Kubota

Rapport du BAPE: des constats justes, selon les élus municipaux

Rapport du BAPE: des constats justes, selon les élus municipaux - Rémi Tremblay : Actualités
Le maire de Nantes, Jacques Breton (Photo Pierre Lebeau)
Rapport du BAPE: des constats justes, selon les élus municipaux - Rémi Tremblay : Actualités
Le maire de Frontenac, Gaby Gendron (Photo Pierre Lebeau)

Les élus des municipalités de Frontenac, Lac-Mégantic et Nantes ont accueilli avec satisfaction les conclusions du président de la commission d’enquête et d’examen chargée d’examiner le projet de réalisation d’une voie ferroviaire contournant le centre-ville de Lac-Mégantic déposé le 24 octobre par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Les différents aspects prioritaires soulevés par les citoyens et les élus des municipalités touchées par le tracé de la voie de contournement ferroviaire du centre-ville de Lac-Mégantic ont été entendus et relevés avec justesse par le commissaire, ont-ils livré en conférence de presse, jeudi après-midi, ajoutant notamment que, peu importe le tracé retenu, «la conjoncture sociale rend tout consensus difficile à obtenir.»

Pour le maire de Nantes, Jacques Breton, «le commissaire relève bien le fait que peu importe le tracé qui aurait été choisi, les impacts se seraient fait sentir d’une part et de l’autre. Le tracé ne changera pas, maintenant, nous avons le devoir de l’accepter et de poursuivre le travail amorcé pour accompagner les citoyens afin de minimiser les impacts sur leur quotidien.»

Unanimement soutenue par les élus, l’importance du déplacement des activités de triage dans le parc industriel de Lac-Mégantic a été reconnue par les commissaires à la satisfaction des trois maires et de la préfet, Marielle Fecteau.

«Pour Frontenac, il était primordial que les activités de triage soient relocalisées dans le parc industriel de la ville de Lac-Mégantic afin d’accroître la sécurité de la population. Le triage se faisant dans le bas des pentes, les risques de voir une autre tragédie se produire sont réduits. La commission a pu l’entendre et le comprendre pour ainsi appuyer le milieu», a déclaré le maire de Frontenac, Gaby Gendron.

Pour la mairesse de Lac-Mégantic, Julie Morin, les commissaires ont fait preuve d’une grande sensibilité quant aux opinions exprimées. Les enjeux de santé, qui ont toujours été au cœur du projet pour les municipalités, ont résonné et mené à plusieurs recommandations. «Une de nos priorités a toujours été de minimiser les impacts négatifs sur les citoyens touchés. Les recommandations du commissaire, tant pour les mesures d’atténuation que les divers suivis, nous semblent justes et essentielles», a-t-elle souligné, en présence de ses collègues.

La commission d’enquête soulève également qu’il est nécessaire de clarifier et d’optimiser la gouvernance afin de faciliter la quête d’information par la population durant les prochaines étapes du projet pour ainsi établir un climat de confiance dans la communauté.

«Depuis le début, notre souhait est de favoriser la concertation des acteurs du milieu. En établissant une gouvernance claire, chacune des municipalités pourra se concentrer à accompagner ses citoyens», a conclu la préfet.

Réagissant à leur tour par voie de communiqué, le député de Mégantic-Compton François Jacques a indiqué que grâce au processus du BAPE, la population de la région a pu être entendue, en précisant que les circonstances et les épreuves traversées rendent impossible une acceptation de tous. «J’ai pris connaissance du rapport qui identifie clairement plusieurs enjeux reliés à cet important dossier pour notre région. Je suis heureux de constater que la MRC du Granit et les municipalités de Frontenac et de Nantes ainsi que la Ville de Lac-Mégantic accueillent favorablement ce rapport. Je souhaite que le projet qui sera développé contribue à faire retrouver la sécurité, la sérénité et la qualité de vie à la population.»

De son côté, le député fédéral réélu dans Mégantic-L’Érable Luc Berthold a accueilli favorablement le rapport. «Pour la première fois, une instance externe s’est penchée sur les effets de ce projet sur la population et l’environnement. Le BAPE confirme la pertinence et la nécessité du projet, tout en reconduisant les impacts sur la population. Le BAPE est d’avis que le tracé actuel, avec une gare d’évitement dans le parc industriel de Lac-Mégantic, est la meilleure option pour la sécurité et la santé des citoyens. Il reconnaît que des délais additionnels ne seraient pas acceptables.» Luc Berthold reconnaît que le projet touchera des gens qui auront besoin d’être accompagnés par les instances de santé publique et qu’ils devront compenser équitablement, en tenant compte qu’ils seront aussi des victimes collatérales de la tragédie de 2013. «La voie de contournement n’est pas un projet comme les autres. La tragédie de 2013 a aussi affecté les citoyens chez qui la voie de contournement passera. Il est important que le gouvernement fédéral le reconnaisse.»

Le député fédéral insiste : «Il faut déterminer un porteur de dossier unique et clarifier les rôles de chacun, comme le recommande le BAPE. Actuellement trop de questions demeurent sans réponse quant à la responsabilité de ce projet et à son imputabilité. Les municipalités n’ont pas à tout porter sur leurs épaules.» Luc Berthold entend rencontrer rapidement les élus des trois municipalités concernées avant de déterminer collectivement la marche à suivre pour la suite du dossier au niveau du gouvernement fédéral.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Pour conserver la biodiversité forestière
    Actualités Environnement

    Pour conserver la biodiversité forestière

    Claudia Collard / 20 avril 2021
  • Le ras-le-bol des enseignants s’exprime
    Actualités Éducation

    Le ras-le-bol des enseignants s’exprime

    Rémi Tremblay / 19 avril 2021
  • Rencontre intime avec Pierre Lapointe
    Culture Musique

    Rencontre intime avec Pierre Lapointe

    Claudia Collard / 19 avril 2021
  • COVID: remontée stabilisée
    Actualités Santé

    COVID: remontée stabilisée

    Rémi Tremblay / 15 avril 2021
  • Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus
    Culture Littérature

    Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus

    Rémi Tremblay / 15 avril 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Pour conserver la biodiversité forestière
  2. Le Poker Run, déjà 15 ans!
  3. Le ras-le-bol des enseignants s’exprime
  4. Rencontre intime avec Pierre Lapointe
  5. COVID: remontée stabilisée
  6. Nicole Gauthier s’aventure hors des sentiers battus
  7. Chantier en accéléré
Maudit mouton!
Rencontre intime avec Pierre Lapointe
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. DESIGNER- CUISINISTE
    St-Romain
  2. DESSINATEUR CAD
    St-Romain
  3. Coordonnatrice ou coordonnateur au service des ressources humaines
    Lac-Mégantic
  4. Livreur-vendeur
    Lac-Mégantic
  5. Animateur pour le service d’animation estivale
    Nantes
Répertoire des entreprises