Avec pas d’casque

On demeure positif au sein de l’industrie touristique

On demeure positif au sein de l’industrie touristique - Rémi Tremblay : Actualités Économie Coronavirus (COVID-19)

En attendant le feu vert pour confirmer une reprise dans l’industrie touristique, la marche dans les derniers pas de l’hiver reste salutaire pour l’ensemble de la population. (Photo Chantal Ladouceur)

Les mois d’avril, mai et début juin représentent la basse saison pour l’industrie touristique. «L’état d’esprit est de bon à excellent chez 72% de nos membres, un point positif», souligne l’agent de développement touristique, Jean-François Ruel, présentement en télétravail mais à l’affût des réalités vécues par les entrepreneurs du territoire. Les chiffres qu’il cite proviennent d’un sondage maison qu’il a réalisé auprès des membres, entre le 20 et le 30 mars.

L’industrie touristique représente un gros morceau de l’économie granitoise. De 25 à 30 M$ de retombées économiques environ chaque année et un millier d’emplois, dont 400 à temps complet sur une base annuelle.

À la première question du sondage portant sur l’état d’esprit des membres, 19% des répondants ont coché «neutre» et 9% «terne ou mauvais». «Ça nous ramène à la deuxième question, celle portant sur les liquidités. Le niveau de «bon» à «excellent» baisse à 52%, «bas» à 33% et 14% des répondants ont coché «limite» ou «insoutenable». Les mesures d’aide annoncées par le fédéral vont régler un peu cette inquiétude-là.»

La subvention salariale aux entreprises annoncée en début de semaine par le premier ministre canadien Justin Trudeau réjouit les employeurs, quels que soient leur taille et le secteur dans lequel elles oeuvrent, reconnaît le Conseil du patronat du Québec. Son président, Yves-Thomas Dorval, a réagi en déclarant : «En élargissant l’admissibilité à la subvention salariale de 75% à l’ensemble des entreprises touchées, le gouvernement fédéral permet à tous d’avoir plus de chances de traverser la crise et permet aux employés de continuer de recevoir un salaire.»

«À court terme, la majorité de nos membres pense que ça va bien aller. Si les mesures sanitaires mises en place doivent se prolonger, bien sûr on va voir comment les touristes vont réagir.» Selon Jean-François Ruel, s’il y a une place, sur la carte du territoire des Cantons-de-l’Est, qui s’en sort plutôt bien, c’est la région de Mégantic. Une région de nature appréciée des visiteurs, comme le démontre le carnet de réservations des entreprises membres de Tourisme Cantons-de-l’Est de ce secteur. Des réservations qui ont commencé à entrer en décembre dernier. «Le tourisme est souvent un des premiers domaines d’économie de relance. Nous travaillons très fort sur le marketing de relance», insiste M. Ruel, espérant lui aussi que les touristes soient au rendez-vous dès que le confinement sera levé.

 

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Brocanteur à la recherche d’une relève
    Actualités

    Brocanteur à la recherche d’une relève

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
    Actualités

    Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Le plein d’art à Piopolis cet été
    Culture

    Le plein d’art à Piopolis cet été

    Claudia Collard / 18 juillet 2024
  • Scierie Tech ferme ses portes
    Actualités Économie

    Scierie Tech ferme ses portes

    Rémi Tremblay / 18 juillet 2024
  • Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
    Actualités

    Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine

    Rémi Tremblay / 15 juillet 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Brocanteur à la recherche d’une relève
  2. Rencontre pour les 35 ans de l’Érable et le Chêne
  3. Le plein d’art à Piopolis cet été
  4. Scierie Tech ferme ses portes
  5. Un Super Beach Party à Saint-Ludger
  6. Moonie's Mood au rendez-vous le 18 juillet
  7. Clovis a changé la vie de Claude Chapdelaine
La lumière jaune
Le plein d’art à Piopolis cet été
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Journalier, chauffeur et opérateur en voirie
    Nantes
  2. Ébouteur
    Woburn
  3. Chauffeur Classe 1 ou 3
    Lac-Mégantic
  4. EMPLOYÉ AUX TRAVAUX PUBLICS
    Frontenac
  5. EMPLOYÉ À L’ENTRETIEN DES PARCS, DES INFRASTRUCTURES ET DES BÂTIMENTS
    Frontenac
Répertoire des entreprises