BANQ

Les couturières de Perfection Inc. participent à l’effort de guerre

Les couturières de Perfection Inc. participent à l’effort de guerre - Rémi Tremblay : Actualités Économie Coronavirus (COVID-19)

Les couturières chez Perfection dans ses ateliers de Courcelles et Lac-Mégantic sont de retour au travail. Et de plus, on embauche.

Une centaine de couturières et d’employées des deux ateliers de Perfection Inc., à Courcelles et à Lac-Mégantic, sont de retour à leur poste de travail cette semaine. Filiale de Logistik Unicorp depuis janvier 2019, l’entreprise va produire 20 000 unités de blouses médicales par semaine dans son effort visant à approvisionner le secteur de la santé en uniformes de protection de première ligne.

«À Lac-Mégantic et Courcelles, on espère pouvoir y affecter l’ensemble de nos couturières. On parle d’une centaine et plus et on pourrait même aller vers de l’embauche, d’affirmer le vice-président, Distributions chez Logistik Unicorp, Benoit Lauzon. Le défi c’est de faire entrer les matières premières. Dès que ce volume-là va augmenter, on va pouvoir augmenter de façon correspondante le nombre de couturières. On a déjà des stocks disponibles pour débuter la production et on continue d’en recevoir de nos différents fournisseurs québécois.»

Retournées à la maison au moment de la décision du premier ministre François Legault, annoncée le 23 mars, de mettre en pause pour trois semaines toute l’activité économique jugée non essentielle, «afin de continuer la bataille contre l’éclosion de la COVID-19», avait-il expliqué, les couturières ont été informées d’une relance alors que Logistick Unicorp prenait en charge la coordination de la production avec les acteurs de l’industrie des matériaux textiles techniques et du vêtement.

«On a commencé à sonder notre réseau et je dirais que ça répond bien. Les équipements sont quand même là en bon nombre, l’élément critique reste la matière première qu’on doit acquérir», a souligné Benoit Lauzon, saluant du même coup «nos employées qui reviennent au travail et qui nous aident dans ce beau projet-là!»

«La réponse des couturières a été bonne, se réjouit Karine Bibeau,
vice-présidente aux ventes. Certaines ont manifesté une certaine inquiétude et c’est normal. Nous vivons une période qui est inquiétante pour l’ensemble de la population, alors on fait notre maximum pour les sécuriser et les rassurer.» 

La préoccupation première, la santé des employées. «Dans nos usines, nous avons mis en place la distanciation des postes de travail, des mesures d’hygiène et même l’utilisation de thermomètres pour nous assurer que les gens qui entrent au travail n’ont pas la fièvre.» L’accent sur l’aspect préventif a retenu toute l’attention des entrepreneurs.

«On espère que ce besoin urgent pour les uniformes de protection de première ligne va créer une demande beaucoup plus forte pour les produits faits au Québec et au Canada. Et que cette situation due au manque d’équipements pour lutter contre la COVID va conscientiser les gouvernements et les organisations à l’achat local», poursuit Benoit Lauzon. Et aussi, pourquoi pas, contribuer à relancer l’industrie du textile et de la confection.

Déjà le principal fournisseur de l’armée canadienne, Logistik Unicorp a pris en charge la coordination de la fabrication de blouses de niveaux de protection 1, 2 et 3 en collaboration avec Duvaltex, Soleno Textile, Stedfast, Texel Matériaux Techniques, Textiles Monterey, Tricots Maxime et le Groupe CTT. La chaine d’approvisionnement développée ces derniers jours est en mesure de produire jusqu’à 200 000 blouses de protection chaque semaine, dont les 20 000 fabriquées dans la région du Granit. 

«Avant la crise, on faisait face à un manque de main-d’œuvre, des couturières mais aussi des patronnistes. Si on veut continuer cette relance, il faudra de plus en plus de personnel qualifié et des équipements spécialisés pour répondre aux besoins.»

«Ce qu’on évalue présentement, enchaîne Karine Bibeau, c’est notre capacité à offrir la formation pour le personnel sans expérience qui sera recruté. Ces items-là qui sont confectionnés sont, somme toute, assez simples à produire. C’est un métier actuellement ouvert et accessible.»

Logistik Unicorp est un chef de file en gestion intégrée de programmes d’uniformes. Ayant développé une expertise en uniformes pour les Forces armées canadiennes et les corps policiers, notamment, les couturières de Courcelles et de Lac-Mégantic mettent leur expérience au service d’une autre forme de combat, celui de la santé. «On sent l’enthousiasme chez elles de confectionner des produits médicaux utilisés par les personnes qui luttent en première ligne, conclut Karine Bibeau. Un bel engagement de nos employées et de toute la communauté. Tout le monde veut aider en pareilles circonstances, ce qui démontre de la part des différents acteurs de notre industrie une belle solidarité comme Québécoises et comme Québécois.»


Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Modifications à l’aménagement du territoire
    Actualités Municipalité

    Modifications à l’aménagement du territoire

    Claudia Collard / 11 août 2020
  • Gloriane Blais au front  pour les victimes de la tragédie
    Actualités

    Gloriane Blais au front pour les victimes de la tragédie

    Claudia Collard / 10 août 2020
  • Du haut des airs, un immense tapis vert!
    Actualités

    Du haut des airs, un immense tapis vert!

    Rémi Tremblay / 6 août 2020
  • À la rencontre des quatre éléments
    Culture

    À la rencontre des quatre éléments

    Claudia Collard / 3 août 2020
  • Un centre-ville coloré et festif pour l’été
    Actualités

    Un centre-ville coloré et festif pour l’été

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. La nuit et le jour pour les Atomes A
  2. Modifications à l’aménagement du territoire
  3. Gloriane Blais au front pour les victimes de la tragédie
  4. Du haut des airs, un immense tapis vert!
  5. Chez les petits Torrieux
  6. Un esprit de partage qui se propage
  7. À la rencontre des quatre éléments
Docile ou non?
À la rencontre des quatre éléments
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Conseiller(re) en vente
    Lac-Mégantic
  2. Technicien(ne) de travail social
    Lac-Mégantic
  3. Technicien(ne) comptable
    Lac-Mégantic
  4. Directeur vente et marketing
    Lac-Mégantic
  5. Mécanicien avec expérience
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises