Le CP deviendra le principal actionnaire de la CMQR

Le CP deviendra le principal  actionnaire de la CMQR - Rémi Tremblay : Actualités Économie

La société d’investissements new-yorkaise Fortress se serait entendue avec la compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique pour lui vendre ses actifs dans le Central Maine & Quebec Railway. La CMQR ne sera pas intégrée au Canadien Pacific, mais le CP en devient plutôt le principal actionnaire, a compris le député de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold, au terme d’un appel conférence avec les hauts dirigeants du CP.

La transaction annoncée le 20 novembre devrait être conclue avant la fin de l’année 2019. Les actifs de la CMQR comprennent un tronçon de chemin de fer totalisant 774 kilomètres au Québec et aux États-Unis, passant notamment par Lac-Mégantic.

La mairesse de Lac-Mégantic Julie Morin a elle aussi eu l’occasion de s’entretenir brièvement avec des représentants de la compagnie ferroviaire Canadien Pacifique et CMQR. «Un premier contact encourageant, selon la mairesse. Le CPR a pris l’initiative de nous appeler pour nous annoncer cette transaction. C’est un premier contact qui nous rend confiants pour la suite des choses.»

«Les représentants de Canadien Pacifique se sont engagés à discuter rapidement avec nous de trois sujets prioritaires pour la Ville de Lac-Mégantic: qu’ils s’engagent à respecter les ententes prises par CMQR quant à la continuité du projet de voie de contournement ferroviaire du centre-ville de Lac-Mégantic, l’importance de la sécurité ferroviaire pour l’ensemble des municipalités de l’Estrie et l’entente de principe prise en 2013 avec CMQR qui, notamment, interdit le transport de pétrole brut sur les rails. Une rencontre sera organisée à court terme pour établir les attentes de la municipalité envers la compagnie ferroviaire.»

La mairesse a aussi salué la confirmation de Marc Garneau au poste de ministre des Transports du Canada dans le nouveau cabinet Trudeau. «M. Trudeau a opté pour la continuité. Comme nous travaillons les dossiers depuis plusieurs années avec Transports Canada, cette nomination nous rend confiants que les engagements qui ont déjà été pris dans le passé seront maintenus.»

Les possibilités d’une telle transaction étaient dans l’air depuis plusieurs mois, Fortress ayant déjà manifesté au printemps dernier son intérêt à se départir de CMQR.

Le député de Mégantic, François Jacques, s’est réjoui de la transaction. Il espère maintenant que les enjeux concernant la sécurité de la population soient placés parmi les priorités du nouveau propriétaire. «Je me réjouis de cette transaction et je suis convaincu qu’elle permettra de rassurer la population quant à l’état du tronçon de voie ferrée entre Farnham et le Maine. Je souhaite que le rachat de cette portion de chemin de fer par le Canadien Pacifique contribue à faire en sorte que la population retrouve confiance et se sente davantage en sécurité. Soyez assurés que je poursuivrai mes démarches auprès du nouveau propriétaire pour faire en sorte que les enjeux de sécurité, de sûreté, de voie de contournement et de desserte ferroviaire soient entendus et respectés.»

Lors d’une conférence téléphonique tenue avant l’annonce officielle, le député de Mégantic avait déjà énoncé au nouveau propriétaire du tronçon la liste des enjeux qu’il considère prioritaires, la première étant de s’assurer de la sécurité de la population de sa circonscription et de l’ensemble des citoyens habitant à proximité du tronçon en Montérégie et en Estrie. Il a insisté sur l’importance de s’assurer de la sécurisation de la voie ferrée sur la totalité du tronçon, de sa remise en état et de son entretien rigoureux. Il souhaite voir se réaliser rapidement la voie ferroviaire contournant le centre-ville de Lac-Mégantic, comprenant le réaménagement des activités ferroviaires dans une desserte située dans le parc industriel, et s’assurer que le service de la desserte ferroviaire continue d’être offert cinq jours par semaine pour les entreprises.

Selon La Presse canadienne, cette acquisition stratégique donne au CP un vrai réseau pancanadien, d’un océan à l’autre, et augmente sa présence dans tout l’Est des États-Unis.

La transaction ne vient rien changer au rapport d’enquête présenté par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement sur le projet de réalisation d’une voie ferroviaire contournant le centre-ville de Lac-Mégantic et déposé au bureau du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charrette, plus tôt cette année. «L’enquête est dissoute. Il faut demander à l’initiateur du projet (la Ville de Lac-Mégantic) si les garanties données aux commissaires en juin dernier par les dirigeants de la CMQR seront respectées par les nouveaux propriétaires. Pour nous, l’existence légale de la Commission d’enquête a pris fin», s’est limité à dire un représentant du BAPE.

Le Canadien Pacifique fait toujours l’objet d’une poursuite par le gouvernement du Québec, par des compagnies d’assurances et par le Recours collectif Lac-Mégantic pour sa part de responsabilités dans la tragédie de 2013.

Partie prenante du dossier pour la poursuite, l’avocat Daniel Larochelle signale que le dossier «avance à pas de tortue». La demande des avocats du CP pour des documents créant un «goulot d’étranglement.»

Aux dernières nouvelles, la cause contre le CP serait entendue en cour en septembre 2020.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du haut des airs, un immense tapis vert!
    Actualités

    Du haut des airs, un immense tapis vert!

    Rémi Tremblay / 6 août 2020
  • À la rencontre des quatre éléments
    Culture

    À la rencontre des quatre éléments

    Claudia Collard / 3 août 2020
  • Un centre-ville coloré et festif pour l’été
    Actualités

    Un centre-ville coloré et festif pour l’été

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Des sculptures encore cibles de vandales!
    Actualités

    Des sculptures encore cibles de vandales!

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Une bonne nouvelle  qui en cache une mauvaise?
    Actualités

    Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du haut des airs, un immense tapis vert!
  2. Chez les petits Torrieux
  3. Un esprit de partage qui se propage
  4. À la rencontre des quatre éléments
  5. Un centre-ville coloré et festif pour l’été
  6. Des sculptures encore cibles de vandales!
  7. Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?
Docile ou non?
À la rencontre des quatre éléments
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Conseiller(re) en vente
    Lac-Mégantic
  2. Technicien(ne) de travail social
    Lac-Mégantic
  3. Technicien(ne) comptable
    Lac-Mégantic
  4. Directeur vente et marketing
    Lac-Mégantic
  5. Mécanicien avec expérience
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises