Les Solutions Gourmandes: une mission aux multiples dimensions

Les Solutions Gourmandes:  une mission aux multiples dimensions - Claudia Collard : Actualités Société

Une équipe aux tabliers colorés (don de l’entreprise Coup de pouce Mégantic) s’active joyeusement dans les cuisines des Solutions Gourmandes.

Dans la cuisine du CHIC du Granit, une équipe aux tabliers colorés s’affaire joyeusement à la préparation de plats à partir de denrées, issues de surplus qui autrement auraient été perdus. Mais aux Solutions Gourmandes (SG), on fait bien plus que contrer le gaspillage alimentaire. Cette initiative permet à une clientèle vulnérable d’avoir accès à des repas de qualité à coût modique, favorise l’implication bénévole, offre une expérience de travail… Une liste loin d’être exhaustive, sans compter les nombreuses possibilités de développement pour ce projet à peine naissant.

Pandémie oblige, le projet devant démarrer le 16 mars dernier a pris son envol le 12 mai. Déjà, les résultats sont prometteurs. En date du 11 août, pas moins de 427,5 kilogrammes de denrées alimentaires ont pu être récupérées, permettant de cuisiner et de redistribuer 1 281 portions à la clientèle. 

Basé sur l’entraide, le fonctionnement des Solutions Gourmandes fait en sorte que rien de se perd. En plus des marchés d’alimentation et des producteurs qui fournissent une grande partie des denrées, des formats trop gros pour être redistribués dans des paniers sont fournies par la banque alimentaire du Centre d’action bénévole du Granit. En retour, des repas concoctés aux SG sont destinés aux paniers alimentaires. Des portions prennent aussi la direction du Frigo Dons. 

En plus des denrées reçues, la viande, le poisson, le lait et les œufs sont achetés par les SG. La majeure partie de la production des Solutions Gourmandes est vendue à coût très modique à une clientèle vulnérable, identifiée par les intervenants communautaires, psychosociaux et scolaires. Jusqu’à maintenant, l’arrivage des dons s’arrime bien avec les besoins actuels. «On essaie de les développer simultanément, de façon à conserver un équilibre tout en progressant», transmet la chargée de projet Véronique Mercier.

Cette dernière est responsable de la coordination des Solutions Gourmandes. En plus de l’approvisionnement et de la distribution, ses tâches touchent au bon fonctionnement de la cuisine, où peuvent se côtoyer bénévoles et stagiaires en plus de personnes en insertion sur le marché du travail ou en occupationnel. Elle a aussi des contacts réguliers avec les divers intervenants impliqués en plus d’œuvrer à la recherche de financement.

C’est la cuisinière des Solutions Gourmandes, Hélène Touchette, qui compose les menus en fonction de l’arrivage de denrées. «On arrive avec une caisse de nourriture le matin et tout ça est transformé en portions dans la même journée. C’est fascinant!», communique Mme Mercier, ajoutant que même les épluchures servent de nourriture à des animaux de ferme. «Il n’y a rien qui se perd. C’est vraiment beau de voir ça. Pour les  gens qui viennent aider en cuisine c’est formateur; ils découvrent comment récupérer toutes les parties d’un aliment. Et chez les épiciers, on est à même de constater qu’une plus grande quantité de denrées se seraient retrouvées au compost si elles n’avaient pas été distribuées.»

Bien que la priorité sera toujours accordée à la clientèle vulnérable, les perspectives d’expansion sont légion. «La beauté de ce projet, c’est que tout est possible parce qu’on travaille en collaboration avec plusieurs partenaires. L’objectif c’est aussi de développer un volet d’économie sociale, une possibilité pour nous de s’autofinancer en vendant les plats au bon prix à l’ensemble de la population», fait valoir Monique Lenoir, directrice de la Corporation communautaire du Granit, entité qui chapeaute le projet. La possibilité d’instaurer un plateau de travail est également envisagée. «Il faut d’abord bien cibler les besoins de notre clientèle actuelle et on verra pour la suite, en fonction de notre capacité de production», ajoute Véronique Mercier.

Parce qu’aux Solutions Gourmandes la qualité des produits est une priorité, un groupe de dégustateurs, formé des locataires du CHIC, donnent chaque semaine leur avis sur les plats concoctés. «C’est bien d’avoir leur opinion et en même temps ça crée une vie sociale à l’intérieur du bâtiment. On prend en compte leurs remarques parce qu’il faut plaire aux clients. Personne ne peut avoir honte de manger un plat des Solutions gourmandes», assure Monique Lenoir, mentionnant aussi un suivi strict des normes du MAPAQ, les portions généreuses et l’étiquetage professionnel des contenants. Contenants qui peuvent incidemment être recyclés.

Force est de constater qu’en deux mois d’existence, le projet est bien implanté dans la communauté. Une expérience a même été pilotée avec les Marmitons, cuisiniers bénévoles pour la popote roulante, permettant à l’organisme, dont les services sont habituellement suspendus en période estivale, de poursuivre ses activités dans les cuisines du CHIC. Un autre partenariat a également été établi avec les responsables du jardin communautaire de la polyvalente Montignac.

Pour Mme Lenoir, si le projet des SG fonctionne si bien c’est «parce qu’il y a de très bonnes personnes aux bons postes. Si tu veux que quelque chose fonctionne, ça prend des gens passionnés, qui ont la même vision que toi du projet.» Elle mentionne que les Solutions Gourmandes sont soutenues par un comité de travail «composé de gens vraiment dynamiques. On y retrouve une nutritionniste, des intervenants des domaines scolaire, psychosocial et communautaire, des producteurs, des entrepreneurs… il y a beaucoup de compétences autour de la table. Chacun a son réseau et son expérience» fait-elle valoir. 

En septembre, une intervenante viendra s’ajouter à l’équipe pour accompagner les personnes en cuisine. «Son rôle sera de faire en sorte que l’expérience soit positive pour tout le monde et, dans certains cas, de travailler à l’amélioration des habiletés sociales», décrit Monique Lenoir, démontrant ainsi l’aspect multidimensionnel de la mission des Solutions Gourmandes. «Se nourrir, c’est fédérateur!», conclut-elle.


Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises