Technologie futuriste au Parc de la gare

Technologie futuriste au Parc de la gare - Rémi Tremblay : Actualités Municipalité
L’abri multifonctionnel qui sera bientôt installé face à la gare patrimoniale jouera à la fois un rôle éducatif, scientifique et ludique.
Technologie futuriste au Parc de la gare - Rémi Tremblay : Actualités Municipalité
L’architecte Mathieu Choinière

Le secret était bien gardé. La Place Éphémère, située devant la gare patrimoniale, accueillera dans quelques mois un abri multifonctionnel à énergie solaire, appelé à devenir «la» vitrine technologique du micro-réseau électrique. La société d’état Hydro-Québec en partagera les coûts de réalisation avec des partenaires financiers locaux. «Un projet pour les citoyens et pour les visiteurs», soutient la mairesse Julie Morin.

Le projet a été présenté le 14 juillet, à l’hôtel de ville, par son concepteur, l’architecte Mathieu Choinière de la firme Jubinville & associés. Alimenté par 72 panneaux solaires biface fixés sur le toit en pente qui s’élèvera jusqu’à un peu plus de 4 mètres du sol à son point le plus haut, l’abri répondra à la volonté des élus d’intégrer la technologie solaire du micro-réseau électrique au milieu de vie des citoyens. Avec ses volets à la fois éducatif, historique et ludique, l’abri, prévu pour l’automne 2020 ou le printemps 2021, servira de lien entre le passé paléoindien de Mégantic et son futur axé sur les énergies propres.

«Notre défi était de faire en sorte d’installer un pavillon qui fasse partie du parc de la gare et non qu’il le domine», d’expliquer l’architecte. Plusieurs éléments de la structure en bois feront référence aux artéfacts découverts sur le site Cliche-Rancourt, y compris des colonnes en V pour rappeler les pointes de flèche et les pavés au sol, symbolisant les dizaines de milliers d’éclats de pierre retrouvés sur le lieu des fouilles archéologiques. Des éléments «clins d’œil» du paléoindien, mais aussi, pour les jeunes, un aspect ludique avec des balançoires permettant de rebrancher entre autres leur appareil de téléphonie cellulaire tout en se balançant. Mieux encore, «plus tu te balanceras vite et plus tu éclaireras un système de lumières intégré à la structure», informe l’architecte.

«D’un côté, on verra la technologie du micro-réseau à l’œuvre et de l’autre, l’abri mettra en évidence les traces de notre passé. Et cela à coût nul pour les contribuables», d’ajouter la mairesse. 

Autre facteur d’intérêt: localisé à un endroit central et visible dans le centre-ville, dans un espace déjà très achalandé et animé (Marché public, piano public, place de rassemblement), l’abri multifonctionnel, permettra à la fois de soutenir les activités communautaires, tout en rendant compréhensible et attractif le projet de micro-réseau pour le grand public.

Avec son enveloppe de 10 M$ dédiée à ce micro-réseau unique au Québec, Hydro-Québec prend en charge le coût de l’abri, alors que des partenaires locaux, qui ne sont pas encore trouvés, vont financer l’aménagement de l’espace, appelé à devenir un attrait pour les promeneurs en toutes saisons.

L’abri une fois complété, Lac-Mégantic disposera ainsi d’un parc de 3000 panneaux solaires, le plus grand nombre étant déjà installé sur le toit du Centre sportif Mégantic. D’autres couvrent le toit de l’immeuble de la MRC du Granit, celui de Services Canada et du Concerto.

Si encore aucun montant n’a été précisé quant au coût de cette installation au cœur du centre-ville, la mairesse insiste: «Le bâtiment de la gare génère des coûts importants pour la Ville en matière d’énergie. En étant à proximité, les 72 panneaux solaires bifaces alimenteront le bâtiment et permettront d’en réduire la facture d’électricité de façon considérable, ayant ainsi un impact financier pour les contribuables.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie de placard divertissante
    Culture Théâtre

    Sortie de placard divertissante

    Claudia Collard / 12 juin 2024
  • Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
    Culture Littérature

    Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie

    Rémi Tremblay / 11 juin 2024
  • Aux grands maux...
    Clin d'oeil

    Aux grands maux...

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
  • Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
    Actualités

    Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
  • Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
    Actualités Environnement

    Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»

    Rémi Tremblay / 10 juin 2024
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie de placard divertissante
  2. Deux jeunes roboticiens de Montignac invités à Puerto Rico!
  3. Science et fiction à la recherche de l’origine de la vie
  4. Saint-Sébastien: travaux majeurs sur la rue Principale
  5. Voie de contournement: Québec financera 40% d’un «montant maximal»
  6. Les bolides seront en ville le 9 juin
  7. Marie-Denise Pelletier en spectacle à Piopolis
Virage numérique sans déraper
Sortie de placard divertissante
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Opérateur(trice journalier(ère) et préposé(e) au traitement des eaux
    Stratford
  2. Adjoint-e administratif-ive
    Lac-Mégantic
  3. Conseiller-ère en communication
    Lac-Mégantic
  4. Agent.e aair recherché.e
    Lac-Mégantic
  5. Coordonnateur aux pièces
    Lac-Mégantic
Répertoire des entreprises