BANQ

Un pas de plus pour un réseau de santé consolidé à Lambton

Un pas de plus pour un réseau  de santé consolidé à Lambton - Rémi Tremblay : Actualités

Rémi Brassard, du CIUSSS de l’Estrie-CHUS, le maire Ghislain Breton, la préfet Marielle Fecteau, l’infirmière praticienne spécialisée Justine Lagacé et le docteur Bernard Gélinas, responsable du Groupe de médecine familiale du Granit.

Le terme «super infirmière» ne fait pas partie du vocabulaire de Justine Lagacé. «Toutes les infirmières sont super», répond-elle du tac au tac quand on l’aborde sous ce qualificatif affectueux. Elle n’en est pas moins la première «infirmière praticienne spécialisée» à se joindre au Groupe de médecine de famille du Granit, avec une présence d’une journée par semaine à Lambton pour y épauler les professionnels du point de service. Une avancée dans l’amélioration des soins de santé à Lambton, qui a de quoi réjouir le maire Ghislain Breton, la préfet Marielle Fecteau et Rémi Brassard, directeur général adjoint aux programmes sociaux et de réadaptation au CIUSSS de l’Estrie – CHUS. 

Justine Lagacé est arrivée avec son bagage au début de l’automne pour joindre l’équipe du Dr Bernard Gélinas, le médecin responsable du GMF. «Mon rôle est, entre autres, d’assurer la prise en charge d’usagers inscrits au guichet d’accès et dont le cas est moins urgent, le tout en partenariat avec un médecin. Ceci permettra de désengorger les urgences, puisque ces personnes s’y rendaient à l’occasion pour obtenir un suivi», d’indiquer Justine Lagacé.

Son «patron» en région est tout sourire. «On est tombé sur quelqu’un doté d’une belle personnalité. Je suis très impressionné par ses compétences et son dynamisme qui profiteront certainement à la population. Moi, des jeunes qui veulent apprendre, c’est le fun. On va la supporter et l’encourager», a-t-il exprimé, lors d’un point de presse, le 6 décembre, au point de service de Lambton.

L’infirmière praticienne spécialisée (IPS) possède les qualifications requises pour la prise en charge d’une clientèle âgée de 0 à 100 ans, incluant les femmes enceintes. Elle peut prescrire des ordonnances, des examens diagnostics ou des examens d’imagerie ou encore renouveler des médicaments. Elle est aussi en mesure de reconnaître et de traiter des maladies simples, aiguës ou chroniques, tels le diabète, l’asthme et la grippe, en collaboration avec un médecin de famille qui intervient au besoin.

Les personnes de Lambton non inscrites au guichet d’accès à un médecin de famille et ayant un problème aigu pourront appeler au CSSS du Granit, Point de service de Lambton pour prendre rendez-vous au 418 486-7441.

Plusieurs points de santé et services sociaux sont offerts au point de service de Lambton: prélèvements, vaccination, services de soins infirmiers courants, soins à domicile, suivi pré et postnatal, services psychosociaux et autres.

Patients orphelins en baisse

Doc Gélinas voit l’avenir du réseau de la santé en région avec plus d’optimisme. «Au GMF du Granit, ce sont des médecins indépendants, autonomes. Nous sommes actuellement 13 et nous serons 15 en mai prochain. On recrute beaucoup, on est tous autonomes, mais personne ne peut nous obliger à mettre un docteur dans chaque place (lire village)», dit celui qui a vu plusieurs de ses confrères partir à la retraite et même décéder au cours des dernières années. Pour chaque départ, la liste des patients orphelins s’est allongée. «Si on fait le compte, il y a 8 000 citoyens qui ont perdu leur médecin de famille.» Bernard Gélinas s’est donné pour mission d’aller recruter de nouveaux médecins. Et ça marche! «On était à 2600 patients sur la liste et on a baissé de 400 cet été. Et ça baisse encore!»

Sans vouloir retaper sur le clou de ceux qui, à Lambton, gardent toujours espoir d’avoir un médecin juste pour eux, il est d’abord catégorique: «Un médecin ici à temps plein, ça n’arrivera jamais !»

Mais il ne faut jamais dire «jamais» au maire de Lambton, Ghislain Breton, qui multiplie pour faire de Lambton un point de service entièrement consolidé, dans le secteur nord du Granit. Le maire apprécie le geste posé vendredi. «C’est un pas dans la bonne direction pour ce qu’on souhaite. Lambton avait été désigné comme GMF satellite à une certaine époque. Est-ce qu’il n’y aurait pas lieu à faire davantage d’heures pratiques », questionne-t-il.

Le doc Gélinas en convient: «Il y a moyen d’augmenter les présences. On n’aime pas ça que nos gens de la MRC aillent chercher leurs services ailleurs.» L’obstétricien se souvient qu’à son arrivée en région, en 2002, beaucoup de femmes du secteur nord allaient accoucher à Thetford. «À Lambton, vous êtes passés de zéro à deux jours et demi (de présences en soins courants). Vous avez un beau grand lac. Si vous avez un docteur de 52 ans dans votre mire, c’est votre job d’aller le trouver et de le recruter», a-t-il livré en réponse à la responsable du comité de santé de Lambton, Kathleen Carrière, qui ne demande pas mieux que de poursuivre les approches.

Pour Bernard Gélinas, l’annonce du jour par le CIUSSS de l’Estrie - CHUS «ajoute une condition gagnante à votre grande séduction. Et je vous dis qu’ailleurs, dans d’autres régions, le problème de recrutement des médecins est criant. J’ai un patient qui fait cinq heures de char pour venir me voir.» 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Des incitatifs pour favoriser  la croissance du parc industriel
    Actualités

    Des incitatifs pour favoriser la croissance du parc industriel

    Claudia Collard / 27 février 2020
  • De jeunes professionnels cherchent  et trouvent une nouvelle vie
    Actualités

    De jeunes professionnels cherchent et trouvent une nouvelle vie

    Rémi Tremblay / 27 février 2020
  • Un homme en crise tient  les policiers en haleine
    Actualités

    Un homme en crise tient les policiers en haleine

    Rémi Tremblay / 26 février 2020
  • Frontenac inaugure son centre multifonctionnel
    Actualités Municipalité

    Frontenac inaugure son centre multifonctionnel

    Rémi Tremblay / 26 février 2020
  • Focus sur les saines habitudes de vie
    Actualités Éducation

    Focus sur les saines habitudes de vie

    Claudia Collard / 25 février 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Des Mousquetaires gagnent les régionaux!
  2. Des incitatifs pour favoriser la croissance du parc industriel
  3. De jeunes professionnels cherchent et trouvent une nouvelle vie
  4. La Bande à Frank en spectacle
  5. Un homme en crise tient les policiers en haleine
  6. Frontenac inaugure son centre multifonctionnel
  7. L’avant-gardisme selon Mehdi Bousaidan
Prendre les médias par la main
Plaisir des sens dans l’espace Galerie du CSM
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Chauffeurs de camions lourds
    St-Romain
  2. Journaliers
    Lac-Mégantic
  3. Électromécanicien
    St-Sébastien
  4. Animateur(trice) aux loisirs
    Lac-Mégantic
  5. Aviseur technique
    Nantes
Répertoire des entreprises