Des racines au mouvement des Incroyables comestibles

Des racines au mouvement  des Incroyables comestibles - Claudia Collard : Actualités Société

Marc Lecours, Maire-Claude Maillet (Équipe de Proximité), la mairesse Julie Morin, Kim Sherman, Véronique L'Heureux (journalière jardinière à la Ville), Bernard Desrosiers, Robert Cormier, Véronique Mercier (Solutions Gourmandes) et Ginette Rosa. Absents de la photo: Lise Dumas, Laurier Maheux et Jacqueline Lamontagne, membres du comité des Incroyables comestibles.

Cultiver pour rassembler. C’est le leitmotiv du mouvement des Incroyables comestibles, mené à Lac-Mégantic pour une troisième année. Nouveauté de l’été 2020, les bacs ornementaux ont été remplacés par le jardinage en pleine terre, sur le terrain de la Ville adjacent à la gare patrimoniale. Donnant en quelque sorte des racines à ce projet évolutif, qui se déploie dans plusieurs sphères de la communauté.

À partir de semis fournis gracieusement par des citoyens, un petit comité de bénévoles s’est affairé tout l’été à cultiver des légumes, mis à la disposition de l’ensemble de la communauté. Des gens comme Robert Cormier, nouvellement arrivé ici, qui a choisi le jardinage comme implication dans son nouveau milieu. Comme Kim Sherman et Ginette Rosa, qui ont tour à tour découvert les Incroyables en marchant par là. Comme Marc Lecours, particulièrement attiré par les aspects social et collectif du projet. Ou comme Bernard Desrosiers, jardinier à la retraite qui continue de cultiver sa passion en plus de transmettre ses précieuses connaissances, aux autres membres du comité comme aux enfants qui fréquentent le Centre de la petite enfance situé à côté. Le jardinage est aussi un beau prétexte d’échange avec les touristes dira-t-il. Et tous sont d’avis que le contact avec la terre procure un effet vivifiant agissant au  même titre qu’un médicament.

«La mission du comité est de faire vivre le mouvement des Incroyables comestibles à Lac-Mégantic, le développer afin que de plus en plus de gens initient des espaces comestibles», communique Marie-Claude Maillet, intervenante pour l’Équipe de proximité, dont le rôle est de soutenir la mobilisation et de créer des liens entre les partenaires. Bien que le projet vienne de compléter son troisième été, la dimension partage du mouvement demeure méconnue. «Il faut continuer de dire aux gens que ce jardin leur appartient, qu’ils peuvent venir y chercher les légumes dont ils ont besoin», transmet Mme Maillet.

Cette initiative d’agriculture urbaine a pris naissance en 2018 à l’Accorderie, à la suggestion de Laurier Maheux, président de la Société méganticoise d’horticulture et d’écologie en plus d’être bénévole au sein du comité des Incroyables. Projet évolutif, il entre dans une nouvelle phase avec le jardinage en pleine terre en lieu et place des bacs ornementaux. La résultante d’une requête formulée à la Ville de Lac-Mégantic. «Ce projet correspond aux valeurs de notre planification stratégique; participation citoyenne, agriculture urbaine, saines habitudes de vie, accueil des visiteurs. On cochait oui partout», fait valoir la mairesse Julie Morin.

Le défi consistait toutefois à arrimer ce projet avec le plan d’aménagement ornemental de cet été, conçu avant la demande du comité des Incroyables. Véronique L’Heureux, journalière jardinière pour la Ville, explique que le choix a été guidé par la particularité centrale du site et qu’une partie de l’espace réservé aux vivaces a été laissé au jardinage de produits comestibles. «Les légumes apportent un beau jeu de couleurs et de textures à travers les vivaces», fait-elle valoir.

À cet apport de la Ville s’ajoutent d’autres initiatives privées d’agriculture urbaine sur le territoire méganticois et de nouveaux maillages, comme celui avec les Solutions Gourmandes. «S’il y a des surplus, on peut être une solution; on transforme la nourriture et on la retourne à la communauté via le FrigoDons, la banque alimentaire, des organismes communautaires. En ce sens, on a la même mission», partage Véronique Mercier, chargée de projet pour les Solutions Gourmandes.  «Le but des Incroyables étant de cultiver, partager et nourrir, on sème une graine pour une culture de pensée», conclut Marie-Claude Maillet.



Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Sortie du second roman de Marianne Fortier
    Culture Littérature

    Sortie du second roman de Marianne Fortier

    Claudia Collard / 28 juillet 2022
  • Des installations d’art urbain signées Marzell
    Culture

    Des installations d’art urbain signées Marzell

    Rémi Tremblay / 26 juillet 2022
  • Au camp créatif d’Annie Purtell
    Culture Arts visuels

    Au camp créatif d’Annie Purtell

    Claudia Collard / 26 juillet 2022
  • Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
    Actualités Municipalité

    Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées

    Claudia Collard / 25 juillet 2022
  • Une pause sur le chantier de la rue Laval
    Actualités

    Une pause sur le chantier de la rue Laval

    Rémi Tremblay / 25 juillet 2022
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Sortie du second roman de Marianne Fortier
  2. La magie du rock avec Nic Gignac
  3. Bureau et les tiroirs le 28 juillet
  4. Des installations d’art urbain signées Marzell
  5. Au camp créatif d’Annie Purtell
  6. Premier contrat pour la réfection du Barrage du Lac-Aux-Araignées
  7. Une pause sur le chantier de la rue Laval
Aux portes de l’abdication
Sortie du second roman de Marianne Fortier
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. GARDIEN DE TERRITOIRE BAIE-DES-SABLES
    Lac-Mégantic
  2. HOMME DE VOIRIE AVEC EXPÉRIENCE
    Milan
  3. Opérateur de scie et un journalier
    Lac-Drolet
  4. SECRÉTAIRE ADMINISTRATIF(VE)
    Val-Racine
  5. Préposé(e) à la bibliothèque
    Marston
Répertoire des entreprises