Le loisir libre, un baume sur la pandémie

Le loisir libre, un baume sur la pandémie - Claudia Collard : Actualités Municipalité Coronavirus (COVID-19)

À l’avant à droite, la nouvelle directrice du Service récréatif, de la culture et de la vie active, Valérie Couture, en compagnie d’une partie des membres de son équipe, dont elle tient à souligner l’apport précieux dans ce contexte particulier.

Le passage de la région en zone rouge ayant mis sur pause toute forme de loisir organisé, l’offre d’activités libres au Centre sportif Mégantic a été bonifiée au maximum, en fonction des ressources disponibles. «J’ai l’impression qu’on fait vraiment la différence. Les gens répondent présents et sont satisfaits à 99%. Les remerciements qu’on a, c’est fou! Les contacts humains sont plus forts que jamais et, d’après moi, ce lien va perdurer», partage Valérie Couture.

En poste depuis la fin septembre, la nouvelle directrice du Service récréatif, de la culture et de la vie active de la Ville doit à la fois composer avec le mode COVID et la redéfinition de l’ancien Service des loisirs. «On est vraiment dans l’aspect communauté, dans l’aspect concertation avec les organismes du milieu. Toujours en gardant en tête le bien-être des citoyens», transmet Mme Couture.

C’est dans cette optique qu’a été déployée une vaste programmation d’activités libres, de façon à joindre toutes les clientèles. Des jeudis pour ados à la patinoire aux bains libres pour aînés, en passant par des plages horaires destinées aux familles à la piscine ainsi qu’au pickleball et badminton en mode simple dans le gymnase, tout a été mis en œuvre pour inciter à bouger. Auparavant considérée comme un bar, la salle de quilles a pu être rouverte en y enlevant toute possibilité de consommation et en autorisant un seul joueur par allée afin de respecter les mesures de distanciation.

«Cette réorganisation représente un défi pour les ressources humaines mais on voit tellement de sourires! Les préposées à l’accueil ont un apport hyper important. Pour certains, l’employée est la seule personne avec qui ils vont échanger durant la journée. Et même s’ils doivent respecter la distanciation, les gens sont contents de se voir. Tout ça contribue à briser l’isolement», laisse entendre Valérie Couture.

Parmi les initiatives déployées, la possibilité de louer de l’équipement pour les activités aquatiques, le prêt étant interdit en raison des mesures sanitaires. Un  programme d’entraînement virtuel en piscine a également été conçu, permettant notamment la pratique d’aquaforme en individuel. «Il se crée une sorte d’équilibre dans le déséquilibre», illustre Mme Couture, qui considère le contexte actuel tout désigné pour tester l’intérêt de nouvelles plages horaires dans l’ensemble des activités. Encore à l’état embryonnaire comme projet, la possibilité de diffuser les parties de hockey mineur sur le web pourrait notamment être envisagée si la région retourne en zone orange et le demeure un certain temps, limitant alors le nombre de spectateurs dans l’aréna à 25 personnes.

Aux activités intérieures offertes par la Ville s’ajoutent celles en plein air, qui gagnent en popularité avec les déplacements restreints. Ses sentiers de raquettes et de ski de fond étant désormais enneigés, le complexe Baie-des-Sables sera sans doute bien fréquenté durant le congé des fêtes, fait valoir la directrice du Service récréatif, prévoyant que les pentes de ski alpin et de glissade sur tubes seront rouvertes autour du 19 décembre. Mme Couture ajoute que si le temps froid persiste, les deux patinoires extérieures municipales seront bientôt fonctionnelles. Et il est toujours possible de venir se réchauffer au Centre sportif et remplir son regard des œuvres exposées dans la Galerie d’art.

La visée du Service récréatif, de la culture et de la vie active pour 2021: être le plus accessible et le plus près des gens possible. «Lac-Mégantic a toujours été une ville près de ses citoyens, mais cette réalité est renforcée avec la situation actuelle», partage Valérie Couture, invitant les citoyens à exprimer leurs besoins et émettre leurs idées. «Sur le plan de la participation citoyenne, le canal de communication est toujours ouvert. La bienveillance, ce n’est pas juste une valeur que la Ville s’est donnée dans sa planification stratégique. C’est une valeur qu’on porte dans la vie de tous les jours.»

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Un anneau de glace né de l’implication citoyenne
    Actualités Société

    Un anneau de glace né de l’implication citoyenne

    Claudia Collard / 26 janvier 2021
  • Une succursale de la SQDC bientôt sur Papineau
    Actualités

    Une succursale de la SQDC bientôt sur Papineau

    Claudia Collard / 25 janvier 2021
  • Les cas actifs encore en baisse
    Actualités Santé

    Les cas actifs encore en baisse

    Rémi Tremblay / 21 janvier 2021
  • Douze futurs logements locatifs au centre-ville
    Actualités Immobilier

    Douze futurs logements locatifs au centre-ville

    Claudia Collard / 21 janvier 2021
  • Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale
    Actualités Économie

    Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale

    Claudia Collard / 21 janvier 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Bourses Coup de pouce à deux lauréats
  2. Un anneau de glace né de l’implication citoyenne
  3. Une succursale de la SQDC bientôt sur Papineau
  4. Les cas actifs encore en baisse
  5. Douze futurs logements locatifs au centre-ville
  6. Impacts de la crise sanitaire sur la vitalité commerciale
  7. Résidence incendiée
Vulnérables, nous?
L’art libre de Diane Boulet
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Plusieurs postes disponibles
    Nantes
  2. Responsable des Travaux Publics
    Notre-Dame-des-Bois
  3. Personnel de production
    La Patrie
  4. Couturières
    Courcelles
  5. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Drolet
Répertoire des entreprises