Abonnement

La santé du lac Mégantic et du marais compromise?

La santé du lac Mégantic et du marais compromise? - Rémi Tremblay : Actualités

Le marais du lac Mégantic est devenu en 2010 la propriété de l’organisme Canards Illimités pour mieux en assurer la protection. (Photo Archives)

Des travaux planifiés en août prochain pour la réfection du barrage de la Chaudière pourraient avoir des conséquences dommageables sur le marais du lac Mégantic. «Ces travaux vont en quelque sorte rendre impossible un rehaussement du niveau permanent du lac et viendraient compromettre les efforts pour protéger le marais ainsi que le lac», alerte une résidente, Nancy Paradis.

Celle-ci a cru bon d’alerter les maires des municipalités riveraines sur la nouvelle menace qui pèse sur le lac Mégantic. «La santé du lac pourrait atteindre un point de non-retour. Alors, les conséquences économiques, écologiques, immobilières et écotouristiques seraient un désastre pour la région», leur a-t-elle partagé.

Le lac Mégantic possède le marais le plus important en superficie de la région de l’Estrie. Le marais d’un lac permet d’oxygéner l’eau et de maintenir l’équilibre de son écosystème. «Pendant près de cinq décennies, il a été perturbé par des fluctuations du niveau d’eau. Le niveau actuel est maintenu à 394,42 mètres. Il a été établi qu’un niveau à 394,25 mètres occasionnerait un assèchement presque complet du marais, tandis qu’un niveau à 395 mètres l’inonderait complètement», écrit-elle.

Une première baisse de niveau avait été décidée au cours des années 1974 et 1975, le fixant à 394,72 mètres. Une seconde pour le baisser de 30 centimètres supplémentaires avait été acceptée en 1993. «L’argumentaire amené pour soutenir ce niveau était de diminuer les problèmes d’érosion et de libérer les plages. L’étude consultée (Maisonneuve et al. 1997) n’a ni rapporté cette dernière problématique ni recommandé cette deuxième baisse. Elle a plutôt déterminé et estimé un ensemble d’impacts sur l’écosystème du maintien du niveau actuel.»

Dans la communication transmise aux dirigeants municipaux, Nancy Paradis ajoute : «Ce sont des études mandatées tant par le ministère de la Faune et des Parcs ainsi que différentes associations au cours des décennies qui ont soulevé ces hypothèses d’assèchement et d’asphyxie du lac. Ces hypothèses semblent être confirmées par les observations au fil des années. La santé du lac Mégantic est donc affectée depuis près de 30 ans. Malgré ces observations et ces études, aucune action concrète n’a été posée pour résoudre ni prévenir le problème de détérioration du marais et de son lac.»

Toujours selon Mme Paradis, «les observations de dommages déjà apparents recueillies par des témoins au cours des années laissent suggérer que les enjeux évoqués par une perte de la superficie des terres humides du lac sont factuels. En l’espace de deux ans, de 1993 à 1995, cette deuxième baisse du niveau du lac à 394,42 mètres laissait déjà entrevoir une réduction des espaces d’eau libre dans le marais.»

Voilà sa proposition transmise aux municipalités riveraines: «Étant donné que les effets de maintenir le niveau du lac à 394,42 mètres depuis 1993 ont été plus prononcés et dommageables que ceux anticipés dans les conclusions d’études, nous proposons d’annuler la deuxième baisse de 30 centimètres, acceptée en 1993, et de revenir au niveau initial de 1974-1975, soit de 394,72 mètres. Cette demande devrait être considérée rapidement, avant le début des travaux planifiés de réfection des vannes en août 2020.»


Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Du haut des airs, un immense tapis vert!
    Actualités

    Du haut des airs, un immense tapis vert!

    Rémi Tremblay / 6 août 2020
  • À la rencontre des quatre éléments
    Culture

    À la rencontre des quatre éléments

    Claudia Collard / 3 août 2020
  • Un centre-ville coloré et festif pour l’été
    Actualités

    Un centre-ville coloré et festif pour l’été

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Des sculptures encore cibles de vandales!
    Actualités

    Des sculptures encore cibles de vandales!

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
  • Une bonne nouvelle  qui en cache une mauvaise?
    Actualités

    Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?

    Claudia Collard / 23 juillet 2020
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Du haut des airs, un immense tapis vert!
  2. Chez les petits Torrieux
  3. Un esprit de partage qui se propage
  4. À la rencontre des quatre éléments
  5. Un centre-ville coloré et festif pour l’été
  6. Des sculptures encore cibles de vandales!
  7. Une bonne nouvelle qui en cache une mauvaise?
Docile ou non?
À la rencontre des quatre éléments
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Conseiller(re) en vente
    Lac-Mégantic
  2. Technicien(ne) de travail social
    Lac-Mégantic
  3. Technicien(ne) comptable
    Lac-Mégantic
  4. Directeur vente et marketing
    Lac-Mégantic
  5. Mécanicien avec expérience
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises