Parce que mouvement et développement vont de pair

Parce que mouvement  et développement vont de pair - Claudia Collard : Actualités

Les physiothérapeutes Marie-Eve Toutant et Marie-Michèle Vachon, fondatrices de BougeHop.

Le mode de vie sédentaire fait en sorte que les enfants d’aujourd’hui bougent moins que ceux des générations qui les ont précédés, une réalité qui peut se répercuter dans leurs habiletés motrices. C’est pour favoriser leur développement que les physiothérapeutes Marie-Michèle Vachon et Marie-Eve Toutant ont démarré l’entreprise BougeHop. Parmi les outils offerts, un jeu destiné aux 3-7 ans pour faciliter l’intégration de la stimulation motrice au quotidien.

Forte de son parcours d’étudiante-athlète en volleyball, la Méganticoise Marie-Michèle Vachon est bien placée pour connaître les bienfaits de l’activité physique. «Lors de ma maîtrise en physiothérapie, j’ai choisi le profil entrepreneurial et c’est lors de mon dernier stage que j’ai rencontré Marie-Eve. Dans l’année qui a suivi on a démarré l’entreprise BougeHop, pour promouvoir la santé et le développement des habiletés motrices chez les jeunes.»

Également active et mère de trois enfants, Marie-Eve Toutant est détentrice d’un baccalauréat en physiothérapie, en plus d’avoir complété un microprogramme de 2e cycle en pédagogie des sciences de la santé ainsi qu’une Maîtrise en pratique de la réadaptation. Dans le cadre de l’exercice de sa profession, elle a pu constater certaines lacunes, notamment chez des enfants d’âge préscolaire. «Certains ont de la difficulté à attraper ou même botter un ballon, à monter les escaliers en pas alternés, etc. Les enfants sont moins «moteurs», comme on dit dans notre jargon physio, que si on recule de quelques décennies.»

Marie-Michèle renchérit que de nombreuses études démontrent qu’à âge égal, les capacités motrices des enfants ont diminué avec le temps. D’où l’idée du jeu Je bouge avec Abil et Agil, sous forme de cartes proposant chacune une activité et des façons de l’intégrer au quotidien. «L’idée est d’éviter que ça devienne une charge supplémentaire pour les parents. Par exemple, on peut inviter l’enfant à se tenir sur une seule jambe pendant qu’il se brosse les dents», explique Marie-Eve.

Destiné également aux éducateurs et intervenants, cet outil ludique peut être aisément utilisé dans un environnement aussi restreint qu’une classe de premier cycle et ne nécessite aucun accessoire. En plus du jeu, les créatrices de BougeHop proposent des formations sur le développement moteur des enfants aux enseignants et intervenants, qu’elles souhaitent idéalement donner en présentiel. Confinement oblige, ce volet n’est pas offert pour l’instant.

Le jeu qui invite les 3 à 7 ans à bouger davantage tout en s’amusant est actuellement en prévente sur le site bougehop.com Les deux physiothérapeutes qui l’ont conçu offriront ultérieurement des outils ludiques pour d’autres groupes d’âge. Si la petite enfance est priorisée, c’est en raison de son impact sur les années qui suivront. «Les enfants qui sont plus actifs, qui ont de bonnes habiletés motrices fondamentales, ont un meilleur rendement scolaire et de meilleures aptitudes sociales. Le mouvement est à la base du fonctionnement du cerveau. Les multiples bénéfices, qui se confirment dans les études, c’est ce savoir qu’on veut transmettre», conclut Marie-Michèle.

Pour réagir, Connectez vous Pour réagir, Connectez vous

À lire aussi

  • Ensemble pour la santé du lac Mégantic
    Actualités Environnement

    Ensemble pour la santé du lac Mégantic

    Claudia Collard / 17 mai 2021
  • La mairesse Julie Morin fait appel à la solidarité des «résistants»
    Actualités Municipalité

    La mairesse Julie Morin fait appel à la solidarité des «résistants»

    Claudia Collard / 13 mai 2021
  • Le Granit demeure une zone chaude
    Actualités Santé

    Le Granit demeure une zone chaude

    Rémi Tremblay / 13 mai 2021
  • Feu de broussailles
    Actualités Faits divers

    Feu de broussailles

    Rémi Tremblay / 13 mai 2021
  • Le pavillon du microréseau en chantier
    Actualités

    Le pavillon du microréseau en chantier

    Claudia Collard / 12 mai 2021
Identifiez-vous pour commenter Identifiez-vous pour commenter

0 commentaire

  1. Ensemble pour la santé du lac Mégantic
  2. La SMHÉ est passée en mode virtuel
  3. La mairesse Julie Morin fait appel à la solidarité des «résistants»
  4. Le Granit demeure une zone chaude
  5. Feu de broussailles
  6. Sortie de route houleuse!
  7. Le pavillon du microréseau en chantier
Le scénario de Jonathan
Voyage dans l’univers de Félix Leclerc
Recherche d'emplois - Lac-Mégantic
  1. Plusieurs postes disponibles
    Lac-Mégantic
  2. Préposé(e) aux bénéficiaires
    Lac-Mégantic
  3. Coordonnateur.trice en économie circulaire
    Lac-Mégantic
  4. Adjoint-e Administration
    Lac-Mégantic
  5. Infirmière, infirmière auxiliaire ou préposée aux bénéficiaires
Répertoire des entreprises