac-Mégantic:modalités à revisiter
  3. Chaleur extrême!
  4. Le retour en classe de madame Isabelle
  5. La Marina reprend vie!
  6. Réouverture de la Médiathèque Nelly-Arcan
  7. De nouveaux travers s’imposaient
Docile ou non?
Histoires de porteuses d’eau
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Charpentier menuisier
    dans la MRC du Granit
  2. Directeur des travaux publics
    Frontenac
  3. Commis / livreur
    Lac-Mégantic
  4. 3 postes à combler là là
    St-Sébastien
  5. Travailleurs sociaux recherchés
    Sherbrooke
Répertoire des entreprises